Union sportive villeneuvoise
Fondée en 1928
400 avenue de Mireval 34750, Villeneuve-lès-Maguelone
04.67.47.25.49
 
 
 
 
 
 

Les matches du week-end des 7, 8 et 9 mars


U15 féminines : une reprise sans souffrir, quatre buts

Dimanche après-midi, les joueuses de l'équipe U15 se rendaient sur la pelouse de Saint-Georges-d'Orques pour le premier match de la deuxième phase, après plusieurs semaines sans compétition. Avec une équipe presque au complet, les filles avaient hâte de retrouver la compétition.
Face à elles, malheureusement, une formation saint-georgienne uniquement composée de six joueuses, ce qui a rendu le match particulier et sans beaucoup de rythme.
Durant 1h10, les Villeneuvoises ont enchaîné les occasions, trouvant deux fois les poteaux et inscrivant tout de même quatre buts par Romane Gil, Lylou Capiez et Assia Nadal-Kessas, sans en prendre un seul.
"Difficile d'être pleinement satisfait, jugeait leur éducatrice, Emmanuelle Podence, au vu du nombre de joueuses adverses, mais c'est tout de même une bonne façon de démarrer."

Seniors : faute de marquer, l'USV se fait châtier

Le quatrième face au cinquième de la poule B du championnat départemental 4 : c'était l'affiche proposée dimanche, qui s'est conclue sur une sèche victoire 3-0 de l'équipe 3 de Fabrègues.
L’USV a pourtant fait une très bonne première période et largement pris le jeu à son compte. Mais il a manqué les buts, en l'occurrence plus de précision sur la dernière passe ou la dernière frappe.  La seconde mi-temps est repartie sur le même rythme, mais les Villeneuvois ont buté  plusieurs fois sur le portier fabréguois, Clément Payen descendu de régional 2 pour renforcer l’équipe départementale. Faute de marquer, l'USV s'exposait à voir le match lui échapper, ce qui fut le cas dans le dernier quart d'heure.
 
Trois buts dans le dernier quart d'heure
A la 75e minute, sur une contre-attaque de Fabrègues, Julien de la Peña, en position de dernier défenseur, commettait une faute. Double sanction, penalty et carton rouge, 0-1. L'USV réduite à dix continuait à attaquer, mais n’arrivait toujours pas à marquer. Au contraire, elle prenait un deuxième but sur un hors-jeu mal apprécié, puis un troisième dans les dernières minutes du match.
Au final, "un score très sévère, malgré un très bon contenu dans le jeu", regrettait l'entraîneur villeneuvois, Fabien Cabanes.

U10 : ça reste rude

Avec désormais Frédéric Giacometti aux côtés de Jean-Marie Ponsy, les U10 continuent leur chemin dans cette poule très relevée de niveau 1 où personne ne fait de cadeau. Ils l'ont encore mesuré samedi, avec des défaites 1-6 contre Jacou-Clapiers et 1-2 face à Montferrier.
Supérieure en qualité, l'entente Jacou-Clapiers menait déjà de trois buts à la mi-temps et l'Union sportive villeneuvoise prenait un nouveau but dès la première minute de la seconde période. Ilyasse Bouthali réduisait la marque, mais l'USV ne pouvait empêcher son adversaire de scorer encore deux fois en fin de match.
 
"Les joueurs gardent le moral"
Dans la seconde rencontre, la mi-temps était atteinte sans grosse occasion de part et d'autre, sur un 0 à 0. Après que les petits Villeneuvois eurent encaissé un but très rapidement après la reprise, Tom Thiebault égalisait d'une jolie frappe du pied gauche. Malheureusement, l'équipe encaissait un nouveau but à cinq minutes de la fin, dans un match dans l'ensemble très équilibré.
"Les joueurs gardent le moral, remarquait Jean-Marie Ponsy. Ils sentent qu'ils peuvent accrocher un bon résultat, comme cela aurait pu être le cas contre Montferrier. On espère le démontrer en Coupe, samedi prochain à domicile."
 

U13 féminines : le Festi foot
s'arrête là

Samedi, U13 jouaient les qualifications pour le Festi foot, dans une poule de trois équipes. Deux matchs de vingt minutes perdus tous les deux 0-7, qui scellent la fin prématurée de l'aventure dans cette compétition.
Le FC Sète s'imposant dans le premier, Tongue-Libron dans la seconde rencontre d'un plateau à vite oublier pour revenir en forme pour le championnat, analysait l'encadrement des fillettes.
 

U15 : cette victoire qu'ils attendaient impatiemment

Contre l'une des trois équipes invaincues de leur poule, en deux journées, les Villeneuvois ont enregistrés un très bon résultat, dans des conditions de vent qui ne permettaient pourtant pas d'exprimer sa technique. Une victoire 1-0 contre l'entente Mauguio-Carnon-Lansargues qui les replace dans le milieu de leur tableau.
Ce succès, ils le doivent notamment à leur gardien, un formidable Livio Rostant qui arrêta un penalty dès la 3e minute, avant de sécuriser son équipe tout au long de la deuxième mi-temps, notamment, lorsqu'elle évoluait face au vent. Ils le doivent aussi à Alexandre Lavaud-Charrondière, auteur du seul but de la partie à la 10e minute, sur une action initiée par un centre de Giovan Fadin.

DEs opportunités de se mettre à l'abri avant la pause

Durant cette première mi-temps, l'USV allait toucher deux fois la barre. Sur un retourné d’Alexandre, puis sur un coup franc de 25 m d’Enzo Comte. Quelques autres opportunités, tel ce tir du pied gauche de Tom Darré ou encore un corner, "nous auraient permis, avec plus d'efficacité, de mener 3 voire 4-0 à la mi-temps", commentait l'entraîneur Bruno Livolsi.
Durant la deuxième mi-temps, les Villeneuvois ont su tenir ce résultat, solides contre le vent et défendant avec courage, pour s'offrir "une première victoire de l’année en championnat tant attendue".
"Le groupe a bien respecté les consignes données, dominé le match dominé avec la manière en jouant deux mi-temps à fond", avant d'affronter, dimanche prochain, le nouveau leader de la poule, Montpellier Academy.
 

