Union sportive villeneuvoise
Fondée en 1928
400 avenue de Mireval 34750, Villeneuve-lès-Maguelone
04.67.47.25.49
 
 
 
 
 
 

 Les rencontres du week-end des 25 et 26 mai

Après deux ans de vie commune, les joueurs du groupe U14-U15 vont prendre des chemins différents, la saison prochaine.

U15 : ils terminent au pied du podium final

Les U15 auront finalement manqué leur pari. Et cavalé comme des forcenés depuis janvier, longtemps invaincus, grimpant provisoirement au deuxième rang de leur poule de troisième division, pour finalement échouer au pied de ce podium qui était l'objectif de leurs entraîneurs, François Serrano et Stéphane Tronel-Perroz, son adjoint.
 
Seuls à avoir battu le vainqueur
de la poule, Lavérune
Tenue en échec 1-1, par l'équipe 3 du MHSC, après son revers de la semaine précédente, l'Union sportive villeneuvoise termine quatrième, à trois points de Saint-Clément-Montferrier, quatre de Baillargues-Saint-Brès. Loin derrière Lavérune et ses vingt victoires, les U15 pourront s'enorgueillir d'avoir été les seuls à faire chuter le vainqueur de cette poule C durant la saison.
Une nouvelle aventure commence : la saison prochaine, les U14, devenant U15, vont se mêler aux actuels U13 sous la conduite de Bruno Livolsi et les U15 montant en U16 vont continuer avec François Serrano.

 Les rencontres du week-end des 18 et 19 mai

U11 : challenge
pour du
beurre
mais pas pour rien

Les U11 étaient conviés à un troisième tour "amical" du challenge de l'Hérault, ouvert aux équipes éliminées lors des tours précédents. Organisé par Sète Pointe-Courte, il devait accueillir quatre formations, mais s'est réduit à une opposition Pointe-Courte - Union sportive villeneuvoise en trois périodes de vingt, vingt et dix minutes.
Avec huit joueurs, dont un gardien qui ne joue pas au foot, "repêché à la dernière minute", souriait leur coach, Stéphane Arbod, 6 U11 et 2 U10, soit pile l'effectif nécessaire pour pouvoir jouer, "l'équipe a montré de belles choses"., même si elle ne s'est pas imposée. Elle commençait pas encaisser deux buts en première période, contre le cours du jeu car les occasions étaient plutôt villeneuvoises, empêchée de revenir au score par un manque d'efficacité et de précision dans les dernières passes et dans la finition.
 
Libérés, concernés
La deuxième période fut une copie de la première, accentuée par les mêmes lacunes certainement liées à la fatigue. Le score n'évoluait pas et si dans la troisième, Sète marquait un troisième but, c'était "anecdotique. J'ai vu des enfants concernés, libérés, un comportement complètement différent de celui de la semaine dernière. J'étais content d'eux !"

U15 : le coup d'arrêt et le podium final qui s'éloigne

Les U15 étaient avertis : il fallait gagner les deux derniers matches pour rester maître de son destin, sans quoi ils risquaient de tomber du podium. Sèchement défaits 1-4 sur la pelouse de l'entente Saint-Clément-de-Rivière - Montferrier, c'est ce qui s'est produit, ils se retrouvent quatrièmes.
Malgré l'ouverture du score sur une attaque amorcée par Nolan Danet et Tom Darré et conclue par Anthony Commeignes, "je me suis vite aperçu que le match allait être très compliqué", rapportait le coach, François Serrano. Avec un seul remplaçant, Enzo Bosso-Livolsi blessé et malgré une défense soudée et un gardien villeneuvois, Nathan Devaux, qui multiplie les sauvetages, les U15 cèdent une première fois sur un penalty.
 
ils ne sont Plus maîtres de leur destin
"Nous avons joué avec nos armes, mais face à des clubs comme Saint-Clément, c’est difficile de lutter. Ils avaient trois à quatre joueurs de niveau supérieur, un très bon gardien. Je pense que le tournant du match fut le face-à-face manqué entre Anthony et le gardien adverse." A cet instant, l'USV était menée 1-2 et ne reviendra pas.
Les U15 encaissent leur premier revers de la phase retour à une rencontre du terme de la saison. Ce sera ce week-end à domicile face au MHSC. Il faudra vaincre et s'en remettre aux résultats de Baillargues et Saint-Clément pour connaître le classement final.
 

U13 : invaincus et meilleurs résultats du niveau 2 honneur

Il est difficile d'apprécier avec justesse le résultat final des U13 villeneuvois. Excellent statistiquement, mais relatif compte tenu de la grande faiblessse de la poule dans laquelle ils se trouvaient. Ou plus exactement d'un niveau 2 Honneur dans lequel ils n'avaient pas leur place, tant l'écart qui les séparait de leurs adversaires fut grand.
On ne réécrira pas ce mois de décembre râté, en particulier une défaite à Maurin alors qu'ils avaient la tête dans le "seau" depuis trois semaines, qui a précipité leur dégringolade de deux niveaux. Mais il laisse un goût amer. Alors il faut aller chercher des satisfactions derrière les sept succès en autant de rencontres, les 67 buts marqués pour trois encaissés, meilleures statistiques des cinq poules du niveau 2 Honneur. Ces chiffres disent le gouffre entre les équipes, mais heureusement aussi ce que les U13 ont pu apprendre. La constance notamment.

"Avoir l'esprit d'un compétiteur"
La victoire de samedi, 9-1 contre l'ombre de la seule équipe qui affichait un niveau a priori intéressant, Juvignac, en fut l'exemple. Un match plein dans tous les domaines et durant les quatre quart-temps, qui a illustré, estimait leur entraîneur, Bruno Livolsi, les progrès de son groupe "individuellement et collectivement. C'est tout simplement leurs efforts, investissements, rigueur qui ont été récompensés durant ces derniers mois."
"Le groupe a compris le message que je lui ai inculqué depuis que je l'ai pris en main : avoir l'esprit d'un compétiteur. La saison n'est pas encore terminée mais je suis fier de mon équipe. Merci aussi à Medj Ouali, qui a souvent les mots pour les rebooster aux entraînements et durant les matches."

U13 féminines : elles finissent en trombe !

