Union sportive villeneuvoise
1928 - 2018, 90 ans
400 avenue de Mireval 34750, Villeneuve-lès-Maguelone
04.67.47.25.49
 
 
 
 
 
 

 Les rencontres des 12 et 13 janvier 2019

 

Seniors : l'USV revient à trois points du podium de Départemental 4

Les seniors de l'USV, désormais coachés par le seul Roger Mikart après la très bonne mise sur orbite effectuée par Nicolas Bellon, cet automne, ont réalisé une bonne opération, dimanche, en allant s'imposer 2-1 sur la pelouse de l'AS Teyran. En effet, ce succès, le quatrième en six matches joués (un forfait), les replace au classement sur les talons de leur adversaire du jour, à trois points du podium.
Le premier but est venu du Roumain de cette équipe cosmopolite, Ionut Nistor, en milieu de première mi-temps. Servi dans la profondeur, il enchaîne trois crochets, déséquilibrant ainsi son défenseur, qui tombe au sol, et ajuste le gardien.
 
En manque de jus, l'USV coince en fin de match
Menant sur le score de 1-0 à la mi-temps, les Villeneuvois reviennent sur le terrain animés des mêmes intentions : bien présents dans les duels, plus agressifs que leur adversaire dans le jeu. Ils enfoncent logiquement le clou sur un centre du même Ionut, poussé dans le but par l'un de ses partenaires.
En manque d'entraînement, les joueurs de l'USV vont ensuite piquer du nez physiquement. Teyran en profite, pousse en alignant plusieurs attaquants et marque de la tête à dix minutes de la fin. Mais la victoire a déjà choisi son camp.

U15 : les cadets de l'USV se font plaisir
et ravissent offensivement

Après une bonne semaine de travail aux entraînements pour la reprise, les efforts des U15 villeneuvois se sont concrétisés par une belle victoire à Jacou, 4-1, à la faveur d'une prestation séduisante de l'ensemble de l'équipe. Et d'une "bonne entame de match, comme nous l'avions demandé aux joueurs", se réjouissaient François Serrano et Stéphane Tronel-Perroz, le duo d'éducateurs.
Ainsi, les premiers instants étaient-ils marqués par un but de Tom Darré, sur une passe decisive d'Anthony Commeignes, après seulement deux minutes de jeu. Un Tom pas éprouvé par le coup de main sympa donné samedi matin aux coaches des U13, dont il avait arbitré le match amical contre Balaruc-les-Bains (5-7).
 
le doublé de tom et les deux passes d'arthur
Anthony Commeignes doublait la mise à la demi-heure de jeu sur une belle ouverture d'Arthur Tronel, puis Tom Darré y allait de son doublé cinq minutes plus tard. Jacou revenait cependant à la marque sur un beau coup franc juste avant la mi-temps.
En deuxième période, le coach François Serrano fait rentrer ses trois remplacements pour que tout le monde participe à la victoire et l'USV se fendait  d'un dernier but sur une superbe combinaison au milieu du terrain entre Paul Cailhau et Arthur Tronel. Ce dernier, sur une belle ouverture dans l'intervalle, permettra à Axel Cartier d'inscrire un superbe but sur une frappe enroulé. 
"A défaut de jouer la montée - nous avons trop de retard sur le premier -, nous allons essayer de finir au mieux au classement. Ceci des la prochaine rencontre dans quinze jours, où nous allons rencontrer le quatrième, Saint-Clément-Montferrier, à domicile pour tenter déjà de revenir à égalité avec lui au classement."
La joie des vainqueurs dans le vestiaires de l'USV.
 
Les U15 villeneuvois ont su combiner pour inscrire ces quatre buts à l'extérieur.

U12 : en football, possession ne vaut pas victoire

Un déplacement (relativement) lointain, de l'autre côté de l'étang de Thau, pour un "résultat décevant au vu de la physionomie du match", regrettait le coach des U12, Mickael Sagnes, à l'issue d'une partie perdue par la formation villeneuvoise 0-2 sur la pelouse de Marseillan.
La rencontre aura en effet été marquée par davantage de séquences de possession pour les benjamins de l'Union sportive villeneuvoise, "beaucoup plus de qualité technique et d'occasions", observait leur jeune entraîneur, "mais on se fait punir par deux fois dans les quinze dernières minutes".
 
"un peu trop indisciplinés
défensivement"
Le premier but inscrit par les 12 ans de Marseillan est un "gag" sur corner, où le ballon est contré quinze fois et finit au fond des filet. Le second est marqué en contre-attaque, froidement réaliste quand l'USV ne transforme pas ses propres occasions.
"Il y a un progrès évident dans le jeu, mais nous sommes encore trop tendres devant le but et encore un trop peu indisciplinés défensivement", concluait Mickael Sagnes.

U13 féminines : vivement que s'achève cette douloureuse première phase

Après une série de défaites lourdes, parfois très lourdes, en fin d'année passée, les fillettes de l'USV faisaient leur rentrée à l'occasion de deux matches à domicile. Deux rencontres dont l'issue n'a pas été positive, même si les scores furent plus raisonnables.
Mercredi, l'USV accueillait Jacou, une équipe de même niveau, estimait l'éducatrice des Villeneuvoises, Touraya Khayat, mais face à laquelle "on n'a pas été capable de proposer un jeu correct."
 
Le renfort de U13 surclassées n'a pas compensé les lacunes
Malgré deux réalisations d'Assia Nadal-Kessas (45e) et Lylou Capiez, à la 55e, l'Union sportive s'est inclinée 2-4. "Beaucoup trop d'occasions ratées, de mauvaises passes, des contrôles manqués, des filles désorganisées et un manque de concentration pour certaines", pourtant renforcées par des U13 d'ordinaire surclassées en U15.
Samedi, le second match les opposait à Béziers et a été perdu 0-4. Malgré les efforts de Dounia Laïdi, "qui s'est bien battue jusqu'au bout", malgré ceux des U13, une nouvelle fois venues en renfort et le coup de main de Mélissa Fall. "On va vite oublier cette première phase, même si elle ne se termine que samedi !"
Les U13 ont affronté l'AS Béziers, samedi.
Le première phase s'achèvera samedi.

 La rencontre du 22 décembre 2018

 

U13 : Ils seront passés au travers de leur mois de décembre...

Un seul match était au programme de ce samedi, le dernier de la phase automnale pour les U13 villeneuvois que coachent Bruno Livolsi et Medj Ouali. Un match dont le résultat est dans le ton des précédents, l'USV encaissant une quatrième défaite d'affilée, anéantissant tout espoir de podium dans cette poule I de niveau 1.
Il ne sera donc pas nécessaire de recourir à des calculs savant pour déterminer qui se maintiendra en niveau 1, pour le reste de la saison, derrière le Montpellier Hérault SC. La Clermontaise est en bonne position que, pourtant, les Villeneuvois avaient battu 3-0, avant de perdre le fil dans cette compétition. En s'inclinant 0-2 sur le terrain de Maurin, l'USV a perdu toute chance de bien figurer au classement et doit maintenant attendre de connaître son sort.
 