Seniors féminines : un apprentissage sans cadeau

Deuxième rencontre, deuxième défaite face à Villeveyrac pour les débutantes de l'Union sportive villeneuvoise. Un peu plus importante cette fois-ci, 1-9, car l'équipe adverse était différente, plus jeune avec une moyenne d'âge 18 ans, plus technique, avec trois joueuses sur huit évoluant en honneur. Fatalement plus expérimentée, donc.
Comme lors de première rencontre, la volonté n'a pas suffi. "Nous avons subi une domination qui a désorganisé tout le monde, même l'entraîneur dans ses choix de remplacement", confessait le coach des Villeneuvoises, Jean-Marc Bérenguer.

Une force : leur solidarité
Il faut noter quand même des points très positifs : "Les occasions qui nous ont permis d'inscrire le premier but de cette jeune équipe, la solidarité au sein du groupe, qui s'est manifestée notamment à travers la présence de Sindy Lemaire, qui bien que blessée a tenu à être présente pour ne pas laisser l'équipe sans gardienne".
L'entraîneur, ce dimanche, félicitait toutes les filles, convaincu qu'avec "cet enthousiasme et un peu plus de discipline", l'équipe connaîtra des jours meilleurs. Dès dimanche prochain à domicile contre Montpellier Lunaret ?
 
Jolie tentative de coup franc...

U11 : deux victoires probantes pour l'USV

Un déplacement à Castries pour affronter les clubs de Castries et de Montpellier Arceaux et deux victoires à la clef pour les U11 villeneuvois de Stéphane Arbod. Sur le score de 3-0 pour le premier match contre l’équipe locale et de 2-1 pour le second affrontement.
Face à Castries, la première mi-temps était bien accrochée entre les deux équipes et se terminait sur le score de 1-0, grâce à un joli but d'Anthony Arbod. En deuxième mi-temps, c’est Thomasz Matecki qui donna un peu plus d’air aux siens, en réussissant un doublé suite à deux frappes lointaines : la deuxième était repoussée par le gardien, mais son propre défenseur renvoyait le ballon dans le but vide. Un score de 3-0 au final sans prendre de buts grâce une belle prestation du gardien Clément Volnay. "Décisif par ses parades et sa bonne lecture de jeu, il a permis de conserver notre cage inviolée, pendant que notre armada offensive se montrait efficace, avec un poteau et un but sur les trois premières occasions", se réjouissait le président de l'USV, Alexandre Perea-Amat, venu observer la jeune garde du club. 
 
Le président de l'USV aux côtés de l'équipe

Face au club de Montpellier Arceaux, l’équipe a concédé beaucoup moins d’occasions malgré ce score de 2-1, confrontée à un adversaire bouillon et exclusivement défensif. "Notre jeu de passes a eu du mal à se mettre en place sur un terrain difficile et un vent important. Il a fallu un penalty de Madi Bekissa-Beauchamp pour prendre l’avantage avant la mi-temps", commentait l'éducateur Stéphane Arbod.
En deuxième période, une erreur de marquage permettait aux Montpelliérains de revenir à 1-1 sur un contre. Et c’est Anthony, en solitaire en fin de rencontre, qui s’en allait battre le gardien après avoir pris de vitesse la défense adverse, concluant d'une puissante frappe du pied droit.
Face à "une équipe adverse qui évoluait sans véritable plan de jeu, la clé de la victoire dans ce match fut justement chez nous la rigueur dans le schéma de jeu, analysait de son côté Alexandre Perea-Amat. J'ai apprécié la volonté de jouer au football, repartir de derrière et enchaîner les passes pour arriver devant le but adverse. Bravo à Anthony qui a su prendre ses responsabilités en fin de match."
Le penalty qui donnait l'avantage à l'USV.
La joie des U11 villeneuvois, deux fois vainqueurs samedi à Castries.

Vétérans : dominer n'est pas gagner...

Dominer n’est pas gagner ! Au terme d’une rencontre sur laquelle l’USV avait posé sa patte le résultat final, vendredi, fut bien en faveur de l’équipe de Beaulieu sur le score de 4-2.
Le début de match, pourtant, semblait présager une soirée tranquille au vu de la maîtrise technique et du positionnement de l’équipe. Et c’est tout à fait logiquement que l’ouverture du score, par l’intermédiaire de Guilhem Soulas, intervenait au bout de 25 minutes. Les occasions se succédaient, mais le score ne changeait pas et l’équipe se démobilisait, essayait de trouver des solutions individuelles.

Deux contres mortels, une possession stérile
Contre le cours du jeu, c’est Beaulieu qui, par deux contres faisant suite à des ballons perdus au milieu de terrain, réussissait à prendre l'avantage avant la mi-temps. En seconde période, l’égalisation ne tardait pas, par Guilhem à nouveau. Une séquence attaque-défense se profilait, mais encore une fois, les situations se succédaient sans succès.
Les jeunes vétérans de l’équipe locale allaient alors crucifier par deux fois notre gardien intérimaire, Yann Pitot, volontaire pour enfiler la tenue du numéro 1. Deux accélérations qui prenaient de vitesse l'USV et si celle-ci poursuivra sa domination, l'accentura, ce sera, stérile, sans trouver le chemin des filets.
Prochain match à Villeneuve-lès-Maguelone contre l’Amicale de l’Hérault, à 21h vendredi 13. Sauront-ils forcer la chance ?
 

Les matches du week-end du 28 février au 2 mars

U13 A : vainqueurs et seuls aux commandes de leur championnat

C'était un match piège pour les U13 villeneuvois, qui se déplaçaient à Saint-André-de-Sangonis où, invaincus en 2020, les joueurs de Cédric Valéro et Dylan Frayssinet comptaient bien poursuivre leur série. De fait, grâce à cette troisième victoire consécutive, large (9-2) de surcroît, ils ont pris seuls les commande de leur championnat. La conclusion d'une "belle semaine de reprise, se félicitait leur coach, avec deux bons entraînements et un match amical, mercredi contre Palavas, gagné 6-2."
Les jeunes de l'USV démarré fort avec un bloc haut et un milieu bien en place. Ils trouvaient la faille dès la 6e minute, grâce à un très bon travail d'Hugo da Silva qui, d'un centre en retrait, trouvait son frère Rafael. Dès lors, la machine était lancée, avec des séquences de jeu intéressantes, fluides. Hugo da Silva offrait un "caviar" à Tom Coyot, qui doublait la mise et dans la foulée s'offrait un doublé.
En douze minutes, l'USV s'était envolée dans ce match grâce à un excellent Hugo. Au final, trois passes décisives et un triplé pour le jeune garçon, un autre pour son frère Rafael, le doublé de Tom et le capitaine Johan Zermani qui y allait de son but pour boucler une belle victoire.
 