Les fillettes de l'Union sportive villeneuvoise ont caché leur jeu pendant la saison et choisi de finir en trombe ! Après avoir remporté leur précédent match contre l'ASPTT Montpellier, deuxième de cette poule d'Excellence, elles ont enregistré samedi leur deuxième victoire, contre Sussargues-Castries, 2-1. Pas n'importe quelle victoire, puisqu'il s'agissait du leader du championnat.

nouvel état d'esprit
Sous l'impulsion de Lilou Capiez et Angie Trévet, "elles ont fait preuve d'une détermination, d'une discipline et d'une combativité nécessaire à des compétitrices", saluaient leurs éducateurs, Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer : "Elles semblent être entrées dans une autre dimension, passant de l'état d'esprit jeu à l'état d'esprit compétition."
Félicitant toutes les filles, le duo voit là aboutir le travail de l'année, les constants progrès depuis les défaites aux scores lourds des premiers mois. Un cheminement qui s'est dessiné par des écarts qui se sont réduits, les premiers nuls, des succès qui s'échappent d'un rien et finalement une puis deux victoires consécutives. Bravo à elles.

Vétérans : les Védasiens ont mené la vie dure à des Villeneuvois solides

Encore une victoire des vétérans, face à une équipe de Saint-Jean-de-Védas fortement remaniée, complétée par des joueurs qui n'avaient pas, "et loi de là, l'âge de la catégorie", s'étonnaient les Villeneuvois, après coup. Ce qui ne les a pas empêchés de finalement l'emporter 3-2.
La première mi-temps avait laissé les deux adversaires dos à dos. L'USV manqua deux belles occasions face au gardien, un duel perdu par David Carol et une frappe de Yann Pitot à l'entrée de la surface, de son mauvais pied, qui passait juste au dessus de la barre. L'ouverture du score aurait pu également se faire sur corner, si Stéphane Arbod n'avait pas trouvé le montant de la tête. En face, Saint-Jean-de-Védas ne s'était procuré qu'une seule occasion, en fin de mi-temps, d'une frappe puissante qui fila au dessus des cages.
 
le cadeau du gardien, l'opportunisme du capitaine
Tout allait donc se jouer en seconde période et une nouvelle fois, l'entrée de Jean-Pierre Benincasa, qui depuis quelque temps joue une mi-temps gardien et une autre meneur de jeu, fut encore décisive. Il fut à l'origine des actions et même à leur conclusion. Ainsi, très vite, sa reprise passait-elle juste à côté, puis une frappe de Jean-François de la Asunçion et une tête de Julien Catalayud sur corner prenaient le même chemin.
Le but arrivait à la 55e : à la baguette, Jean-Pierre servait Jeff en profondeur, qui lui redonnait le ballon de l'ouverture du score face au gardien. Saint-Jean égalisait quelques minutes plus tard sur une frappe lobée, le gardien de l'USV, Yann, étant un peu avancé. Les Villeneuvois reprenaient l'avantage sur coup franc, Jeff trouvant Guilhem de la tête à la limite du hors-jeu, mais les Védasiens revenaient à nouveau à la marque sur un beau mouvement, débordement-centre au deuxième poteau-but.
A 2-2, le score semblait scellé, mais c'était sans compter sur le capitaine de l'USV, Thierry Barrau qui, opportuniste, profitait d'une relance catastrophique du gardien pour reprendre un ballon pleine axe et l'envoyer au fond des filets. Victoire finale 3-2.
Libres pour le reste du mois de mai, les vétérans se rendront maintenant sur la pelouse de l'ASPTT Lunel le 7 juin, avant d'accueillir le 14 juin Lavérune à 19 h sur le terrain d'honneur. Un match de gala pour clore une saison à succès et l'occasion de découvrir cette équipe qui, quand elle joue simple, arrive à réaliser de beaux mouvements. Joli match, bonne ambiance assurée par des joueurs qui seront ravis d'avoir du public !
 

 Les rencontres du week-end des 11 et 12 mai

 

L'image du week-end : les U15 deuxièmes de D3

Montés sur le podium à l'issue du match précédent, les voici deuxièmes à deux journées de la fin, le week-end prochain à Saint-Clément-de-Rivière, puis à domicile contre le MHSC.

U15 : sept buts marqués et une deuxième place en D3

François Serrano et son adjoint Stéphane Tronel-Peyroz peuvent être "fiers" de leurs joueurs, auteurs d'une seconde partie de saison remarquable. Après avoir posé un pied sur la "boîte" avant les vacances de printemps, les U15 de l'Union sportive villeneuvoise y sont grimpés d'un cran, désormais deuxièmes, à sept points d'un leader, le FC Lavérune, inatteignable, mais leur destin dans leurs pieds.
Dimanche matin, ils ont obtenu une large victoire sur Jacou-Clapiers, 7-1, en profitant pour devancer l'Entente Baillargues-Saint-Brès au classement de cette poule de Division 3. Une victoire acquise en première mi-temps, la pause étant atteinte sur le  score de 5 à 0.
 
Un match à gagner pour ne pas tout perdre
La suite du match fut de la gestion pour faire participer les quatorze joueurs à la victoire et "garder tout le groupe mobilisé pour le sprint final". La semaine prochaine à Saint-Clément-de-Rivière, quatrième à deux points, il faudra s'imposer pour être certain de valider cette deuxième place. Un nul mettrait les Villeneuvois à la merci de Baillargues, une défaite pourrait encore les éjecter du podium.
"Bravo à l'ensemble du groupe, souriaient le duo de coaches, sérieux contre une équipe de Jacou mal classée mais qui a joué le jeu. Gros match à venir !"

Vétérans :
cinq
par cinq

C'est à se demander si ce ne sont pas eux les plus assidus ! Les vétérans avaient profité des vacances pour remporter une nouvelle victoire, 5-4, grâce à des doublés du capitaine Thierry Barraud et de Jeff de la Asunción et un but de Julien Catalayud, contre une équipe de l'Amicale Hérault. Ils ont récidivé vendredi en battant l'équipe du Maracana, composée d'anciens joueurs de divers horizons, à nouveau en marquant cinq fois : 5-3. Un score flatteur pour un match qui ne fut pas si aisé.
L'ouverture du score est venue par Didier Chastaing, d'une frappe piquée en pleine lucarne. Mais un ballon perdu à l'entrée de la surface sur une mésentente permettait à l'adversaire d'égaliser et si Didier redonnait l'avantage aux siens très rapidement, le Maracana répliquait tout aussi vite. Sur l'engagement, le gardien villeneuvois un peu trop avancé ne pouvait rien faire.
 
Trois cadeaux
S'ensuivaient vingt minutes compliquées contre une équipe exerçant un pressing haut, un coup de gueule du coach Julien Catalayud à la pause et un changement de gardien, Jean-Pierre Benincasa prenant le poste de meneur de jeu. De quoi donner de l'air à l'équipe et le trouver à la conclusion d'actions de l'USV par deux fois, Guilhem Soulas y allant de son but.
Le Maracana pouvait bien réduire une nouvelle fois l'écart sur un mauvaise entente (encore) en forme de troisième cadeau, la messe était dite. Prochain match ce vendredi contre Saint-Jean-de-Védas, à 20h45, à domicile.
 