Quatre défaites, un seul but inscrit
Les Villeneuvois sont passés au travers de leur mois de décembre, comme si la défaite à Mauguio, lors de la dernière rencontre d'une après-midi de coupe avait tout déréglé. Lourd revers contre le MHSC, match loupé à La Paillade et ce nouvel échec contre le voisin maurinois, battu en amical il y a à peine plus d'un mois, sans pourtant faire d'étincelle ce jour-là. Fil rouge de cette série, l'incapacité de l'équipe à transformer en but ses occasions - un but inscrit en quatre matches - et deux buts stupides, à Mauguio et hier contre leur camp, qui ont plombé l'affaire.
Face à Maurin, les Villeneuvois ont dominé, concédé peu d'occasions à leur adversaire, sur lesquelles Livio Rostant s'est montré très bon, ils ont maîtrisé le ballon au milieu de terrain, mais ils sont tombés sur une bonne défense et ont surtout été maladroits devant. Comme ils le furent souvent déjà en U12.
 
"Le foot est parfois cruel"
Dans ses conditions, la punition est venue d'une passe loupée au gardien qui finit dans le but avec l'aide du poteau et d'une contre-attaque du FC Maurin conclue avec le réalisme qui a manqué à l'USV.
"Le foot est parfois cruel, philosophait Bruno Livolsi. Cela a été le cas, en dépit du nombre d’occasions et du jeu fourni par le groupe. Ce que je retiens, malgré la défaite, c’est le comportement des joueurs et ce qu’ils ont produit ensemble sur le terrain. Quel que soit le niveau où nous jouerons, il faudra se servir de ce match."
 
 

 Les rencontres des 15 et 16 décembre

 

Senior : des regrets après la visite du leader montpelliérain

La jolie série de l'équipe senior de l'Union sportive villeneuvoise a pris fin dimanche, à domicile. Les joueurs de Nicolas Bellon, en constante évolution dans la qualité du jeu depuis que le coach est arrivé, se sont inclinés 2-3,  contre le leader montpelliérain, le RC Lemasson, encaissant leur premier revers de la saison sur le terrain (l'autre est le forfait de la première journée, faute d'effectif suffisant). Un revers "avec beaucoup de regrets...", commentait le coach villeneuvois.
"Je suis satisfait du contenu de mon équipe dans sa globalité. Des erreurs individuelles nous ont coûté cher, alors que sur le match je ne nous ai pas trouvé plus faibles que l'adversaire."
 
Un groupe en constant progrès
Le technicien villeneuvois relevait surtout des lacunes "qui nous coûtent au moins le point du nul, voire davantage", et sur lesquelles il entend mettre l'accent dans les prochains entraînements. Il a un peu de temps devant lui, la reprise n'est programmée que le dimanche 13 janvier, à Teyran, avant de recevoir Castries une semaine plus tard.
En attendant, l'USV occupe le cinquième rang du classement de cette poule de Départemental 4, à égalité de points avec Sussargues, le quatrième, à six points du deuxième. Pas si mal pour une formation qui n'existait pas le 1er septembre, ce dont Nicolas Bellon a bien conscience : "Je suis fier du groupe, qui a beaucoup progressé depuis un peu plus d'un mois."

U15 : un large succès contre Prades-le-Lez avant la trève

Une belle prestation des U15, dimanche matin, a permis aux joueurs de Stéphane Tronel et François Serrano, de retour sur le banc après une absence, de finir l'année sur une bonne note. Une victoire large, ce n'est pas d'ailleurs pas la première, cette année, 7-0 contre Prades-le-Lez.
Les deux éducateurs ont pu s'appuyer sur la colonne vertébrale de leur groupe pour assurer la victoire, ce week-end, en particulier sur les buteurs Anthony Commeignes, auteur d'un impressionnant quadruplé,  Arthur Tronel, Lucas Romero  et Loris Pioch. Cependant, le duo espère au retour des vacances des joueurs un peu plus concernés, "pour pouvoir enfin disposer de plus de treize garçons chaque week end et donner de l'intérêt à la deuxième partie de saison."
Les U15 occupent le cinquième rang de leur poule, mais avec six points de retard déjà sur le cinquième. Ils ne peuvent plus en perdre en route, pour espérer un podium final.
 
 

U13 : ils ne sont plus maîtres de leur destin

Trop irréguliers, sans volonté de mouiller le maillot, enchaînant un troisième match sans quasiment marquer (un but) et sans se révolter, les U13 piquent du nez alors que leur prestation contre La Clermontaise, leur rivale pour les deux places qualifivatives en niveau 1, alors battue 3-0, laissait augurer tout autre chose.
Bref, en perdant 1-3 contre Atlas Paillade, samedi, l'équipe de Bruno Livolsi et Medj Ouali, furieux, s'est mise dans la panade et ne maîtrise plus son destin. Une victoire à Maurin, samedi, en match en retard pourrait en effet ne pas suffir, car derrière les intouchables Montpelliérains du MHSC (32-0 contre Vailhauquès, samedi...), ils seront sans doute trois avec le même nombre de points, Atlas, Clermont-l'Hérault et l'USV, mais avec chacun une défaite enregistrée contre l'un des deux autres et une victoire sur le second.
Ce casse-tête risque de neutraliser le classement au goal-average particulier et obliger à s'en remettre au goal-average général, aujourd'hui négatif pour l'USV.  Samedi après-midi, pour la dernière journée de cette phase automnale, il va falloir gagner à Maurin et mettre le maximum de but possible, en croisant les doigts...
 

U11 : une victoire, une défaite, c'est neutre

Les U11 de Michael Llorente jouaient leur plateau Villeneuve-lès-Maguelone, ce samedi, avec un blian neutre d'une victoire et d'une défaite. Les bleu et jaune s'imposent 2-1 contre Cournonterral, avec une ouverture du score dès la 6e minute de Salvatore Gentile, d'une belle frappe du pied droit. Cournonterral facilitait la tâche des Villeneuvois en inscrivant un but contre son camp, avant de réduire la marque en fin de match.
Dans l'autre rencontre, c'est Gignac qui s'est imposée. Une défaite 1-3, qui s'est nouée en seconde mi-temps puisque le score était encore de 0-0 à la pause, avec un Dylan Grégoire impérial en défense. L'équipe se laissait alors déborder par trois fois, Salvatore Gentile sauvant l'honneur sur une passe de Mathis Vilalta.

U15 féminines :
un nul
qui fait
du bien au moral

Ce week-end, l'USV recevait un leader qui n'avait connu que la victoire, l'ASPTT Montpellier. Après trois défaites consécutives, mais avec un groupe cette fois presque complet, les jeunes Villeneuvoises ont réussi une jolie prestations, contraignant leur adversaire à repartir avec le seul point du match nul, 3-3.
Les filles sont bien rentrées dans le match, en faisant jeu égal avec les visiteuses.  Néanmoins, sur une belle percée côté gauche, c'est l'ASPTT qui ouvrait la marque. Dans la foulée, bien servie par Mélissa Fall, Romane Gil se retrouvait en face-à-face avec la gardienne adverse, mais ne cadrait pas sa frappe. La mi-temps était atteinte sur ce score de 0-1.
 