Une progression régulière depuis trois mois
"Je suis très fier de mes joueurs, ne cachait pas Cédric Valéro après coup. Au-delà de cette victoire qui nous permet de poursuivre notre série et notre objectif,  nous avons montré un très bon football avec des séquences de jeu intéressantes, des joueurs impliqués aussi bien sur le plan tactique que dans l'engagement. On voit depuis trois mois la progression."
L'éducateur, qui relève le plaisir de ses joueurs à jouer ensemble, se félicite qu'ils soient à l'écoute, attentifs, rigoureux. "Les résultats ainsi que les contenus sont au rendez-vous même si quelques détails restent à travailler." Lui-même et son adjoint Dylan vont maintenant préparer un premier match à 11 contre Lunel, très rapidement, afin d'accompagner au mieux le passage de leur groupe sur grand terrain la saison prochaine.

U11 : ce petit rien qui manque pour accrocher deux succès

Deux matches nuls, deux fois sur le même score de 1-1 ! En déplacement à Ganges, contre Montpellier Paillade Mercure et l'entente Basses Cévennes, les U11 villeneuvois ont manqué d'un peu de niaque pour remporter au moins l'une de leurs deux rencontres de ce samedi. "Après avoir mené au score à chaque fois, on s’est fait rejoindre en fin de rencontres, c'est dommage", jugeait leur éducateur Stéphane Arbod.
Dans le premier, la mi-temps avait été atteinte sur le score de 0-0. Et c'est l'USV qui ouvrait la marque par Nathan Antoine d’une frappe de l’extérieur de la surface déviée par le gardien. La Paillade égalisait en fin de rencontre.

Un jeu séduisant, une finition qu'il faut parfaire

Dans le deuxième match, l'ouverture du score était cette fois signée Anthony Arbod. Il profitait d’un contre favorable, suite à la sortie du gardien dans ses pieds. La seconde période était cependant complètement dominée par Basses Cévennes et l’égalisation en fin de rencontre était logique. "On a été très bien dans le jeu, avec des changements de côté, des passes en retrait et du jeu à trois, soulignait Stéphane Arbod. Mais un peu moins dans la finition, avec beaucoup d’actions non concrétisées et, sur la deuxième période du deuxième match, un manque d'engagement et d’agressivité qui nous empêche de l'emporter."
 

U10 A : Castelnau bon, Courchamp solide

Un peu juste en effectif, ce samedi, l'équipe U10 de Jean-Marie Ponsy était renforcée par trois joueurs U9 face à Castelnau-le-Crès et Courchamp. Des adversaires du jour trop forts et sortis vainqueurs de ces deux matches, 0-4 puis 1-3.
L'US villeneuvoise  a ainsi beaucoup subi lors du premier match contre Castelnau-Le Crès, l'un des cadors de ce niveau 1, encaissant deux buts en cinq minutes et un autre avant la mi-temps. Même si "ce fut mieux en deuxième période", observait l'éducateur villeneuvois, l'équipe encaissant un quatrième but en fin de match.
 
Une balle de 2-2 qui s'échappe
Contre l'entente Courchamp, la première mi-temps s'avérait plus équilibrée, voire à l'avantage de l'USV, et se soldait sur un 0-malgré deux occasions d'Ange Cabello et Yliasse Bouthaly. Les Villeneuvois allaient en fait encaisser deux buts coup sur coup sans parvenir à recoller au tableau de marque : Timbeo Picamoles ratait la cage d'un joli tir de loin, Ange trouvait la faille mais un troisième but adverse permettait à Courchamp de l'emporter 3 à 1.

Vétérans : un passage à vide et...

Les vétérans de l’Union sportive villeneuvoise ont réalisé une bonne partie, vendredi soir à domicile  face à Calvisson. Une formation gardoise de qualité, contre laquelle les oppositions sont toujours accrochées. Celle-ci le fut une nouvelle fois, comme en illustre le score final de 3-3.
En début de rencontre, les Villeneuvois tenaient bien le ballon et se créaient des occasions franches. Guilhem Soulas était ainsi à la conclusion de l'une d’entre elles, d'un petit pointu face au gardien. La deuxième partie de la première mi-temps basculait en revanche en faveur de l’équipe adverse, qui profitait notamment d'un coup du sort. Après une frappe sur le poteau de David Carol, un but contre son camp de Stéphane Arbod permettait à Calvisson de faire le trou. Score à la mi-temps 1-3.
Les locaux allaient toutefois totalement maîtriser la seconde mi-temps. Et les deux buts supplémentaires de Guilhem lui offraient un nouveau triplé, vendredi, lui qui multiplie les performances devant le but.
"Sans ce passage à vide en deuxième partie de première période, l’équipe aurait dû remporter ce match", regrettaient les joueurs, à l'issue des 90 minutes. Ils auront l''occasion d'effacer ça vendredi 6 mars à Beaulieu, à 21h.