 

U11 : fin de saison compliquée...

Les U11, également sur les terrains du RC Saint-Jean-de-Védas, ont eu moins de succès que leurs benjamins et terminent leur découverte du niveau 1 par deux ultimes revers. Ce samedi, ils étaient coachés, en l'absence de Jean-Marie Ponsy, par un Stéphane Arbod au four et au moulin. La veille, il jouait lui-même avec les vétérans.
Les Villenevois ont été défaits 0-4 par l'équipe 2 de Castelnau-le-Crès et 1-2 par Vendargues, l'une des autres excellentes écoles de football de la périphérie montpelliéraine - les U13 l'ont appris deux fois à leurs dépens, cette année.
 
Sursaut d'orgueil
Sur le premier match, "on prend un but juste avant la mi-temps, alors qu'elle a été jusque-là dans l’ensemble équilibrée. En deuxième, on encaisse trois buts sans révolte de l'équipe...", rapportait l'éducateur villeneuvois.
La deuxième partie fut plus équilibrée. Les Villeneuvois sont certes menés 1-0 à la pause et offrent le 2-0 à leur adversaire en marquant contre leur camp sur un corner de Vendargues. Mais ils parviennent en fin de match à réduire le score sur une frappe de Salvatore Gentile, une réaction générale du groupe "satisfaisante" après le 0-4.

U10 : la belle conclusion de garçons en constants progrès

En déplacement chez le voisin Saint-Jean-de-Védas pour le dernier plateau de la saison, les U10 encadrés par Stéphane Arbod ont rendu une jolie copie, assortie d'un nul et d'une victoire contre de solides adversaires, l'US Béziers (0-0) et l'équipe 2 du FC Sète (3-2).
Contre l'US Béziers, la mise en train fut un peu difficile, l'adversaire déployant d'entrée une grosse activité offensive. Les Villeneuvois, un peu fébriles pendant les sept-huit premières minutes, entraient progressivement dans le match. S'appuyant sur les arrêts de leur gardien, Clément Volnay, pour garder la tête hors de l'eau, et sur les nombreux efforts de tous les joueurs pour conserver ce résultat. "On a bien sorti le ballon, mais avec un bloc un peu bas, vu que l’on subissait pas mal, on les a peu mis en danger", commentait leur éducateur, content du comportement de son équipe.

En trois minutes le match bascule
D'autant plus ravi, qu'elle s'imposait dans la foulée contre le FC Sète 2, confirmant les progrès constants entrevus depuis janvier et l'accession au niveau 1 . Pourtant, le match avait plutôt mal débuté. A la sixième minute, Nathan Antoine, seul devant le gardien suite à une passe d'Anthony Arbod, manquait le cadre de peu. Et sur le contre, l'Union sportive villeneuvoise encaissait un but, puis un second, laissant Sète mener 2-0 à la mi-temps.
Dès l'entame cependant, Khim Rostant obtenait un penalty que Clément, le gardien, ne parvenait pas à transformer. Qu'importe, après huit minutes, Gabin Mordin trouvait le cadre d'un tir croisé en contre-attaque, sur une passe de Thomasz Matecki et après avoir fixé la défense. Et Thomasz était lui-même à la conclusion d'un une-deux avec Khim, dans la minute suivante.
L'USV revenue à égalité, deux minutes s'écoulaient et Anthony récupèrait une mauvaise relance de l'adversaire pour éliminer un défenseur sur un crochet extérieur et finir d'une frappe croisée petit-filet !
"Les garçons se sont très bien battus, se réjouissait Stéphane Arbord. De belles constructions et une finition en nette progression, un gardien solide et performant."
 
Les U10 ont manqué un penalty, mais ont fini par battre le FC Sète 3 à 2.

 La rencontre du samedi 4 mai

 

U13 féminines : Elles ont décroché leur premier succès

Leur travail, leur abnégation face à des résultats difficiles et leurs constants progrès justifiaient, méritaient que cette première victoire arrive enfin, fut-ce dans les derniers instants du championnat. Elles l'avaient râtée de peu, déjà, obtenu des nuls solides, mais la voilà donc, samedi, pour les U13 féminines. Elles ont gagné leur premier match de la saison contre l'ASPTT Montpellier 2, à domicile sur le score de 2-1.
L'ouverture der la marque est venue, dans cette unique rencontre de championnat du week-end, par Lylou Capiez dès la quatrième minute, sur un échange de passes avec Assia Nadal-Kessas. Une entrée en matière idéale pour les fillettes, qui  prirent confiance en elles. Elles rataient cependant plusieurs occasions de creuser l'écart par leurs difficultés en attaque, à l'image de Silvia Filipe-Alvès, qui manquait de précision sur plusieurs frappes.

La technique reste un réservoir de progrès
Volontaire, c'est elle qui trouvait finalement le chemin des filets une seconde fois, en deuxième mi-temps. A la 44e, sur une passe de Morgane Rico, Silvia assurait la victoire de son équipe, qui malgré un but adverse ne sera plus rejointe.
"Il reste encore à travailler sur la technique mais elles sont sur la bonne voie", observaient les éducateurs, Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenger, largement félicités par leurs collègues coaches de l'Union sportive villeneuvoise, samedi. Débutante dans les buts, Angie Trévet "s'est bien débrouillée" pour garantir le score final d'un groupe qui "a su jouer en équipe et surtout pour l'équipe".
 

 Les rencontres du week-end des 13 et 14 avril

 

L'image du week-end

A l'instar de Julien, Ilyass et Maël, auteurs d'un triplé sur la course de 800 m, de nombreux joueurs, dirigeants, bénévoles et entraîneurs de l'USV ont affiché les couleurs du club à l'occasion des Boucles de Maguelone, dimanche !
 

U15 : une semaine à deux victoires et un podium

"Quelle  belle semaine !" Après leur victoire au Petit-Bard, cette semaine était très importante pour les U15 dans leur quête de podium. Et elle se solde par un résultat extrêmement positif de deux succès, 1-0 et 4-0, et un accès au podium de la poule. L'USV en occupe désormais la troisième marche.  "Nous sommes donc à la place que nous voulions, souligne François Serrano, leur entraîneur, et si nous gérons bien nos deux prochains matches, nous irons jouer notre finale pour la deuxième place à Montferrier, début mai."
 