Un tir sur la barre et
un autre sur le poteau
"Les filles ont été bien remobilisées par le staff et sont reparties tambour battant", se félicitait cependant Emmanuelle Podence, leur coach. C'est en toute logique que Romane égalisait sur une lourde frappe à l'extérieur de la surface. Après ce but, nos filles ont subi et les visiteuses, un peu vexées, ont remis un coup d'accélérateur et marqué deux fois.
"À 1-3, j'ai eu peur que les filles craquent, mais bien supportées par leurs parents, toujours présents, elles ont continué à pousser." Chelsea Authebon ramenait la marque à 2-3 sur corner, puis Romane obtenait l'égalisation sur penalty, suite à une faute commise sur Mélissa.
"Avec un peu plus de réussite, un tir s'écrasant sur la barre et un autre sur le poteau, nous aurions même pu l'emporter !, observait Emmanuelle Podence. Un match qui fait du bien et qui montre le potentiel de cette équipe. Elle doit maintenant prendre confiance en elle. "

U10 : en route pour le niveau 1 !

 Deux victoires à domicile et direction le niveau 1 à partir de janvier, pour les U10 villeneuvois encadrés par Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod. Les gamins auront donc réalisé un splendide parcours dans leur poule de niveau 2, phase qu'ils terminent par des succès sur Montpellier Petit-Bard et Balaruc-les-Bains au stade Joseph-Blanc.
Contre le Petit-Bard, battu 2-1, Anthony Arbod donnait le ton dès la 2e minute par un tir sur le poteau, suivi trois minutes plus tard d'une superbe frappe des 20 m qui cette fois trouvait le cadre et le fond des filets. L'USV encaissait à la 18e un but sur contre-attaque et gâchait de nombreuses occasions avant d'enfin trouver le chemin de la délivrance à cinq minutes de la fin, grâce à Noa Bartolini.
Contre Balaruc-les-Bains, la rencontre, très maîtrisée, offrait un profil plus serein et une victoire sans heurt, 3-0. Doublé de Thomasz Matecki et but de Marius Couderc.
 

U13 féminines : comment faire à sept ?

Si l'on ne regarde que le score, 0-26 contre l'ASPTT Montpellier, c'est un naufrage. Ce n'est forcément pas si simple. Faut-il rappeler les grands écarts d'âge dans cette équipe, le surclassement en U15 de ses meilleures joueuses et le fait qu'elles étaient sept, samedi, quand il faut être au moins une de plus pour jouer au football... à huit.
"Nous n'avons pas pu rivaliser, soupirait le co-entraîneur des U13 féminines, Jean-Marc Bérenguer. Avec l'effectif que nous avons, nous n'avons pas notre place dans cette catégorie. Le seul élément positif est que les filles se battent jusqu'au bout et ne se découragent jamais. Elles sont méritantes et valent d'être soutenues."
En s'imposant sans coup férir contre Petit-Bard et Balaruc, les U10 accèdent au niveau 1 pour leurs premiers pas en foot à 8. Bravo !
 

Deux succès pour une montée

 Les rencontres des 8 et 9 décembre

 

U15 : la victoire s'échappe en seconde période

C'est une défaite de justesse, à Baillargues-Saint-Brès, qui laisse "beaucoup de regrets", commentait après coup Stéphane Tronel, qui encadrait les U15 villeneuvois, samedi, chez l'un de leurs plus sérieux rivaux. Stéphane qui était accompagné par Fabien Cabanes, en l'absence du coach habituel, François Serrano.
Après avoir mené deux fois au score, 1-0 puis 2-1 à la mi-temps, grâce à des buts de Nolan Danet et Anthony Commeignes sur deux passes décisives d'Arthur Tronel, l'USV s'est en effet inclinée 2-3. Elle reste du coup scotchée en milieu de tableau, à la sixième place.
 
Trop d'absents...
La première mi-temps aura été de très bonne qualité, avec beaucoup de jeu produit, de belles combinaisons et une grosse envie de bien faire. La seconde fut en revanche plus compliquée. Baillargues s'est mise à presser pour revenir au score et a fini par trouver le chemin du succès à dix minutes du terme de la partie, malgré le gros match de Nathan Devaux, le gardien villeneuvois.
"La victoire ne nous aurait sûrement pas échappé, si nous avions disposé du groupe entier, analysait Stéphane Tronel. Lucas Romero, notre libéro blessé la veille, et de nombreux joueurs absents pour diverses raisons ont manqué. Malgré tout, les douze garçons présents ont fait honneur au club et en dépit du retard pris au classement, cette envie nous permettra, j'en suis sûr, de recoller rapidement au haut du tableau."
 

U15 féminines : Juvignac était bien trop fort, dimanche

Seul match programmé dimanche, celui des U15 féminines aura été dans le ton d'un week-end funeste pour l'USV. Elles ont perdu lourdement face à un adversaire bien plus fort. Les Villeneuvoises ont été battues dans tous les compartiments du jeu, physiquement, techniquement et tactiquement.
"Avec un effectif encore une fois réduit, commentait Emmanuelle Podence, qui encadre les U15,  nous sommes tombées sur une belle équipe de Juvignac, composée de joueuses régulièrement surclassées en U18. Un match qui nous montre le chemin à parcourir et le fossé qui existe encore entre certaines équipes."
Le score final de 0-9 reflète dès lors le match. "Nos joueuses n'ont malgré tout jamais lâché et peuvent être fières de cet état d'esprit", conclut une éducatrice soucieuse d'aller de l'avant.

U13 féminines : l'apprentissage est difficile

C'est une lourde défaite à domicile que les fillettes ont concédé à domicile, 1-11. "Encore une", soupirait leur éducatrice Touraya Khayat, admettant  que "ça commence à peser sur le moral de toute l'équipe. Mais certaines de nos filles sont encore trop "bébés", à râler pour la  moindre chose. Techniquement, on est encore loin des autres équipes et on doit s'attendre à un résultat du même genre samedi prochain."
Un but de Lilou Durand en seconde mi-temps sur une passe décisive de Suzy Latrasse ont éclairé cette partie difficile, tout comme la combativité jamais remise en cause de Dounia Laïdi et Myriam Chaouch. La première achevant la partie sur une blessure.
 

U13 : une claque, mais c'était le MHSC

Ils ne rumineront pas longtemps leurdébut de partie râté, parce que ça ne servirait à rien de s'apensantir là-dessus. Mais comment ne pas déplorer ces cinq buts encaissés en une dizaine de minutes, quand on n'en prend plus que quatre dans les cinquante suivantes, face à un épouvantail contre lequel il n'était pas imaginable, de toute façon, de gagner, Montpellier Hérault SC.
Alors plutôt que le 0-9, il vaut mieux retenir la vaillance des jeunes Villeneuvois, les difficultés qu'ils ont posées aux Montpelliérains, très vifs, très techniques et très bien organisés, mais qui, par moments agacés, voulurent parfois rentrer dans le but avec le ballon ou frapper à tout prix en oubliant leur collectif. Chapeau bas aussi au gardien de l'USV, Livio Rostant, véritablement excellent sur sa ligne et dans ses sorties.
 