Le match du dimanche 23 février

 

Seniors féminines : les premiers pas enthousiastes d'une nouvelle équipe

 
Elles ont vécu leur grande première, ce dimanche matin. Leurs débuts en compétition officielle et la concrétisation d'une histoire de copines qui accompagnaient simplement leur enfant au bord du stade, il y a encore deux ans, comme de nombreuses mères de joueurs. Oui, mais ces mamans-là ont sauté le pas, chaussé les crampons et revêtu le maillot de l'Union sportive villeneuvoise !
"C'est parti d'une idée qui a germée au fur et à mesure ces deux dernières années, à travers l'équipe U13 filles que leurs mamans accompagnaient, raconte Touraya Khayat, éducatrice adjointe de la formation de fillettes et désormais défenseure centrale de l'équipe senior femmes. Certaines d'entre nous ont pris l'habitude de profiter de entraînements pour jouer contre elles."
 
savoir faire une passe, frapper correctement le ballon
De cinq, elles se sont retrouvées jusqu'à quinze, renforcées par les copines des copines ; aucune n'a joué au football enfant ou adolescente, mais il y a l'envie de faire de l'activité physique et de s'amuser, "prendre du plaisir". Jusqu'à se dire "on y va" et organiser des entraînements, coordonnés par Jean-Marc Bérenguer, pilier historique de la section féminine de l'USV.
"C'est une renaissance, puisque nous n'avions plus d'équipe depuis quelque temps. On a commencé par le basique, savoir faire une passe, frapper correctement dans le ballon avec la bonne zone du pied, explique le coach. Comme avec des fillettes, on part pratiquement de zéro." Le club les a soutenues ; leur idée initiale était une compétition de foot loisir, la ligue leur a proposé un championnat par équipes de cinq, mais comme une dizaine d'entre elles étaient motivées, elles ont opté pour la Promotion d'Honneur. Les matches se jouent à huit contre huit sur demi-terrain, en deux fois quarante minutes.
Sous le soleil de ce dimanche de février, elles affrontaient donc leur premier adversaire, l'équipe 2 de l'US Villeveyrac. Score final : 0-7, après avoir longtemps tenu le choc, avec seulement trois bus encaissés dans les trois premiers quart-temps.
 
Offrir une continuité aux joueuses de la catégorie U15
"Ce qui leur manque énormément, analysait Jean-Marc Bérenguer, ce sont les repères dans l'espace. Elles doivent apprendre à se situer sur le terrain, mais ça va venir. Elles ont un truc en plus de toute façon : la niaque !"
Chacune a trouvé son poste naturellement, en fonction de ses envies, de ses capacités, de "ce qu'elle peut donner", dit Touraya Khayat : "Il s'agit d'abord de prendre du plaisir et de s'amuser, mais on compte bien marque des buts" et les esprits au sein du club. Lequel observe avec intérêt l'expérience de son adversaire du jour, Villeveyrac : "Elles nétaient qu'une poignée, lorsqu'ils ont lancé leur équipe en 2018, elles sont 27 désormais", indique Alex Perea-Amat, le président de l'USV. Une Union qui souhaite aussi donner une perspective, une continuité, aux joueuses de la formation U15 filles, qui grandissent. Ce dimanche, Célia Ghazi était déjà venu donner un coup de main aux grandes !
Prochain adversaire, Villeveyrac à nouveau mais à l'extérieur, dimanche 8 mars à 10h30, avant Montagnac, le FC Lunaret, l'AS Canet et l'US Lunel, en match allers et retours. Des adversaires "déjà aguerries", remarque Jean-Marc Bérenguer, contre lesquelles il va falloir s'accrocher. Elles auront besoin de votre soutien et toutes les filles intéressées par l'aventure sont les bienvenues.
  • Les entraînements ont lieu tous les lundis de 18h30 à 19h30.
  • Contact : Touraya Khayat : 06.52.68.99.70
 
 

Le match du dimanche 16 février

 

Seniors : pas de 3e tour en Challenge Maurice-Martin

L'Avenir castriote s'est imposé 3-1 sur la pelouse de l'USV, dimanche, au deuxième tour du tout nouveau Challenge Maurice-Martin. Une deuxième défaite d'affilée pour les seniors décidément à la peine en ce début d'année 2020 et désormais éliminés de toutes les coupes et relégués à la quatrième place de leur poule de Départemental 4. Dans ce championnat qu'ils dominaient largement jusqu'en décembre, les voilà à trois points du leader, Saint-Clément-Montferrier, et un du troisième, Juvignac, qui compte un match en moins.
 

Le match du samedi 8 février

 

U13 féminines : les fillettes tombent le leader invaincu

Les fillettes ont profité du premier samedi des vacances de février pour rejouer une partie interrompue dans des circonstances qui les avaient beaucoup choquées, tout comme leurs adversaires du FC Sussargues. Une  des joueuses de ce village de l'est de la Métropole s'était sérieusement blessée, se fracturant une jambe à cause de l'état désastreux de la pelouse du stade Joseph-Blanc. Il fallait donc reprendre cette rencontre à zéro et clore en même temps la première phase du championnat.
Face au leader invaincu de la poule, l'USV a réalisé un début de match tambour battant, inscrivant trois buts rapidement, avant un petit relâchement qui permettait aux visiteuses de réduire le score avant la mi-temps. La deuxième période voyait Sussargues prendre les choses en main et inscrire un deuxième but, mettant les Villeneuvoises sous la menace d'une égalisation.
Le dernier quart d'heure se traduisait par une résistance héroïque des filles, qui préservaient leur but d'avance au prix de gros efforts défensifs. Elles décrochaient, 3-2, "une victoire qui fait du bien au moral et qui leur a permis d'exprimer une joie bien méritée", se félicitait leur éducateur, Christian Ramos. En soulignant la prestation de "toute l'équipe avec une mention spéciale à Silvia Filipe-Alvès".
 

Les matches des vendredi 31 janvier, samedi 1er et dimanche 2 février

U10A : compteur de victoires débloqué !

Les U10 ont remporté leur première victoire au niveau 1, samedi, après un mois de janvier compliqué pour leurs premiers pas à ce niveau. Battus par Saint-Gély-du-Fesc, 1-3, ils se sont ainsi imposés devant Castelnau-le-Crès, l'un des clubs phares de la métropole montpelliéraine, sur le score de 1-0.
Contre Saint-Gély-du-Fesc, l'équipe encaissait un but sur une contre-attaque après cinq minutes de jeu, un deuxième cinq minutes plus tard. Ilyasse Bouthali réduisait le score sur un corner de Timheo Picamoles juste avant la mi-temps, mais l'USV ratait quelques situations d'égalisation en deuxième période, avant de se faire punir en fin de match.
Dans le match suivant, malmenée par Castelnau-le-Crès, l'Union était encore dans le coup à la pause, 0-0, grâce à deux beaux arrêts de Léo Durand qui avait permis au sien de garder leur but inviolé. Après un tir d'Ilyasse arrêté par le gardien adverse, à cinq minutes du terme c'est Maël Bouscary qui, d'une jolie frappe du gauche à 20m du but, trouvait la lucarne castelnauvienne et donnait la victoire à l'USV.
De quoi arracher des sourires à l'éducateur villeneuvois, Jean-Marie Ponsy : "On doit se  servir de ce match, où  j'ai vu des joueurs qui ne lâchaient rien et faisaient preuve de solidarité."
Pour compléter, les U10B d'Abdel Boussatta se sont imposés face à Vic-la-Gardiole 4-2 et contre l'équipe 1 de Fabrègues, 1-0.
 