MAurin : l'inévitable
anthony commeignes
Le match de mercredi, à Maurin, s'était avéré plus difficile que prévu, contre une équipe renforcée. Le coach et son adjoint, Stéphane Tronel-Peyroz, ont dû faire avec un effectif remanié, épaulé par trois U13, Hugo Giacometti, Livio Rostant dans les buts et Pablo Le Ny, tout à la fois pour compléter l'équipe et laisser quelques joueurs au repos avant le match de samedi.
Un Anthony Commeignes encore buteur, un Lucas Romero impérial en défense centrale et un gros match de Nolan Danet et Giovan Fadin auront permis de faire la différence, 1-0.
 
Baillargues-Saint-Brès-valergues plie à son tour
Samedi, il s'agissait de la réception du troisième, l'entente entre les clubs de Baillargues, Saint-Brès et Valergues. "Tout le groupe était bien concerné comme souvent cette année lors des gros matches. Pour preuve, ils étaient tous dans les vestiaires dix minutes avant l'heure du rendez-vous."
Les U15 étaient auteurs d'un début de match sérieux et équilibré, laissant la possession à leur adversaire et privilégiant une projection rapide vers l'avant à la récupération du ballon. Chose  faite et concrétisée par un penaltytrès vite obtenu par Axel Cartier et transformé par Anthony Commeignes. "1-0 à la mi temps, nous savions que si nous étions costauds physiquement, nous pouvions prendre le dessus en deuxième période." De fait, elle fut "énorme de la part de tous les joueurs et des remplaçants".
 
"Quel bonheur d'entraîner un groupe comme ça"
Avec une charnière centrale infranchissable, un Anthony Klein des grand jours, à bout de souffle à la mi-temps mais qui a su aller au bout de ses forces, et une grosse mi-temps du millieu de terrain (Loris Pioch à la baguette, Paul Cailhau à la récupération et Arthur Tronel-Peyroz faisant parler sa maîtrise pour poser le ballon et le faire tourner), le travail des attaquants s'est trouvé facilité. Avec lucidité, Anthony réussissait encore un triplé, Paul ajoutant le dernier but.
"Victoire 4 -0, qui aurait pu être alourdie de deux buts, signés Tom Darré et Luck Fabre, refusés pour hors-jeu. Quel plaisir et quel bonheur d'entraîner un groupe comme ça, commentait l'entraîneur, avec des enfants aussi réceptifs. J'ai nommé quelques joueurs, mais ce samedi j'aurais pu citer les treize tant ils nous ont donné de plaisir !"
 
Scène de liesse dans les vestiaires des U13, vainqueurs à Mireval et en tête de leur compétition.

U13 : à un match de la victoire finale

Il aura fallu quinze minutes aux Villeneuvois pour entrer dans le match contre Mireval et certains de leurs copains de collège. "J’ai senti les joueurs crispés, il a fallu chauffer le diesel", analysait leur entraîneur, Bruno Livolsi, très sensible au fait de jouer contre le village voisin : "Comme je l’ai expliqué aux joueurs, un derby ça ne se joue pas ça se gagne. C’est chose faite, même si nous avons été absents durant deux quart-temps !"
C'est un but de Pablo Le Ny, une frappe du milieu de terrain qui est allée chercher la lucarne du gardien légèrement avancé, qui a finalement lancé la machine. Le score était ainsi de 6-0 au bout de trente minutes et sera finalement de 7-2, grâce à des doublés de Yassine Nor et Pablo et un triplé d'Enzo Comte. L'équipe a donc encaissé ses deux premiers buts depuis janvier, "par manque de concentration".
Rendez-vous désormais le 11 ou le 18 mai, pour la dernière journée de championnat contre Juvignac et un éventuel succès final dans cette poule C de niveau 2 Honneur.

U15 féminines : une belle victoire collective à Frontignan

Avec une équipe remaniée en raison de l’absence de Mélissa Fall, la victoire collective acquise à Frontignan, samedi, 3-0, "est d’autant plus belle", commentait leur éducatrice, Emmanuelle Podence. "Le début de match a été compliqué avec des joueuses à des postes inhabituels et un vent défavorable. Puis au fil des minutes, le match s’est équilibré."
Sur une mauvaise relance adverse, Romane Gil en profitait pour ouvrir la marque d’une belle frappe lointaine. Les Frontignanaises n’étaient pas vraiment dangereuses à part sur des tirs lointains, mais la défense villeneuvoise faisait preuve d’une grande solidarité et la nouvelle gardienne, Angie Trévet, prenait tous les ballons avec assurance.

Intenable Lylou sur le côté gauche
A la pause, même avec ce score favorable, "il a fallu bien soutenir les filles, car aucun remplacement n'était possible et quelques bobos enregistrés…" La deuxième mi-temps fut cependant largement à l'avantage de l'USV, "les filles étant de mieux en mieux, de bons enchaînements se déclenchant entre Chelsea Authebon et Lylou Capiez sur le côté gauche."
Sur une action déroulée précisément de ce côté, le ballon arrivait sur Romane, qui doublait la marque. Puis Lylou, très en vue, éliminait deux joueuses pour venir conclure d’une très belle frappe. Le match devenait très ouvert et Chelsea par deux fois aurait mérité de marquer à son tour. Et la coache  de conclure : "Je félicite mes joueuses pour l'état d’esprit affiché, à conserver pour la suite."
L'USV aurait pu corser la note sur penalty.
 

U10 : ils tiennent leur premier succès !

C'est l'USV qui organisait le plateau U10, samedi, et si les Villeneuvois ont d'abord pris une déculottée contre le voisin lattois, qui boxe dans une autre catégorie, ils ont surtout enregistré leur première victoire au niveau 1, face à un autre "cador" de la banlieue montpelliéraine, l'Entente Saint-Clément-Montferrier.
Dans le premier match contre Lattes, après avoir résisté une-mi temps (0-1 à la pause), l'équipe craquait en prenant cinq buts pour un score de 0-6 contre une formation sans conteste supérieure. Dans le second en revanche, premier succès à ce niveau des petits Villeneuvois, après les deux nuls de la semaine dernière, "contre une équipe qui nous avait battus deux fois", se félicitaient les éducateurs Stéphane Arbod et Jean-Marie Ponsy.
Une victoire 2-0 avec un but d'Anthony Arbod et un autre de Noa Bartolini et un penalty raté en fin de match qui aurait pu corser l'addition.

U11 : des regrets

Désormais encadrés par Jean-Marie Ponsy, les U11 poursuivent leur apprentissage du niveau 1, avec des hauts, des bas et des "milieux". Au rayon des coups durs, la défaite contre Lattes au score exactement similaire à celle des U10 : 0-6 en faveur du voisin, "d'un niveau bien au dessus", constatait le coach villeneuvois.
Au chapitre du mi-figue, mi-raisin, le second match disputé contre Pignan et pour lequel les jeunes pousses de l'USV peuvent nourrir quelques regrets. Ils ont en effet mené 2 à 0 avec un but inscrit par Salvatore Gentile et un second signé Anthony Arbod. Malheureusement, la seconde mi-temps était moins efficace. Les Villeneuvois prenaient un but des là reprise et se faisaient rejoindre au tableau de marque durant les trois minutes d'arrêt de jeu. Score : 2-2.