Atlas paillade battu à clermont-l'hérault
"Toute défaite doit nous faire prendre conscience des problèmes rencontrés sur le terrain. Je regrette notre entame de match catastrophique, qui a terni notre préparation durant la semaine. Cela dit, lors des deux derniers quart-temps, nous avons montré que l’envie de se surpasser sur le terrain nous rend capables de bonnes choses, commentait l'entraîneur Bruno Livolsi. On se projette sur notre prochain adversaire pour aller chercher la deuxième place et se rapprocher du niveau 1."
Deux matches vont être décisifs derrière l'inatteignable MHSC. Montpellier Atlas Paillade, samedi 15, puis FC Maurin le samedi 22. C'est à leur portée s'ils proposent la même détermination durant... soixante minutes. Cela d'autant plus qu'Atlas Paillade s'est incliné sur le terrain de La Clermontaise (2-5), ce week-end - une équipe que l'USV avait de son côté battue 3-0 - et doit encore jouer contre le MHSC. Les Pailladins finiront a priori avec au moins deux défaites, tout comme Maurin (battue par Atlas et le MHSC).
Pour l'anecdote, le MHSC en avait mis 15 et 16 à ses deux premiers adversaires de la poule I et son entraîneur a salué la prestation de nos U13.
 

Une défense tout-terrain pour les U13 contre Montpellier HSC

U12 : trop d'irrégularités pour obtenir un résultat

Battus 1-2 à Pignan, les U12 n'ont pas livré une mauvaise prestation, mais ils ont été sans doute trop "irréguliers", estimaient leur éducateur, Michael Sagnes, pour obtenir mieux qu'une courte défaite un peu frustrante.
Leur premier quart-temps fut ainsi de bonne facture, avec du jeu au sol en 2-3 touches de balle dans la zone de conservation et de progression, mais des imprécisions dans la zone de finition. Le deuxième fut à l'opposé, "aucun rythme, aucune maîtrise technique, bref à oublier", déplorait le jeune entraîneur.
Dans le troisième, menés au score, les Villeneuvois renversaient la tendance, offrant une belle réaction, un jeu peut-être même meilleur que lors de leur entame, souligné par un but d'Hugo Da Silva. Malheureusement, "on se fait repasser devant sur un coup franc bizarrement sifflé. Dans le dernier quart-temps, on a essayé de pousser pour égaliser, mais le gardien de Pignan a été très bon."
 

U10 : toujours en lice pour une place à l'étage supérieur

Les U10, en déplacement à Mireval pour l'avant-dernier plateau de cette phase, en sont rentrés avec un résultat très honnète : un nul 1-1 et une victoire nette 3-0, qui les laissent pleinement dans la course pour la montée en niveau 1. Elle se jouera samedi prochain, à domicile, avec le soutien des supporteurs villeneuvois.
Dans le premier match, contre Mireval, l'USV encaissait un but dès la 2e minute sur ce qui s'avèrera la seule occasion mirevalaise de la rencontre. Les jaune et bleu ont dominé, mais de façon stérile pendant tout le match, un but d'Anthony Arbod à la 16e minute leur évitant la défaite. D'une jolie frappe croisée, après avoir dribblé trois adversaires, il permettait aux Villeneuvois de revenir à 1-1, le score ne bougeant plus malgré une frappe sur le poteau du même joueur à cinq minutes de la fin.
Dans la seconde rencontre, contre Mèze, un doublé de Madi Bekassi et un but de Marius Couderc scellaient un match à sens unique des U10 coachés par Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod.

 Les rencontres des 1er et 2 décembre

U15 : Les ados cartonnent...

7-0. C'est l'un des trois cartons du week-end, pour l'USV, et celui-là est signé des U15. La formation villeneuvoise était en déplacement chez son voisin maurinois pour un match qui se sera révélé "assez facile, contre une équipe assez faible", observaient le duo de coach, François Serrano et Stéphane Tronel.
Le premier en a profité pour faire travailler deux systèmes de jeu différents à ses joueurs, en vue de préparer un match crucial, la semaine prochaine, à Baillargues, chez l'un des leaders de la piule. "Il sera important pour recoller au haut du classement et espérer pouvoir lutter pour l'accession, ensuite."
 
Plus d'efficacité sera nécessaire
Samedi, en dépit de la faible adversité, l'USV a respecté ses adversaires et a réussi, sur un bon terrain, à proposer du jeu et à le prendre à son compte. "Nous avons pu voir de belles phases de jeu et de belles actions construites, se félicitaient les coaches. Le point négatif, s'il doit y en avoir un, c'est encore le nombres d'occasions manquées, qui auraient permis une plus large victoire."
Le genre d'occasions qu'il faudra concrétiser, lors des matches plus serrés contre les adversaires du haut de tableau, Montpellier Petit-Bard, Lavérune ou Baillargues-Saint-Brès précisément. Ces derniers sont troisièmes, les Villeneuvois au sixième rang avec trois points de retard sur eux, huit sur le leader.
A noter, les doublés d'Anthony Commeignes et Arthur Tronel, les buts de Paul Cailhau et Axel Cartier, le septième étant inscrit par un Maurinois contre son camp.
 
Dans les vestiaires U15, après le carton face à Lattes-Maurin, les joueurs villeneuvois ont sacrifié au "chant" du vainqueur :))
Après les U13, la semaine passée, ça devient une habitude.

… mais les seniors également

 7-0, c'est aussi le score de l'USV catégorie senior, soit la troisième victoire depuis la défaite initiale sur forfait, qui les propulse au quatrième rang de ce championnat de départemental 4, à trois points du trio de tête, Montpellier Lemasson, Teyran et Castries. De bon augure avant de recevoir le leader montpelliérain, dans deux semaines.
Contre la réserve de Lunel-Viel, l'Union entendait, ce dimanche, confirmer sa bonne série actuelle. "La consigne était de presser haut et de tuer le match rapidement", indiquait l'entraîneur, Nicolas Bellon, respecté à la lettre par ses hommes. Le score était ainsi de 4-0 au bout de 30 minutes de jeu. "Après, on a eu dix minutes moins bien, où l'on s'est relâché", mais les Villeneuvois en ajoutaient un cinquième juste avant la pause.
 
Le gardien de l'USV stoppe un penalty
En seconde mi-temps, "on se devait de continuer à jouer, mais on est tombé dans l'ennui, on a manqué de rythme."  Deux buts supplémentaires sont inscrits, mais l'envie n'y est plus et c'est Geoffrey Derout qui se signale en arrêtant un penalty concédé à Lunel-Viel, en fin de match.
"C'est dommage de ne pas jouer notre football avec plus de constance durant quatre-vingt-dix minutes", déplorait l'entraîneur villeneuvois. Qui sait bien que des choses plus sérieuses attendent son groupe et réclameront plus de concentration de chacun.
 
Les Villeneuvois ont assailli le but d'un adversaire vraiment plus faible.
 
Le gardien villeneuvois a passé un après-midi tranquille, dimanche, mais il a quand même intercepté un penalty.

U12 : la coupe jusqu'à la lie...

Engagés au premier tour de la coupe de l'Hérault, le Festifoot, contre des équipes très relevées, les U12 villeneuvois sont revenus bredouilles de leur déplacement sur les terrains de l'AS Lattes. Trois matches, trois revers, 0-2 face à Atlas Paillade, 0-4 contre l'AS Lattes et 0-2 dans le match les opposant à Castelnau-Le-Crès, les deux derniers adversaires qui iront probablement jusqu'à la finale, à Grammont, au printemps.
Leur éducateur, Michael Sagnes, jugeait cependant qu'il y avait mieux à faire contre les Pailladins. Un match "décevant, un manque d'envie et de sérieux" qu'il mettait à l'origine de ce premier revers de l'après-midi.
 