Vétérans : sur un score de tennis !

Les vétérans ont gagné, vendredi soir à domicile, contre Aigues-Mortes sur un score de tennis : 6-4 ! L’USV s’est imposée au bout d’un match pas forcément bien maîtrisé, après une semaine sans entraînement liée à l’absence d’une grande part de l’effectif, partie en stage... d’altitude dira-t-on (en séjour au ski quoi) ! Le manque de rythme s’est bien remarqué, on aurait pu croire, pour certains, que les crampons avaient été remplacés par les après-skis :)).
Tout de même, Guilhem Soulas allait inscrire un magnifique but dès l'entame de match, reprenant de volée un centre de Jean-Pierre Benincasa. David Carol, Jean-Pierre, Jeff de la Asunçion ajouteront leurs propres réalisations au fil d'un match durant lequel l'USV s'est trouvée face à deux éléments de son effectif.
 
Le duo Pitot passe dans le camp d'en face
Aigues-Mortes ne pouvant aligner que neuf joueurs seulement, le duo père et fils Pitot, Clément et Yann, s'est proposé de jouer avec eux, Clément donnant du fil à retordre aux locaux du haut de ses 18 ans. A l’inverse de Yann, en difficulté dans un poste inhabituel pour lui, mais qui réussit malgré quelques perforations dans la défense villeneuvoise et, trouvant la faille, réduisit le score en première mi-temps.
Prochain match des vétérans vendredi, à Villeneuve-lès-Maguelone, contre Saint-Drézéry.

U11 : une victoire, une défaite, sans rougir

Un premier gagné 4-1 avec 4 buteurs différents contre Montarnaud. Une défaite 0-1 face à l'ASPTT, tel est le bilan du samedi des U11 de Stéphane Arbod.
Après avoir concédé l’ouverture du score, face aux Montarnéens, Anthony Arbod égalisa d’une superbe frappe croisé. Mi-temps 1-1. La seconde fut totalement en faveur des Villeneuvois avec trois buts inscrit : le premier pour Hugo Carette, en remportant son duel avec un défenseur pour conclure fortement devant le gardien ; le deuxième et le plus joli, celui de Madi Bekissa-Beauchamp, qui reprenait d’une aile de pigeon un corner de Louca Normand ; et le troisième pour Gabin Mordin, opportuniste dans la surface, reprenant un corner de Nathan Antoine, seul au point de pénalty.
Dans l'autre rencontre de la matinée, l'USV s'inclinait donc 0-1 contre l'ASPTT Montpellier, "en ayant concédé très peu d’occasions et dominé largement sans avoir pu marquer", observait  son éducateur, qui remettait le couvert l'après-midi avec la U13B et une partie de son effectif en renfort.

U13A : l'USV retourne le match

En déplacement sur le terrain de Paulhan et encadrés par Dylan Frayssinet, l'adjoint du coach Cédric Valéro, les huit Villeneuvois de l'U13A ont ramené une jolie victoire dans un match "pas facile", rapportait leur éducateur. Un succès 3-1.
Le début de la partie fut équilibré entre les deux équipes, mais Paulhan a vite pris le dessus, enchaînant plusieurs actions sur lesquelles le gardien Yaniss Sintes a su se montrer à la hauteur. Les locaux vont cependant finir par trouver logiquement la faille, à l’entame de la seconde période, "un but amplement mérité, au vu de notre première mi-temps", estimait Dylan Frayssinet.
 
DE la concentration
et de la détermination

Ce but a eu le mérite de faire réagir les joueurs de l'USV. Tom Coyot égalisait sur une passe d’Hugo da Silva Hugo doublait la mise et Johan Zermani enfonçait le clou en toute fin de match.
Grâce notamment à Nolan Guiraudon, "très bon du début jusqu’à la fin", la deuxième mi-temps a été plaisante à regarder. Les joueurs de Villeneuve ont su allier concentration et détermination, ajoutait encore le jeune éducateur, félicité par son "patron" Cédric Valéro.

U13B : trop d'obstacles pour faire mieux

Après une mauvaise entame de match et trois buts encaissés rapidement en moins de dix minutes, l’équipe U13B, en déplacement à La Peyrade, s’est bien reprise, notamment après un changement tactique qui consista à faire redescendre un attaquant dans l’entrejeu. A huit, dont cinq U11, sans remplaçant contre douze joueurs adverses, les enfants se sont bien défendus et ont montré beaucoup de courage.
L'USV inscrivait un but de Gabin Mordin pour la réduction du score dans le deuxième quart-temps, avant d'en concéder un quatrième dans la troisième période. A l’image de cette équipe très jeune et combative, Anthony Arbod, donna un peu d’espoir en marquant un deuxième but. 4-2 a la fin du troisième quart temps.
Encore quelques occasions lors du dernier, mais la fatigue se faisait ressentir chez les U11, qui avaient joué le matin. En fin de match, Clément Volnay, gardien des U11 et auteur d’une belle partie, ne pouvait pas empêcher le cinquième but de La Peyrade.
 

Les matches des vendredi 24 et samedi 25 janvier

U11 : passage à vide

Les U11 ont perdu leurs deux matches sans marquer de buts, samedi, 0-1 contre Jacou-Clapiers puis 0-3 contre Pérols. Des défaites qui ne reflètent pas le jeu pratiqué ni la physionomie des rencontres, "surtout sur la première, durant laquelle nous aurions dû marquer par trois fois a minima", estimait leur éducateur, Stéphane Arbod.
Les enfants s'appliquent à mettre en place sur le terrain ce qui est appris aux entraînements, conserver le ballon, faire tourner le jeu, passer par les côtés. Mais il leur manque encore "la justesse technique et la vivacité pour arriver à déséquilibrer l’équipe adverse. Forcément déçu, mais j’ai confiance en ces garçons et en ce groupe. On travers un passage à vide, actuellement, mais ça va le faire !"