Vétérans : ils ont renversé la situation

Les vétérans ouvraient les débats, vendredi soir, en accueillant Aigues-Mortes. Avec un nouveau succès à la clé, 4-3, pour une équipe qui tourne vraiment bien depuis le début de la saison. Sans enjeu, il n'y a pas de classement, mais avec beaucoup d'envie.
Dans un système de jeu inhabituel, ils ont cette fois encaissé deux jolis buts assez rapidement, obligeant l'équipe à un changement tactique pour revenir dans le match. D'abord sur une magnifique passe décisive de Julien Catalayud, qui lançait Jean-François De la Asunçion, dit Jeff la Blonde, en profondeur, plein axe. Parti de son camp, celui-ci allait battre le gardien adverse dans un face à face. L'égalisation venait ensuite sur un corner dévié puis remis en retrait par Grégory Aldudo, nouvel éducateur des U7, vers Stéphane Arbod. Celui-ci frappait de l'extérieur de la surface, touchait le poteau, le ballon étant dévié par le gardien dans son but.
 
Le milieu de terrain fait des prouesses dans le but
Après cette mi-temps dominée par les Villeneuvois, en dépit du score nul 2 à 2, l'USV s'emparait de la tête dès la reprise sur un magnifique but de Didier Chastaing : excentré à gauche de la surface, il piquait son ballon par dessus le gardien. 3-2.
S'en suivait une nouvelle période difficile, "un blanc total de trente minutes". L'équipe reculait, n'arrivait pas à garder le ballon, les occasions se multipliaient pour l'adversaire et il fallait un grand gardien pour enchaîner les arrêts. En l'occurrence Jean-Pierre Benincasa, qui normalement joue dans l'entre-jeu. Grâce à lui, l'USV gardait l'avantage et arrivait à inscrire un quatrième but par David Carol, d'une frappe croisée petit-filet sur un débordement côté gauche. A la dernière minute, Aigues-Mortes réduisait l'écart.
Prochain match le 26 avril à 20h45 contre l'Amicale Hérault, toujours à Villeneuve-lès-Maguelone.

 Les rencontres du week-end des 6 et 7 avril

 

L'image du week-end

Tous les plateaux ont été annulés, samedi. Pas les rencontres de championnat des U15 filles et garçons, ni le match amical des U13 à Lavérune, sous le déluge.
 

U15 : un nouveau succès mais pas sans reproches

"On attendait ce match. On l'a gagné. Pas plus." Le commentaire... sobre de l'entraîneur François Serrano disait bien son scepticisme, après la victoire de son équipe à Montpellier, samedi après-midi. Un succès 6-4 sur le terrain du Petit-Bard, qui avait démarré le match à neuf. Heureusement ?
Les Villeneuvois ont pris ce début de rencontre par le bon bout, avec sérieux, en faisant abstraction de leur supériorité numérique. Ils ont rapidement mené, creusé normalement le score et atteint la mi-temps en menant 5 à 1. Un doublé d'Anthony Commeignes, des buts de Loris Pioch, Enzo Bosso-Livolsi et Vsevelod Babich, l'un des trois U13 venus en renfort d'une équipe à l'effectif toujours entamé par les blessures. Mais de la déception, déjà, pour leur coach, pas ravi d'avoir pris un but à 11 contre 9.
 
"Il faudra, c'est certain, resserrer les boulons"
Récupérant ses joueurs, le Petit-Bard attaquait la deuxième période au complet, cette fois,  tandis que le duo d'encadrants de l'USV procédait à quelques changements pour faire participer tout le monde et remplacer Arthur Tronel-Peyroz, malade. "Ont-ils cru que le match était fini ou les remplaçants ont-ils été moins efficaces ? Quoi qu'il en soit, l'équipe a perdu son équilibre" et le Petit-Bard, surement vexé par sa première période, en marquait trois dans celle-ci.
Heureusement, peu après la reprise, Anthony avait réussi le but d'un triplé. Alors "certes, nous avons gagné, certes nous revenons à deux points du troisième et à trois points du second, en estimant que mercredi contre Maurin nous prendrons les trois points, observaient François Serrano et Stéphane Tronel-Peyroz. Mais si nous voulons aller chercher la deuxième place, il faudra, c'est certain, resserrer les boulons contre nos futurs adversaires directs, Baillargues et Saint-Clément."
D'ici là, le groupe devrait avoir récupéré Axel Cartier et Giovan Fadin.
Vsevolod Babych, Martin Spanneut et le gardien Livio Rostant : trois U13 en renfort.
 

U15 féminines : Maurin, bête noire des U15

 "Un jour sans… Un match qui prend du retard, car Maurin n’avait pas ses licences, un temps capricieux…
D’entrée, observe Emmanuelle Podense, leur éducatrice, on a senti que les filles étaient crispées et elles n’ont jamais réussi à rentrer dans la partie."
Leur bête noire, pour des raisons extrasportives plus que du fait d'une différence de niveau, a encore eu raison des Villeneuvoises, battues 1-3 par des Maurinoises qu'elles ne connaissent que trop bien. Le score à la mi-temps était de 0-1, malgré un tir sur la barre et une action plus que dangereuse qu’elles n’ont pas concrétisée ou encore une frappe de Lisy Vergnol sur le poteau.

Un poteau et une barre
Après un remontage de bretelles durant la pause, la seconde mi-temps ne fut pas meilleure. "Nous y avons cru lorsque Romane Gil a égalisé à bout portant, suite à une belle action côté droit conclue par un centre en retrait." Mais dans la continuité, sur un corner de Maurin que l'USV aurait pu éviter, le ballon transperçait la défense et Mélissa Fall, pourtant bien placée au second poteau, n’arrivait pas à le ressortir.
2-1 pour Maurin contre le cours du jeu et sur un nouveau corner pour les visiteuses, c’est Romane qui prenait sa gardienne à contre-pied sur une frappe maladroite. Les filles auront poussé et tenté jusqu’au bout mais la barre transversale sauvait à nouveau leur adversaire. "Un match à oublier très vite."
Après une première période solide, l'USV s'est mise en danger après la pause.
 