Foutu réalisme
Dans la deuxième renonctre, son équipe montrait cette fois un autre visage. L'USV réalisait une partie vaillante et sérieuse, contre une excellente équipe lattoises dans laquelle joue désormais l'ancien Villeuneuvois Anderson Annex. Appliqués défensivement et agressifs dans le bon sens du terme, "les joueurs on donné une très belle image de l'USV", félicitait leur coach
Dernier bon match enfin, contre Castelnau, avec une USV très efficace à la récupération et dans la transition, mais qui a manqué de réalisme devant le but. "Cela a permis à cette equipe de nous punir par deux fois dans les dernieres minutes du match."

U13 : la qualification et le relâchement

Ils auraient dû gagner leurs trois matches, le dernier adversaire, la GR Mauguio-Carnon-Lansargues étant largement à leur portée. Elle n'a d'ailleurs pas eu la moindre occasion, ne devant son succès qu'à un loupé villeneuvois, qui voyait le ballon filer dans le but vide, et à la maladresse des joueurs de Bruno Livolsi en attaque. Mais voilà, les Melgoriens en voulaient plus qu'une USV aisément qualifiée après ces deux premières parties de l'après-midi et ce sont eux qui ont terminé à la première place de ce plateau de Festifoot.
Plaine des sports, à Mauguio, les Villeneuvois avaient trois rencontres à jouer et un exercice de jongles, suivi d'une frappe, en préambule. Le premier match les opposait à Clapiers-Jacou très rapidement mené 1-0 sur une frappe de Pablo Le Ny. Dans la foulée, le même, sur corner, offrait le but à son partenaire au milieu, Enzo Comte. 2-0, sans souci, mais pas mal de maladresses dans la finition, qui pèseront lourd lorsqu'elles se répéteront dans le dernier match.
 
Un but "casquette"
La deuxième rencontre était plus expéditive et le score lourd pour La Grance-Motte, 5-0. L'USV se signalait par les doublés de Yoen Roswora et Aurélien Llorente et un but de Martin Spaneutte, maîtrisant un adversaire malheureusement trop vite réduite à sept- une blessure -, puis à six après le dérapage verbal de l'un des ses joueurs, immédiatement sanctionné par ses éducateurs.
Avec ces deux succès, la qualification était acquise et les joueurs de Bruno Livolsi trop prompts à se relâcher. On sait ce qu'il en advint et comment leur gardien, Livio Rostant, encaissa un but "casquette", lui qui n'avait pratiquement rien eu à faire jusque-là... Cette défaite, "je l’ai en travers, car on s’est fait bouger dans tous les domaines par une équipe qui me paraissait largement à notre portée, râlait l'entraîneur villeneuvois. On s'était entraîné la veille devant le but et quand tu tires huit fois sans cadrer, tu te poses certaines questions !"
 
Les U13 ont dominé sans difficulté leur premier adversaire, Clapiers-Jacou.

U13 féminines : la défaite à domicile

Les U13 féminines, seules à jouer après le report du match des U15, se sont inclinées sur leur terrain, samedi, battues 1-4 par Saint-Georges-d'Orques.
Le renfort de trois petites d'ordinaires surclassées dans le groupe d'Emmanuelle Podence n'a pas suffi à s'imposer. Même si c'est justement Assia Nadal-Kessas, l'une d'elles, qui inscrit le but villeneuvois à la 50e minute de jeu, et même si les fillettes haussent petit à petit leur niveau de jeu. A l'image de Silvia Filipe-Alves, samedi, très bonne durant tout le match.
"Elles se sont bien défendues, sachant que l'on donne un but à l'équipe adverse en marquant contre notre camp..., commentait Touraya Khayat, co-entraîneur du groupe. On a encore beaucoup de travail du point de vue technique et ça se fait sentir."
Trois fillettes d'ordinaire surclassées avaient joint leurs forces à l'équipe, samedi.

U10 : Tout proches de l'accession au niveau supérieur

La montée au niveau 1 n'est plus très loin, pour les U10 de l'Union sportive villeneuvoise. Avec les deux victoires 7-0 contre Sète Pointe-courte, qui accueillait samedi le plateau U10, et 3-0 face à l'AS Pignan, les joueurs de Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod sont plus que jamais dans une belle dynamique.
LesVilleneuvois ont quitté l'Ile singulière sans avoir encaissé le moindre but, grâce à la bonne prestation de leur gardien, Clément Volnay, tandis que les nombreux buteurs, pas moins de sept différents, faisaient preuve d'efficacité. Noa Bartolini, Nathan Antoine, Marius Couderc, Madi Bekassi et Anthony Arbod ont marqué chacun une fois, tandis que Gabin Mordin se signalait pas un doublé et Thomasz Matecki par un triplé.
Les U10 sont dans le coup !

 Les rencontres des 24 et 25 novembre

 

Senior : Mauguio en encaisse sept et l'USV confirme son potentiel

Les seniors de l'USV sont allés chercher trois points sur le terrain de Mauguio-Carnon, ce dimanche. Mais même si le score est particulièrement large, 7-1 en leur faveur, tout n'a pas été rose. "On a eu du mal à rentrer dans le match, analysait leur entraîneur, Nicolas Bellon, même si on ouvre le score rapidement, et beaucoup de mal à mettre le pied sur le ballon."
Les conditions climatiques de la première mi-temps n'ont pas facilité les envies de jeu des deux équipes. Mais ensuite, les Villeneuvois ont pris le jeu en main et en ont été récompensés à la 40 minute. Le score était ainsi de 2-0 à la mi-temps et l'écart creusé que l'USV a eu ensuite tout le loisir d'augmenter.
 
Triplé d'Azak, doublé de Nistor
A la reprise, "on savait qu'en marquant vite, on tuerait le match" et c était chose faite à la 50e minute de jeu. A partir de là, les Villeneuvois n'ont jamais levé le pied jusqu'à la 80e, ajoutant quatre buts supplémentaires à leur total et rendant andecdotiques les dix dernières minutes plutôt ennuyeuses. A noter le triplé d'Erdogan Azat et le doublé de Ionut Nistor.
"Globalement, je suis satisfait du match, commentait Nicolas Bellon, loin encore d'avoir pris la pleine mesure du potentiel de son groupe. Cela ne fait que trois semaines que nous travaillons et reconstruisons ensemble une équipe, c'est de bonne augure pour la suite. Il faut continuer à bosser, être présent et efficade aux séances d'entraînement."
 

U15 : les filles passent à travers...

Les U15 filles ont traversé une vilaine semaine. Après la défaite à Sussargues, Emmanuelle Podence ne pouvait que constater le "non-match de l’ensemble de l’équipe, ce samedi après-midi à Villeneuve. Beaucoup de maladresse, peu de mouvement, peut-être liés à la fatigue du match de mercredi soir…"
Face à une équipe de Jacou bien regroupée en défense mais peu à l’aise dans le jeu, les Villeneuvoises n’ont jamais réussi à rentrer dans le match et ont offert un succès 3-6 à leur adversaire. Un score qui n'est pas le reflet de sa valeur réelle ni de l'écart entre les deux formations.