U15 : dominer n'est pas gagné

"Dominer n’est pas gagné." Les Villeneuvois l'ont appris à leurs dépens, samedi à Valergues lors de la deuxième journée de la seconde phase, en s'inclinant 0-1 dans un match qu'ils ont longtemps eu en main.
"On a loupé le coche encore une fois en première période, à mon sens, estimait leur entraîneur Bruno Livolsi. On a produit des séquences intéressantes notamment par les couloirs. Mais il nous a manqué des combinaisons, offensivement, avec du jeu en première intention et du réalisme dans le dernier geste."
 
Championnat suspendu jusqu'en mars 

Les U15 de l'USV ont eu plusieurs occasions d'ouvrir la marque face des Valerguois qui ont cependant bien défendu et jamais lâché prise dans un match d'une grande correction arbitré avec intelligence. Mais les Villeneuvois ont pris ce but à vingt minutes de la fin, après un ballon mal exploité au abord de leurs cages.
"Je regrette qu’on n’ait pas tiré au but une seule fois en seconde période. Mais je n’oublie pas la détermination de mon groupe, encore affaibli par les blessures, tout au long du match. Nos deux prochaines journées, prévues en mars, seront palpitantes avec la réception de Mauguio et un déplacement contre Montpellier Accademy, toutes deux invaincues."

Vétérans : toujours aussi efficaces !

Pris seul, le score final de 4-2 ne reflète pas si justement le déroulé de la rencontre, vendredi, entre les vétérans villeneuvois et Lavérune. L'adversaire leur a donné du fil à retordre et menait au score à la pause.
Le premier quart d’heure fut totalement en faveur de l'USV sans cependant qu'elle trouve le chemin du filet. Puis le match s’équilibrait et sur une contre-attaque et un ballon donné par-dessus la défense, Guilhem Soulas, auteur d’un bon match vendredi, partait au duel avec le défenseur puis le gardien pour marquer un but plein d’abnégation. Puis Lavérune prenait l’avantage avant la mi-temps, 1-2, s'appuyant sur ses jeunes et rapides attaquants, sur deux actions en contre conclues par des centres au second poteau.

Effacé le revers du match aller

La seconde période allait être totalement maîtrisée par l’USV, avec trois buts magnifiques inscrits par Jeff de la Asunçion, auteur d’un triplé et lui aussi d’une grande prestation. Un bon match des locaux après le revers au match aller, 2-3.
L’équipe est restée structurée et solidaire tout le long du match, à l’image de Christophe Sarrazin, très combatif. Prochain rendez-vous vendredi à 21h, à Villeneuve-lès-Maguelone contre Aigues-Mortes.

U10 : ils manquent d'agressivité

Samedi après-midi, Jean-Marie Ponsy dressait le même constat que lors des deux journées précédentes, alors que l'apprentissage du niveau 1 de poursuit dans la difficulté pour les U10 de l'USV. Le niveau n'est clairement plus celui du niveau 2, où ils avaient brillé durant quatre mois.
L'équipe  essaye de faire du jeu, se procure des occasions, se félicite l'éducateur villeneuvois, mais son manque d'agressivité et de combativité à la perte de la balle lui coûte beaucoup. Si on corrige ça, on pourra avoir de meilleurs résultats."
 
Un penalty sauve la mise contre Grabels
Les petits villeneuvois ont encaissé deux grosses défaites. La première contre Castries, 1-6, qui ouvrait le score dès la quatrième minute. Julien Blazy égalisait sur un tir croisé de 20 m dans la minute qui suivait, mais l'USV encaissait un deuxième but puis ratait l'égalisation de peu.
D'abord par Enzo Arribat sur un centre en retrait de Timheo Picamoles, puis sur une frappe de Robin Galbert. Comme les matches précédants, elle encaissait quatre autres buts, ensuite.
Défaite plus sévère contre Grabels, 1-8, qui menait à la marque 4-0 quand l'USV obtenait un pénalty, marqué en deux temps par Timheo. Quatre autres buts suivaient...

Les matches des samedi 18 et 19 janvier

 

U15 filles : un succès enthousiasmant face à Poussan

Les U15 féminines de l'USV ont engrangé une belle victoire, 2-1, sur le terrain de Poussan, samedi. Dans un match très équilibré où chacune des équipes aurait pu l'emporter, ce sont finalement les Villeneuvoises qui ouvraient la marque, en début de deuxième mi-temps après avoir subi les assauts adverses durant toute la première période. La défense a été héroïque venant souvent en dernier rempart sur les frappes adverses.
Sur un ballon un peu long d'Assia Nadal-Kessas à destination de Romane Gil, cette dernière a profité de la faute de main de la gardienne pour marquer dans le but vide. Quelques minutes plus tard, sur un cafouillage dans la défense, c'est Romane une nouvelle fois qui suivait bien pour inscrire un doublé.
La fin de match a été difficile, les Poussanaises ont tout donné pour revenir au score. Elles parviendront à revenir à 2-1, sur une contre-attaque bien menée, mais les filles se sont toutes bien battues pour garder le score jusqu'au coup de sifflet final. L'équipe termine troisième de cette première phase de championnat, avec deux défaites à l'extérieur et quatre victoires.

U15 : ils ont raté le coche...

Les U15 vont ruminer sans doute leur entrée en division 2, conclue par un nul 2-2 contre Baillargues-Saint-Brès dans un match qui leur tendait les bras. Ils l'ont dominé en première mi-temps, mené deux fois au score en seconde période mais "nous avons offert deux cadeaux de Noël à notre adversaire sur nos deux buts encaissés", regrettait leur entraîneur, Bruno Livolsi.
Les Villeneuvois auraient sans doute dû mener au score à la mi-temps après quelques occasions franches, une domination réelle, mais peu d'adresse quand il s'est agi de conclure. Ce n'était cependant que partie remise. En début de seconde période Tom Darré ouvrait la marque sur une relance approximative, avant que l'USV se fasse reprendre presque aussi rapidement sur une faute de main de son gardien, qui relâchait un ballon dans son but.
 