Vétérans : une deuxième mi-temps explosive

Vendredi soir, l'USV affrontait l'ASPTT Lunel et malgré "trente-cinq premières minutes hors-sujet", de l'aveu de leur entraîneur, Julien Calatayud, ils ont su l'emporter 6-5. Il faut dire que le premier but adverse avait été suivi de trois autres en une mi-temps !
"Après avoir égalisé rapidement, suite au premier but encaissé, l’équipe a sombré en prenant trois buts pourtant évitables. Et pour couronner le tout, nous avons perdu sur blessure un titulaire indiscutable, Christophe Sarrazin." Verdict à la mi-temps, 1 à 4.
Un changement tactique s’imposait : le capitaine reculait d'un cran en défense centrale et l'attaquant Guilhem Soulas s'installait au centre du jeu avec Julien Calatayud. Ainsi, sur un corner obtenu grâce une frappe lointaine et surpuissante de celui-ci, Stéphane Viguier plaçait une tête imparable au second poteau, 2-4. Puis 3-4 de nouveau sur corner.
 
Festival de coups de pieds arrêtés
Revenus dans la partie les Villeneuvois offraient pourtant un peu d'air aux Lunellois, sur une trajectoire mal lue par le gardien. Ils se rapprochaient à nouveau sur un troisième coup de pied arrêté (4-5) et égalisaient sur... corner. Julien reprenait du gauche un ballon mal renvoyé.
Et de nouveau sur corner, tous très bien exécutés par David Carol, Guilhem Soulas offrait de la tête le but de la victoire, inscrivant de son côté un triplé. L'homme du match !
Prochaine rencontre à Villeneuve-lès-Maguelone le vendredi 12, à 20h45, contre Aigues-Mortes.

 Les rencontres du week-end des 30 et 31 mars

 

L'image du week-end

Seniors, USV - Mauguio-Carnon 3 : première victoire depuis janvier pour l'équipe Une.
 

Seniors : une attaque efficace après un terne trimestre

Résultats pâles, attaque moins en forme, les seniors de l'USV marquent le pas depuis la trève hivernale, en dépit d'une prometteuse première partie de saison. Parités et défaites se sont enchaînés, entrecoupées d'un seul succès, à Teyran, jusqu'aux trois matches nuls d'affilée de mars... et enfin une victoire. Dimanche, l'USV s'est en effet imposée 4-2 contre l'équipe 3 de Mauguio-Carnon, avec pour coach d'un jour Alexandre Perea-Amat, son président.
Au quart d'heure de jeu, Ionut Nistor ouvrait le score, en héritant d'un renvoi du portier adverse sur une frappe intiale d'Azak Erdogan. Une action qui suivait de peu deux occasions adverses sur lesquelles, dans son but, Geoffrey Derout avait sauvé les siens, repoussant merveilleusement une frappe à bout-portant puis remportant un duel.
 
Des arrêts décisifs de geoffrey derout
Dix minutes après le but, Erdogan était servi à 25 m du but, dans l'axe, trouvant suffisamment de temps pour armer et adresser un missile dans la lucarne droite melgorienne (2-0). Sur un ballon bafouillé par la défense locale, l'attaquant visiteur allait toutefois défier Geoffrey et cette fois prendre le meilleur (2-1). Dans cette partie, les deux compères Erdogan et Nistor ont constamment donné du fil à retordre à la défense de Mauguio et Erdogan était ainsi déstabilisé aux abords de la surface : Ionut prenait le ballon et nettoyait l'autre lucarnepour le 3-1.
Sur une contre-attaque les visiteurs vont une nouvelle fois profiter d'un mauvais replacement défensif pour réduire la marque. Mais à l'heure de jeu, Villeneuve va parfaire sa prestation du jour sur un joli mouvement à cinq, au terme duquel Erdogan trouvait le petit filet adverse d'un extérieur du pied. La seconde mi-temps sera d'ailleurs largement dominée par l'USV et si Geoffrey devra détourner avec brio un coup franc  filant sous la barre, l'USV empoche un succès largement mérité, qui la maintient en milieu de tableau.
 

U10 : deux nuls accrochés

Deux matches au programme des U10 en déplacement à Maureilhan. Et deux scores de parité, identiques, 1-1 sur des scénarios similaires : l'adverse marque et les Villeneuvois égalisent, à la grande "satisfaction" des coaches, Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod, "fiers de voir les joueurs ne rien lâcher".
Lors de la première rencontre, contre Cazouls-les-Béziers, à la 10e minute, un tir de Noa Bartolini frôlait le montant adverse. Une minute plus tard, Cazouls répliquait d'une frappe sur le poteau, ouvrant finalement la marque en début de deuxième mi-temps. L'USV ne renonçait pas et Noa, d'une jolie frappe des 20 m, trompait le gardien adverse.
Contre Castelnau-le-Lez, ensuite, les Villeneuvois encaissent un but à la 7e minute. Puis, après avoir loupé trois  face-à-face avec le gardien, le capitaine Gabin Mordin obtient d'un joli tir croisé l'égalisation.
 
Adversaires du jour : Cazouls et Castelnau-Le Crès.
L'une des rares occasions de Vailhauquès, sur ce coup franc qui ne donnera rien.
 

U13 : encore un carton

L’objectif des U13 contre Vailhauquès, à domicile, était "évidemment la victoire", annonçait leur entraîneur, Bruno Livolsi, pour conserver la première place de la poule devant Gignac et Juvignac. Elle a été acquise sans douleur, avec trois buts inscrits dans les onze premières minutes et toujours pas le moindre but encaissé depuis janvier.
"On gagne 10-0 face à une valeureuse équipe adverse, avec notamment une joueuse qui était bien meilleure que certains de ses coéquipiers, commentait le coach villeneuvois. On poursuit sur notre dynamique de victoires. Un derby contre Mireval (NDLR, une des équipes très faibles de la poule) se profile 13 avril et une finale de championnat contre Juvignac chez nous le 18 mai", Juvignac, seule autre formation encore invaincue mais avec deux matches en retard.
En attendant, les U13 disputeront deux matches amicaux à onze durant les semaines à venir, pour préparer la saison prochaine, qu'ils attaqueront avec le même encadrement.

 Les rencontres du week-end des 23 et 24 mars

 

L'image du week-end

U9, USV - AS Castelnau-Le Crès : de l'art de savoir protéger son ballon des adversaires.
 

Un samedi de football au stade Joseph-Blanc...

U8, U9 et U11 le matin, puis les U10 et les deux équipes U13 et U15 féminines l'après-midi : nombreuses étaient les formations de l'Union sportive villeneuvoise qui jouaient à domicile, samedi. Retour en quelques images sur cette journée intense, marquée par un ensoleillement exceptionnel.
Le printemps en quelques sorte !
 