Romane et Mélissa atténuent la déception
Un premier but rapide puis un second sur une mésentente entre la gardienne et une défenseure témoignaient que rien ne tournait rond. A la mi-temps, le score était déjà de 4-1 pour Jacou, Mélissa Fall ayant atténué cette entame manquée sur une belle contre-attaque menée seule et bien conclue.
La deuxième période s'avérait légèrement mieux, mais malgré un deuxième but somptueux de Romane Gil, c’est Jacou qui restera devant jusqu’au bout. Mélissa transformera un pénalty pour revenir à 5-3, Jacou marquant une dernière fois en fin de partie.
A noter, l’effort physique des filles qui ont joué à huit et n’ont pas pu souffler pendant l’ensemble du match, ceci en raison de joueuses malades. "L’effectif est jeune, il ne faut pas baisser les bras et s’encourager !"
 

... les garçons aussi

"Depuis quelques temps, observe François Serrano, nous étions dans le dur, au niveau qualité de jeu." Les aînés des équipes de jeunes de l'USV avaient enchaîné un nul 2-2 contre une division 1, l'AS Lattes, une victoire 2-0 contre une deuxième division, Mauguio-Carnon, toujours en amical et un nul 3-3 face au dernier du championnat. Samedi, "le verdict est tombé", un revers 2-5 contre Montpellier Petit-Bard, troisième du classement, qui devrait "dégonfler" quelques ego, espère le coach villeneuvois.
S'il peut s'appuyer sur la régularité de certains de ses garçons, qui ne lâchent jamais prise tous les week-ends, "notre capitaine Lucas Romero, le milieu de terrain récupérateur, Paul Cailhau, et l'attaquant Anthony Commeignes",  d'autres joueurs manquent encore "de régularité" dans leurs prestations, analyse François Serrano. Ce qui pèse, quand en plus les absents sont nombreux, comme ce samedi.
"Nous jouerons un match en retard à Maurin samedi prochain ; cela nous apportera peut-être un peu d'oxygène, avant d'affronter le deuxième du classement chez lui", Saint-Brès.
Cournonterral n'a fait qu'une bouchée des U12.

U12 : la claque, face à Cournonterral

Avec cinq joueurs importants dans son dispositif habituel qui manquaient à l'appel, les U12 de l'Union villeneuvoise n'ont pas pesé lourd, samedi contre Cournonterral, qui les a balayés 6-2 sur la pelouse de Joseph-Blanc. Et les deux buts inscrits par Yanis Rayme (36e) et Arthur Barraillon (54e), des débutants dont il salue la progression, n'ont pas consolé leur éducateur, Michael Sagnes.
"Nous n'avons aucune excuse dès lors que l'on n'assure même pas le minimum syndical en termes d'engagement et d'implication , soupirait le jeune homme. Je dois impérativement changer cela."
Les U13 villeneuvoises ont reçu le renfort de deux filles de Gignac.
 

U13 féminines : à six, ça devient compliqué

Touraya Khayat et Jean-Marc Berenguer étaient mécontents, il y a deux semaines, lors de la première rencontre de la saison de "leurs" filles. Un effectif au demeurant très hétérogène, en termes d'âges et de niveau de jeu, avec plusieurs débutantes. Ce samedi à Gignac, défaite 0-3, ils avaient à l'inverse envie de les féliciter pour leur combativité. "Les filles se sont battues jusqu'au bout", témoignait Touraya.
Pourtant, elles se sont retrouvées à six sur le terrain du club de la vallée d'Hérault, quand il faut être huit. "Le club adverse nous a prêté une joueuse, puis une autre, car on ne peut pas jouer à six. Mais nous a dit que le match était gagné d'avance pour eux, car on n'avait pas l'effectif requis."

... surtout avec deux blessées
Ce match, les petites Villeneuvoises et leurs partenaires d'un jour l'ont néanmoins joué, s'inclinant en obtenant une occasion en fin de match, une action menée par Dounia Laidi qui, sur un contre, sera blessée au genou d'un coup de crampons. 
A noter, les très jolis arrêts de la gardienne Myriam Chaouch, qui a tenté de se défendre du mieux qu'elle pouvait face à des gabaris beaucoup plus imposants. Blessée au poignet par une adversaire, elle a fini le match dans la défense.
 
Gignac avait match gagné sans jouer, l'USV ne présentant que six joueuses, samedi.

U13 : toujours dans la bonne direction

"Mon groupe a su mouiller le maillot du début jusqu’à la fin ! On poursuit notre objectif, participer à la troisième phase de la saison au niveau 1." Bruno Livolsi, l'entraîneur des U13, sait que, dans cette poule I, le MHSC est inaccessible, mais que tout est jouable face aux autres adversaires, dont Clermont-l'Hérault, pour rester au niveau 1 au-delà de janvier.
Après avoir dominé Vailhauquès, il fallait donc battre La Clermontaise, un club solide et bien structuré, au sortir d'une semaine marquée par un match amical jugé "passable" contre une niveau 3, Saint-Just, battue 3-0 le jeudi. Les joueurs de l'USV ont su le faire, vainqueurs 3-0, et leur joie dans les vestiaires disait leur appétit et leur détermination (voir la vidéo).

Le doublé d'aurélien
Sur un terrain gras et face un adversaire invaincu durant la phase de brassage, les Villeneuvois ont joué quatre quart-temps en respectant les consignes délivrées par le coach et son adjoint, Medj Ouali : "Etre combatif, produire du jeu et faire preuve de réalisme devant le but."
Le premier allait venir d’Aurélien Llorente, sur une tête magnifique après un corner tiré par Hugo Giacometti. Aurélien qui doublait la mise sur un coup franc tiré par Pablo Le Ny. La frappe du milieu de terrain au n°6 trouvait le poteau, mais elle était reprise par Enzo Comte et le ballon finalement poussé dans le but par Aurélien. Le troisième et dernier but venait à nouveau de Pablo qui, sur un mauvais renvoi du gardien, concluait la victoire des siens d'un missile imparable.
 
La joie des U13 dans le vestiaire du stade Joseph-Blanc.
 
3-0 pour des U13 qui enchaînent les bons résultats.

U10 : Florensac ne leur réussit pas, Maurin oui

En déplacement à Maurin, les U10 de Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod avaient deux matches à jouer, contre Florensac et leur hôte du jour. Avec des résultats exactement symétriques et une équipe de Florensac qui ne leur réussit pas.
Les Villeneuvois ont enregistré leur deuxième défaite de la saison contre cette équipe, qui a jusqu'à présent gagné tous ses matches. L'USV s'incline 0-2, encaissant un premier but dès la 7e minute. Une frappe d'Antony Arbod, à la 22e, aurait pu ramener le score à 1-1, mais elle échouait sur la transversale et demeurera comme le tournant du match. Sur la contre-attaque, Florensac inscrivait un deuxième but (26e) et si les garçons s'offraient une superbe occasion via Marius Couderc, sur laquelle le gardien adverse s'interposait, le score ne bougeait plus.
 