Une faute de main, une passe en retrait pas assez appuyée
Pas grave, l'équipe allait enchaîner sur une action parfaitement réalisée : débordement sur la droite de Martin Le Bourhis, qui, en bout de course au point de corner, trouvait l'énergie pour centrer sous la pression d'un défenseur, centre que de la tête Hugo Giacometti propulsait dans le but. Applaudissements de courtes durée. Le n°8 villeneuvois, qui venait de récupérer un ballon sur le côté, cherchait à s'appuyer sur son gardien, mais sa passe en retrait trop peu appuyée et ralentie par l'état désastreux de la pelouse  - on ne le soulignera jamais assez, comme sa dangerosité -, était récupérée par un attaquant adverse : il centrait et l'un de ses partenaires coupait la trajectoire pour offrir l'égalisation à Baillargues.
"Je retiens la combativité et l’animation offensive dans les couloirs, analysait après coup Bruno Livolsi. Nous avons beaucoup d’absents ces derniers temps, mais nous irons à Valergues pour livrer un match de guerrier, avec la victoire au bout je l’espère."

Vétérans : Montaud balayé

Les vétérans se sont largement imposés, vendredi à l'occasion de leur retour à la compétition, 7-2 face à Montaud, un match disputé sur le joli stade de Sussargues. L'Union s'est appuyé pour cela sur la prestation très remarquée de Guilhem Soulas. Le Villeneuvois a été impliqué dans la presque totalité des actions victorieuses de son équipe, auteur de quatre buts et de deux passes décisives.
Les autres buts ont été marqués par Thierry Barrau, Grégory Aldudo - une grande première - et Christophe Sarrazin dont le centre se transformait en tir en trouvant le cadre.
Prochain match vendredi à Lavérune.

U10 : il faut s'accrocher

Les U10 ont encaissé deux revers en cette première journée de niveau 1, signes que l'histoire ne sera pas la même qu'à l'échelon inférieur, même si la défaite contre l'hôte melgorien a tenu à peu de choses.
Contre Mudaison, vainqueur 6-1, l'USV a cédé d'entrée puis lourdement après la pause. Les Villeneuvois encaissaient deux buts dans les cinq premières minutes, mais réduisaient la marque avant la mi-temps sur un but contre son camp de leur adversaire. En début de seconde période, les Mudaisonais faisaient le break sur un penalty très sévère, puis l'équipe prenait trois autres buts en fin de match.
 
Ils reviennent deux fois au score
Dans le deuxième match, perdu 2-3 contre Mauguio-Carnon, les petits villeneuvois montraient plus d'agressivité et de mental, ce qui leur permettait de revenir deux fois au score. D'abord sur une frappe de Robin Galbert après une jolie passe d'Yliasse Bouthaly, puis sur un but d'un défenseur adverse poussé à la faute par Ilyasse. Malgré tout, Villeneuve allait rater sa chance en deux occasions et laissait Mauguio l'emporter en fin de partie.

U11A : un samedi mitigé, deux joueurs sur le carreau

Prévu initialement à Mauguio, ce plateau s'est finalement joué à Saint-Aunès, premier adversaire des Villeneuvois, ce samedi, pour une victoire 1-0, avant une lourde défaite frace à Mauguio-Carnon, 2-6.
Le premier acte du match contre Saint-Aunès aura été marqué à la fois par son équilibre, aucune équipe ne prenant l'avantage, et par la blessure du gardien villeneuvois. En deuxième mi-temps, Anthony Arbod donnait l’avantage à son équipe après un raid en solitaire : il frappait sur le poteau mais le ballon lui revenant dessus, il battait cette fois-ci le gardien dans un angle fermé.
 
Auteur de trois buts, Anthony se blesse

Le même Anthony trouvait la faille dès la première minute, face à Mauguio. A la réception d’une mauvaise relance du gardien, opportuniste, il l'ajustait imparablement. L’équipe semblait maîtriser le jeu, mais sur un ballon perdu sur le côté droit, la défense, mal placée et prise de vitesse, ne pouvait empêcher l'adversaire de décocher une belle frappe, que ne pouvait pas arrêter Marius Guenin-Couderc, gardien remplaçant pour l’occasion.
Les Villeneuvois reprenait le jeu à leur compte et l'avantage, suite à un débordement d'Hugo Carette sur le côté gauche. Il effectuait une magnifique passe du pied gauche en profondeur pour Anthony, qui allait battre le gardien en face à face d’un petit piqué extérieur du pied. Malheureusement, lui aussi se blessait sur cette contre-attaque.
 
"Le score ne m’importe pas ; dans l’intention de jeu, c’est bien"
Handicapé par l’absence de deux joueurs importants, l’équipe s’est démobilisée et a encaissé cinq buts, prise dans les duels comme dans la vitesse. Le score final 2-6.
"Rien de grave, il faudra analyser ensemble dès lundi à l’entraînement et corriger par la suite. Le score ne m’importe pas ; dans l’intention de jeu, c’est bien, mais il y a encore des choses à corriger", commentait leur éducateur, Stéphane Arbod.

Les matches des samedi 11 et 12 janvier

Challenge Maurice-Martin : l'USV bat Mireval 2-0
au 1er tour de cette nouvelle coupe

Un match de reprise particulier pour l'équipe senior. Une nouvelle coupe mise en place par le District en hommage à Maurice Martin et, surtout, un derby face à Mireval qui joue une division au-dessus. Les blessures ont rendu compliqué la composition du onze de départ, surtout dans les buts avec l'absence des deux gardiens David et Frédéric. Ce sont donc Julien Cavailles en première période et Eray Ozgan en seconde qui ont mis les gants.
L'ensemble de la partie a été maîtrisé par les jaunes qui n'ont jamais été inquiétés de la rencontre ; il faut croire que nos amis Mirevalais étaient eux-aussi diminués. Quoi qu'il en soit, le jeu déployé fut plaisant pour une reprise après la trêve et c'est dans le premier quart que l'incontrôlable Erdo reprenait de volée un long ballon sur coup de pied arrêté. Les blessures de Jérôme (torsion sur la pelouse délicate) et Sammy, sur un coup, n'empêchaient pas les joueurs de l'Union de s'installer dans le demi-terrain mirevalais.  La veille, une joueuse U13 de Sussargues a dû être évacuée par les pompiers et subir une opération d'une double fracture de la malléole.
 