U15 : à Pignan, les cadets villeneuvois laissent filer deux points

En déplacement à Pignan, dimanche matin, les U15 de l'USV, qui restaient sur de solides succès, ont essuyé un "petit contretemps" dans leur but d'atteindre le podium. Actuels cinquièmes, les Villeneuvois affrontaient l'équipe 2 de l'AS Pignan, avant-dernière de cette poule de troisième division. Une rencontre tout-à-fait à leur portée, qu'ils imaginaient bien dominer.
"Nous voulions gagner nos deux matches contre Pignan et Maurin, avant d'affronter Montpellier Petit-Bard (NDLR, 3e à quatre points), ne cache pas François Serrano, le coach principal des U15. Mais nous sommes tombés sur une bonne équipe, renforcée par quelques joueurs de l'équipe 1, qui évolue en 1 re division."

Tom Darré d'un bout... à l'autre du terrain
Malmenée durant toute la partie, l'USV a su ne pas la perdre en recollant au score par deux fois et obtenir un nul 2-2, avec l'aide efficace d'un ultime rempart "intérimaire". Aussi bon en pointe, sa position habituelle sur la pelouse, que dans les buts, Tom Darré a remplacé au dernier moment Nathan Devaux, le titulaire du poste, blessé. "Il a fait un super match et nous lui devons ce point du match nul."
A noter le renfort d'un U13, Hugo Giacometti, "qui s'est montré a la hauteur", se réjouissait l'entraîneur villeneuvois.

U13 : premier écueil effacé

Dans une poule de niveau 2 Honneur extrêmement déséquilibrée, les U13 de l'Union sportive villeneuvoise jouaient à l'extérieur la première des deux équipes susceptibles de leur donner du fil à retordre. Un match en retard, à Gignac, conclu sur une victoire sans appel 5-0, qui laisse les Villeneuvois en tête de la poule mais avec un match en plus, Juvignac devant également affronter Gignac en rattrapage.
Deux buts de Lino Serraye, une frappe de Vsevolod Babych, une autre d'Antonin Vallier, qui profite avec efficacité du temps de jeu laissé par la blessure d'Aurélien Llorente, et un dernier de Pablo Le Ny, devenu un buteur régulier depuis qu'il est installé au centre du jeu, ont scellé ce succès. Une victoire qui appelait un commentaire flatteur de l'entraîneur.
 
Aucun but encaissé depuis janvier
"C'est une prestation de haute qualité dans tous les domaines", analysait Bruno Livolsi, jusque-là frustré par la faiblesse des adversaires précédemment joués. "Engagement physique et technique sur les deux premiers  quart-temps et le quatrième, un troisième un peu en relâche, mais après un changement tactique qui a permis de densifier l’axe, les joueurs ont su reprendre le contrôle du jeu et du ballon."
Les U13 n'ont toujours pas encaissé de but, depuis janvier, "ce qui prouve l’implication de chacun sur les tâches défensive", et vont "faire en sorte d’aller de victoire en victoire jusqu’au 18 mai et la réception de Juvignac", sans doute décisive, promet l'entraîneur.

U13 féminines : sur un coup du sort...

Le match des U13 féminines, opposées à l'Entente Jacou-Clapiers, a été riche d'occasions et d'émotions. Après avoir été menées en première mi-temps 0-3, les Villeneuvoises ont offert une seconde période "exceptionnelle", s'enthousiasmaient les coaches Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer, que la défaite 4-5 n'entâche pas.
Un premier but d'Assia Nadal-Kessas, sur coup franc (33e), remettait les fillettes en confiance. Un second de la même joueuse, quatre minutes après, sur une passe de Silvia Filipe-Alvès, ramenait l'USV à un petit but et c'est Silvia qui allait cette fois au bout de l'occasion suivante, celle de l'égalisation (40e).
 
La gardienne se blesse
Jacou-Clapiers ne s'en laissait pas compter et reprenait l'avantage, mais Laly Montel (qui ne devait pas jouer au vu de son jeune âge) ramène une nouvelle fois les siennes au score (46e), avant un coup du sort. "A sept minutes de la fin du match, notre gardienne, Myriam Chaouch, qui a fait de superbes arrêts en dépit des trois premiers buts encaissés, se blesse au bras sur un tir puissant."
Remplacée par une coéquipière, qui "panique" et encaisse un but, Myriam revient, malgré sa blessure, dans les cages et arrête deux frappes. "Un grand bravo à nos petites qui se sont battues jusqu'au bout. Elles progressent."

Vétérans : renfort de luxe, succès tranquille

Les vétérans villeneuvois vont leur bonhomme de chemin en enchaînant les victoires, même lorsque l'effectif n'est pas au complet. Vendredi, Sussargues est passée à la moulinette, vaincue 7-2, la décision déjà faite à la mi-temps (3-0).

Papy buteur
Pour l'occasion, ils avaient enregistré le renfort de Papy, alias Jeannot Calatayud, pour compléter un groupe diminué par les blessures. L'intérimaire d'un soir fut à la finition de plusieurs actions, dont deux consécutives en deuxième période. La première qu'il mettra au fond des filets, la seconde qui touchera les deux poteaux.
Prochain match vendredi 29 mars à domicile, contre une autre équipe venue de "l'est", Lunel-Viel.

U10 : deux courtes défaites, un long aprentissage

Stéphane Arbord et Jean-Marie Ponsy savaient que cette phase deux en niveau 1 n'aurait rien d'une promenade de santé. Et que l'aisance de leur équipe en première partie de saison à enquiller les buts ne perdurerait pas nécessairement. Les deux défaites de samedi , sur le même score de 0-1 contre Fabrègues et l'entente Via domitia, l'ont parfaitement illustré : défense solide, attaque en difficulté depuis janvier.
Sur le premier match, les U10 de l'USV encaissent le but à la 10e minute, sur une frappe de loin. Anthony Arbod aurait pu égaliser sur coup franc en deuxième mi-temps, "mais l'adversaire nous était supérieur", observent objectivement les deux éducateurs. S'agissant de la deuxième rencontre, "plus équilibrée, on encaisse un but à six minutes de la fin". L'avant-centre adverse poussait le ballon dans les cages, après avoir suivi une frappe échouée sur le poteau. Mais "les matches deviennent plus serrés, on ne doit pas désespérer", clament-ils.

 Les rencontres du week-end des 16 et 17 mars

 

L'image du week-end

U13, FC Pas-du-Loup - USV, l'arme fatale : centre en retrait et but.
 