Un penalty manqué mais Maurin cède
La deuxième renconte était à l'inverse en faveur de l'Union sportive. Contre Maurin, Anthony Arbod ouvrait le score dès la 3e minute d'une frappe de loin, avant de réussir le doublé en battant le gardien de près sur une longue passe du capitaine Louca Normand, à quatre minutes de la fin du match.
Entre temps, les Villeneuvois avaient manqué un penalty et plusieurs occasion de se mettre plus tôt à l'abri au tableau de marque. Score final :  2-0.
 
Les U10 villeneuvois s'inclinent contre Florensac mais dominent Maurin sur le même score de 2-0.

U9 : le triplé
de
l'équipe 1

Les U9 avait rendez-vous sur les terrains de l'AS Saint-Martin, à Montpellier, avec leur copieux effectif qui permet d'aligner deux équipes. L'une a brillé, la seconde davantage souffert.
Encadrés par Christian Ramos, les garçonnets de la Une se sont offert un triplé, dominant successivement Saint-Martin 2, puis l'ASPTT Montpellier 2 et Saint-Martin 1. Quand leurs copains, malheureusement, concédaient trois revers.
 
St-Martin 1 costaud
Si la première rencontre de la une s'est déroulée sans accroc pour une victoire sans bavure, 3-0, les deux autres matches ont été plus difficiles. Contre l'ASPTT 2, l'USV ratait son départ et encaissait un but très rapidement. "Ils ont su se reprendre", se félicitait cependant leur éducateur, l'emportant 3-1 . Dans le troisième match, "le plus difficile, contre Saint-Martin 1", la victoire était acquise dans la souffrance, 2-1 au terme d'une partie où le jeune gardien villeneuvois aura joué un rôle déterminant.
S'agissant de l'équipe 2, de nombreux absences ont affecté les performances du groupe. Il s'incline trois fois, contre Lemasson 1 sur le score de 1-5, face à Pas-du-Loup 0-3 et enfin contre Lemasson 2, à l'issue d'un match courageux 1-2.

... et de la semaine passée

U15 féminines : Mauvais après-midi...

Le match de ce mercredi 21 novembre a laissé "un goût amer" à Emmanuelle Podence, l'éducatrice des U15 féminines de l'USV : "Nos filles n’ont pas réussi à être dangereuses face à un adversaire qui a bien contre-attaqué." Le résultat, 1-5, en faveur de Sussargues, qui accueillait l'USV, n'en est pas mois "sévère", estime-t-elle et "ne reflète pas l’écart entre les deux équipes. Il faut continuer le travail à l’entraînement et se concentrer pour un nouveau match, dès samedi à domicile". Contre Clapiers-Jacou.
Le début de match fut pourtant équilibré. Les Villeneuvoises étaient bien en place et si les joueuses locales se procuraient les premières occasions, Assia Nadal-Kessas réagissait bien par deux fois. L'Union sportive villeneuvoise allait céder sur un ballon en profondeur, entre les deux défenseuses axiales : l’attaquante adverse partait à la limite du hors-jeu, remportait son face à face et ouvrait le score. Une action à peu près similaire enfonçait le clou.
 
Prises au dépourvu par des ballons en profondeur
Menées 0-2, les filles réagissaient, jouaient plus haut et se créaient des occasions, notamment sur corners. Elles revenaient à 1-2 sur un but de Romane Gil, qui profitait d’une erreur défensive adverse. La mi-temps leur donnait l'occasion de se remobiliser pour repartir du bon pied en deuxième période.
Malheureusement, dès les premières minutes de jeu, Sussargues inscrivait un troisième but, sur un ballon encore une fois en profondeur à la limite du hors-jeu. La suite était brouillonne, les filles de l'USV avaient pris un coup sur la tête, ne s'offraient que peu d’occasions franches, mis à part quelques coups francs bien tirés par Romane Gil. Et encaissaient deux buts supplémentaires dans une fin de match pénible.

Ufolep : au courage, les "sept"
continuent leur série de succès

Un score fleuve, une "victoire au courage", disait Jérémy Aubry à l'issue de la rencontre de foot à sept jouée contre la JSF et comptant pour la quatrième journée du championnat Ufolep. Un match à la seconde mi-temps complètement folle, durant laquelle 17 buts ont été inscrits - non, il n'y a pas d'erreur de frappe -, pour un score final de 14-12 pour les Villeneuvois ! Leur troisième succès consécutif.
La jeune formation de l'USV affrontait, lundi 19 novembre, l'une des nombreuses équipes montpelliéraines de ce championnat et menait rapidement 4-0, en première période. "On se fait rejoindre à 4-4, raconte le capitaine, et on marque le cinquième but, avant la pause". Avant surtout de perdre "un peu le nord en début de deuxième mi-temps".
 
Réduits à six après deux blessures
L'entame est loupée et cette seconde partie de rencontre va ressembler à un ascenseur. Tantôt en bas, l'USV est alors menée 5-8, tantôt en haut lorsque les joueurs de Jérémy Aubry égalisent (8-8) ; à nouveau en bas quand la JSF mène de deux buts à sept minutes de la fin du match (10-12) et que deux joueurs de Villeneuve-lès-Maguelone se blessent.
Réduits à six sur le terrain, ils vont pourtant trouver les ressources nécessaires pour s'imposer, sans avoir jamais lâché mentalement. Chapeau à l'équipe et un message positif envoyé aux autres formations de l'USV pour le week-end à venir, après deux semaines sans jouer.

 Les rencontres des 10 et 11 novembre

 
 

Seniors : en mode alternatif, l'USV obtient un nul valeureux

Que faut-il retenir ? Une équipe en mode on-off, avec une mi-temps loupée et une seconde période aboutie qui leur offre un nul, 4-4, inespéré 45 minutes plus tôt  ; ou ce nul justement méritoire, par la vaillance montrée sur le terrain ? Le nouvel entraîneur des seniors de l'USV, Nicolas Bellon, a fait son choix : "Je suis fier du groupe et des valeurs montrées cet après-midi, il faut les féliciter !"
Arrivé il y a seulement quinze jours, le coach par intérim - il supplée l'indisponibilité de Roger Mikart - en est encore à découvrir son groupe. Ce dimanche, il avait composé une équipe de quatorze joueurs, avec l'objectif de confirmer le succès obtenu avant la coupure des vacances scolaires, contre l'ASPTT.

Des ajustements pertinents et un succès manqué d'un rien
L'US villeneuvoise jouait cette fois le leader, une autre formation montpelliéraine, l'AS Garosud. Et elle n'a pas fait une si mauvaise période, en dépit du résultat à la mi-temps, 0-4. Elle a surtout payé son manque d'automatismes et de communication, encaissant quatre buts, score que son coach jugeait après coup "très sévère au vu de la physionomie de la rencontre. On a été puni sur trois erreurs et on a été peu en réussite sur nos trois ou quatre occasions de but."
En seconde période, l'entraîneur demandait à ses joueurs de continuer à avancer et de faire abstraction de cette première mi-temps casquette. "Il fallait provoquer la chance et ils l'ont bien fait." L'USV revenait ainsi rapidement à 2-4 en quinze minutes, grâce à un but de Tristan Lima-Magalhaes et un penalty d'Erdogan Azak. Dans la foulée, le coach procédait à quelques ajustements, quitte à prendre des risques, et ses joueurs étaient récompensés en revenant à 4 partout. Ils manquaient même le but de la victoire à la 89e minute.