Le gardien mirevalais brille après la pause
Le retour de Sacha Debouvere fait un bien immense au milieu de terrain. A la fois récupérateur et organisateur, il dirige le jeu villeneuvois. Un second but viendra par Geoffrey mais l'arbitre en décidera autrement. Il ne reviendra pas sur sa décision sur le doublé d'Erdo, quand celui-ci viendra crucifier le portier à la demi-heure de jeu. Les actions se succèdent mais le score en reste là.
Après la pause, on reprend de plus belle avec une nette domination, la centaine de spectateurs voyant Sacha toucher du bois sur corner et le gardien mirevalais briller à plusieurs reprises.  Dans une bonne atmosphère, les Villeneuvois ont bien préparé le match au sommet face à Baillargues.
 

U15 filles : écrasantes

Il ne fallait pas arriver en retard, samedi car dès le coup d’envoi, Assia Nadal-Kessas, bien lancée en profondeur par Lylou Capiez ouvrait le score sur son côté droit face à l'AS Gignac. Quelques minutes plus tard Assia, à nouveau sur le flanc droit, déclenchait une belle frappe sous la barre. Très en réussite devant les buts pendant tout le match, les filles se sont régalées.
Dominatrices dans tous les compartiments du jeu, c’est ensuite Romane Gil qui inscrivait un but de son pied gauche, puis Lylou, bien placée sur un corner, et encore Romane, sur un coup franc qui portaient le score à 5-0 à la mi-temps. La messe était dite.
 
trio efficace
En début de deuxième période, suite à une perte de balle dans l’axe, les visiteuses allaient sauver l’honneur avant qu'Assia, une fois de plus, déboule sur son côté droit pour inscrire deux nouveaux buts. La fin du match a été un peu plus brouillonne mais Romane a marqué deux autres buts puis Lylou par deux fois pour un score final de 11-1. Un deuxième match à domicile et une deuxième victoire nette et avec la manière.

U13 féminines : une semaine éprouvante

Avec deux matches à jouer cette semaine, à peine finies les vacances de Noël, les fillettes étaient mises à l'épreuve sur le plan physique, mais ne s'attendaient pas à l'être, samedi, sur le plan émotionnel.
Alors qu'elles étaient menées 0-1 par le leader de la poule, le FC Sussargues, sur la pelouse du stade Joseph-Blanc, la rencontre a été arrêtée à la 42e minute après la très sérieuse blessure d'une joueuse de l'équipe visiteuse et l'intervention des sapeurs-pompiers. "Les filles, bouleversées, n'ont pu continuer", témoignaient Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenger, qui les encadrent.
 
Les pompiers interviennent stade Joseph-Blanc
Plus tôt dans la semaine, mercredi, dans une rencontre programmée en décembre mais finalement repoussée, l'Union s'était inclinée à l'extérieur. Face à Jacou, une défaite 2-4, avec des filles se sont bien battues en première mi-temps et deux buts signés Joana Filipe-Lima et Silvia Filipe-Alvès.
"L'esprit d'équipe est là, mais il leur manque encore de la technique. Ça viendra", encourageaient les éducateurs, saluant des "parents qui sont toujours là depuis le début de l'aventure, qui soutiennent l'équipe dans les mauvais comme dans les bons moments".
 

Challenge de l'Hérault U10:
dur contre les "gros"

"Battus mais pas abattus", martelait Jean-Marie Ponsy, dont les troupes ont découvert avec rudesse le niveau 1 samedi, à la faveur du premier tour du challenge de l'Hérault sur les terrains du FC Sète. Contre deux grosses écuries, l'AS Lattes et le club sétois, les Villeneuvois se sont lourdement inclinés sur les scores de 0-6 et 0-5.
Lors du premier match, l'USV encaissait un but d'entrée de jeu sur une relance de l'arrière, mais aurait pu revenir au score sur deux occasions d'Ilyasse Bouthali.
 
L'avalanche après la pause
En début de seconde mi-temps, les Lattois marquaient deux fois coup sur coup avant d'enchaîner. Le gardien de l'USV, Léo Durand, réussissait quelques jolis arrêts, mais il ne pouvait empêcher Lattes d'inscrire trois autres buts.
Opposée à Sète, l'Union commettait la même erreur défensive en début de rencontre et était une nouvelle fois submergée par une avalanche de buts en deuxième période... "Il faudra un meilleur mental pour accrocher des résultats", observait l'éducateur villeneuvois.

Challenge de l'Hérault U11 : une bonne entrée en matière

Redescendus en niveau 2 à l'issue de la première phase, les U11A de Stéphane Arbod ont fait du Challenge de l’Hérault un "objectif" de cette seconde partie de saison, avec l'ambition d'atteindre la phase finale. Le premier tour, organisé par le FC Montpellier Petit-Bard, a donné du corps à ces intentions avec deux victoires et un revers.
Les deux succès ont été engrangés contre le FC Montpellier-Lemasson, 2-0, et l'autre club montpelliérain d'Atlas Paillade, 1-0. En revanche, les Villeneuvois ne sont pas parvenus à dominer leur hôte, le Petit-Bard s'imposant sur la plus courte marge, 1-0.
 
L'USV termine première de ce plateau très montpelliérain
En finissant première de ce plateau, l’équipe, composée de douze joueurs samedi, accède au deuxième tour. En ayant affiché "de bonne intentions dans le jeu, mais de la fébrilité devant le but et dans les transmissions, analysait l'éducateur villeneuvois : Il va falloir s’appliquer dans la finition si l’on veut aller en phase finale de ce challenge."
A noter, les trois buts d’Anthony Arbod, le capitaine, et la première place de l'USV en jonglerie, avec un total de 195 jongles. Grâce notamment aux scores réalisés par Thomasz Matecki (+50), Anthony (41), Madi Bekissa-Beauchamp (33) et Nathan Antoine (24), plus de 150 à eux quatre.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'actualité

Deux stages proposés par l'USV aux prochaines vacances
A son habituel rendez-vous des congés scolaires de Pâques, destiné aux catégories U6 à U13, le club ajoute cette année un stage de perfectionnement pour les U13 à U15, en février. Plus d'infos en cliquant ici.