U15 : après leur victoire sur le leader, les Villeneuvois chassent le podium

Après une belle victoire contre le leader du championnat, juste avant les vacances d'hiver, l'USV devait confirmer, dans l'état d’esprit comme dans l'objectif de finir sur le podium. Tout en apprenant, quelques instants avant le match, qu'il faudrait faire ce samedi sans le stoppeur en titre, Anthony Klein. U14, Alexandre Lavaud-Charrondière le remplaçait au pied-levé et se montrait parfaitement à la hauteur de la tâche, pour une succès sans appel 6-0.
Au bout de dix minutes, le festival Anthony Commeigne a commencé par trois face-à-face victorieux avec le gardien adverse. "Cela nous a permis de mener 3 à 0, malgré une possession de jeu très en-dessous de notre niveau", observait l'entraîneur, François Serrano. Tout en dénonçant l'état catastrophique du stade Joseph-Blanc.
 
quadruplé d'Anthony commeignes
A la mi-temps, fort de leur avance, les Villeneuvois procédaient à deux changements, l'un dans  le secteur défensif et l'autre dans l'animation offensive. "Cela nous a permis de trouver une meilleure liaison entre les joueurs."
Capitaine du jour, Arthur Tronel-Peyroz a essayé d'y aller de son but mais a encore touché les poteaux. A l'inverse, Paul Cailhau, Anthony, à nouveau, et Tom Darré, sur un superbe débordement d'Arthur qui lui déposait le ballon sur la tête, complétaient le score en seconde mi-temps. "Avec mon adjoint, Stéphane Troney-Peyroz, nous avons constaté que l'équipe avait été meilleure en deuxième période, peut-être un problème de mise en route. Nous allons nous déplacer à Pignan, recevoir Maurin et allez gagner notre place sur le podium au Petit-Bard", assure François Serrano.
 

U13 : en attendant Gignac et Juvignac...

Les matches se suivent et se ressemblent, pour le moment, côté U13 garçon, avec des scores similaires de semaine en semaine. 11-0 cette fois, sur la pelouse montpelliéraine du FC Pas-du-Loup. Les gamins en bleu et blanc de la Chamberte ont été étouffés par les Villeneuvois, dans une poule où l'écart se confirme chaque fois trop grand entre certaines équipes.
"Victoire probante, toujours pas de but encaissé, constatait le coach, Bruno Livolsi. Malgré les faibles équipes que nous rencontrons, les joueurs mettent les ingrédients pour réaliser de bonnes séquences." Il n'est qu'à souhaiter à l'USV d'être aussi efficace lorsque ce sera véritablement important pour les joueurs de Bruno Livolsi et Medj Ouali, c'est-à-dire à Gignac, samedi, puis contre Juvignac.

U12 : une solide défense, un deuxième succès

Les U12 encadrés par Michael Sagnes ont livré un match solide défensivement, samedi face à l'ASPTT Montpellier. S'appuyant sur un bloc très compact, ils ont su inverser la tendance et s'imposer, 2-1, alors que les postiers avaient ouvert le score.
Les Montpelliérains inscrivaient en effet le premier but de la partie, en début de match, sur une belle action : un débordement suivi d'un centre en retrait. Mais les Villeneuvois ne tardaient pas à se remobiliser et marquaient par deux fois, sur des contres rapides concrétisés par Hugo Da Silva Vieira. "Nous avons souffert durant le dernier quart-temps, observait l'entraîneur des U12, mais les enfants n'ont pas laché et remportent leur deuxième match d'affilée en championnat."
 

U13 filles : peu à peu, les progrès sont là

"C'était un beau match." La défaite à Sussargues samedi, 2-3, est presque anecdotique, tant les éducateurs des fillettes ont retiré de sentiments positifs de cette rencontre et d'une équipe qui pouvait compter sur quelques U13. Du plaisir, des progrès certains. 
Après avoir mené 2-1 durant la première période, sur des frappes d'Assia Nadal-Kessas aux 14e puis 25e minutes, les filles encaissaient un but sur un corner, toujours en première mi-temps. En seconde période, l'USV se relâche, accuse de la fatigue et l'équipe adverse s'en sert pour revenir au score, puis marquer un troisième but décisif.
"On s'est quand même bien régalés, souriaient Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer. Elles reprennent confiance, même s'il y a eu pas mal d'action ratées." Les coaches savent qu'ils peuvent compter sur la combativité de Dounia Laïdi et Lilou Durand et les arrêts de Myriam Chaouch... qui doit encore travailler ses relances !

U10 : un challenge amical et équilibré

L'USV devait retrouver Paillade-Mercure Montpellier, FC Castelnau-Le Crès 2 et l'Entente Saint-Clément-Montferrier 2 pour un plateau amical regroupant les éliminés du Challenge, à l'initiative du District. En fait, seuie Montferrier-Saint-Clément est venue à Villeneuve, contre laquelle les petits de Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod ont joué deux parties.
La première était perdue sur le score 0-3, malgré un match équilibré. L'équipe encaissait deux buts sur contre-attaque et s'inclinait une troisième en fin de match, sur un tir de 20 m. La seconde, en revanche, tombait dans l'escarcelle villeneuvoise, 1-0. Après que le gardien adverse eut repoussé une jolie frappe de Gabin Mordin, celui-ci réussissait le seul but du match sur une jolie passe de Timheo Picamoles. Une "bonne réaction du groupe, qui continue son apprentissage au niveau 1", commentaient les deux éducateurs.
 
 
Les U10 contre Montferrier-Saint-Clément.
 

U15 filles : Gignac n'a pas pesé lourd

Ce samedi, les u15 féminines reprenaient le championnat par un déplacement à Gignac. D'entrée de jeu, nos jeunes filles ont dominé l'adversaire et se sont installées devant leurs buts avec beaucoup d'occasions franches et un score final fleuve, 7-2.
C'est Romane Gil qui a ouvert le score, puis a doublé la mise. Ensuite, Lisy Vergnol, sur penalty et Mélissa Fall aggravaient la marque, avant que Romane ne remette ça pour porter le score à 5-0 à la mi-temps. Une petite baisse de régime était perceptible en seconde période, la chaleur et l'absence de remplaçante n'y étant pas pour rien.
Beaucoup d'occasions malgré tout mais une gardienne en forme qui a repoussé longtemps les assauts villeneuvois. Score final 7-2, deux buts adverses sur frappes lointaines et un but de Lylou Capiez, très en vue sur son côté, et un autre de Mélissa pour conclure. "Un bon résultat, qui fait du bien au moral et qui a ravi les nombreux supporters présents", se réjouissait l'éducatrice des U15, Emmanuelle Podence.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'actualité

Deux stages proposés par l'USV aux prochaines vacances
A son habituel rendez-vous des congés scolaires de Pâques, destiné aux catégories U6 à U13, le club ajoute cette année un stage de perfectionnement pour les U13 à U15, en février. Plus d'infos en cliquant ici.