U15 : Deux buts d'avance et finalement le nul...

L'USV a concédé le nul, 3-3, samedi 11 novembre, à domicile contre Pignan. Concédé, car ce match était non seulement à la portée des U15 villeneuvois mais largement dominé par eux, du moins en première mi-temps.
Les joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel ont râté beaucoup trop d'occasions, qui leur auraient permis de gagner sereinement et largement le match. En outre, alors qu'ils menaient 3-1 à la mi-temps, ils ont laissé un adversaire jugé "bien plus faible" par le duo d'entraîneurs revenir dans la partie et égaliser, à cinq minutes de la fin.
 
Le podium provisoire qui s'échappe
Une "reprise difficile après un mois sans match ", donc et un constat : "Il va falloir bien travailler pour gagner ce genre de match sans difficulté". Au classement, les U15 avaient une opportunité de grimper sur la deuxième marche du podium, au lieu de quoi ils demeurent au cinquième rang, "à l'affût".
Les buteurs du jour : Anthony Commeinhes par deux fois et Lucas Romero.

U10 : la bonne série continue

A Cournonterral, la bonne série des U10 de Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod s'est poursuivie par deux succès. L'un large contre les locaux, 7-0, le second plus compliqué, 3-2, face aux Dockers de Sète.
Dans la première rencontre, des doublés de Gabin Mordin et Anthony Arbod et des réalisations de Madi Bekassi, Nathan Antoine et Kaïs Benaoui n'ont laissé aucune chance aux hôtes de l'US villeneuvoise. Le second match fut en revanche plus équilibré et très mal débuté par les jeunes de l'USV.
 
Surpris d'entrée
Entrés tambour battant dans la partie, les Dockers de Sète inscrivaient un but dès la première minute de jeu. L'égalisation ne tardait pas, Madi Bekassi venant conclure une jolie contre-attaque. L'USV râtait l'occasion de prendre l'avantage quelques minutes plus tard, Anthony Arbod manquant un penalty.
L'USV faisait finalement la décision grâce au même Anthony, qui se rachetait d'une belle frappe de loin, avant de se mettre hors de portée d'une reprise de Kaïs Benaoui sur un centre en retrait de Khim Rostand. La réduction du score par Sète à la dernière minute ne changeait rien.

U15 féminines : un nul qui a des airs de victoire

A voir la joie des filles au coup de sifflet final, on aurait pu croire à la victoire. Une joie qui fait chaud au coeur, de ce coeur que les joueuses d'Emmanuelle Podence ont mis à se battre pendant toute la durée du match, terminé sur un nul 2-2, contre le FC Maurin.
Menées  au score à la mi-temps, contre le cours du match, les Villeneuvoises ont relevé la tête et investi le camp adverse durant toute la seconde période. Une-mi temps à sens unique, des occasions incalculables, mais les Villeneuvoises butaient sur la gardienne adverse, en état de grâce. En refusant la défaite et en multipliant les efforts, leur envie a fini par payer.
 
La seconde mi-temps écourtée
Dans un premier temps, une frappe magnifique de Mélissa Fall trouvait la lucarne. Puis un penalty, toujours de Mélissa, repoussé une première fois par la gardienne maurinoise, était finalement envoyé au fond des filets par la même tireuse.
Il restait quelques minutes à jouer, mais la partie était écourtée suite à l'attitude agressive des visiteuses. "Bien que malmenées verbalement par leurs adversaires à la mi-temps et à la fin du match, les filles ont livré une sacrée partie et peuvent sortir la tête haute", se réjouissait Emmanuelle Podence, en regrettant l'image du football renvoyée par son adversaire du jour.
 

U13 : un carton pour commencer la phase 2

Après leur succès en match amical (4-2) mercredi à Maurin, qu'ils visiteront officiellement cette fois samedi 17, les U13 villeneuvois entamaient la phase 2 de leur championnat à Vailhauquès. Dans cette poule de niveau 1, le village proche de Grabels est sans doute le petit Poucet de la compétition. Ils en sont ressortis largement vainqueurs, 7-1, satisfaisant leur duo d'entraîneurs.
"Nous avons bien entamé ce nouveau championnat, se félicitait Bruno Livolsi, certes contre une équipe faible mais qui a joué avec ses valeurs. Cela nous met en confiance pour la suite de la compétition", ajoutait-il, quand son adjoint Medj Ouali soulignait que, "sur un terrain difficile, en stabilisé, l'équipe avait bien mis en place son jeu et fait circuler la balle, les objectifs fixés." 

Des combinaisons travaillées à l'entraînement
C'est à Antonin Vallier qu'il est revenu d'ouvrir la marque sur une action travaillée, jeudi, à l’entraînement. Le même avant-centre de l'USV qui inscrira le troisième but sur un tir renvoyé par le gardien. Entre temps, Aurélien Llorente avait marqué le but du 2-1, avec un grand sang-froid, Yacine Nor, Vsevolod Babych, Hugo Giacometti et Enzo Comte y allant chacun du leur. Enzo d’un frappe puissante à l’exterieur de la surface, Vsevolod d'une reprise de la tête pleine lucarne sur un centre frappé par le premier.
L'équipe aurait même pu agraver le résultat, avec un peu  plus de réalisme devant le but adverse, plusieurs tirs n'étant pas cadrés.

U11 : une victoire et un revers à Mauguio-Carnon

Les joueurs de Michaël Llorente avaient deux matches à jouer, samedi. Contre leur hôte, l'entente Mauguio-Carnon-Lansargues, ils s'imposent 2-1, mais s'inclinent 1-3 face à Poussan.

U13 filles : premiers pas maladroits

"Un premier match décevant." Telle était l'analyse de Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer, après la défaite des petites à Sussargues, 1-5, à l'occasion de leur premier match officiel de la saison, en Excellence. "Sur les cinq buts, on aurait pu en éviter trois."
Elles étaient ainsi menées 1-4 à l'issue de la première mi-temps, notamment sur plusieurs mauvaises relances de leur part, offrant des cadeaux à l'équipe adverse. Seule une faute d'une joueuse de Sussargues avait permis de ne pas rentrer aux vestiaires avec une bulle, Célia Rossignol transformant le penalty à la 15e minute.
En seconde mi temps, l'USV encaissait un but supplémentaire, inscrit contre son camp par une de ses joueuses, mais, surtout, "les filles ne comprennent pas l'importance du positionnement et courent dans tous les sens, regrette le duo d'éducateurs. Qui ajoute : on a quand même un handicap avec une joueuse U9 et deux U10."
 
Dans les vestiaires, les U12 et leur entraîneur ont laissé éclater leur bonheur.
Très mauvaise entame des fillettes, qui ont mieux tenu en seconde période.
 

U12 : du potentiel offensif à revendre

Autre entame de championnat réussie, en niveau 2, celle des U12, qui avaient pas mal souffert depuis le début d'année, alors que l'effectif avait connu le niveau 1 les saisons précédentes. Accueillant Saint-Jean-de-Védas, les joueurs de Mikaël Sagnes se sont imposés 4-2, faisant étalage de leur pouvoir offensif.
A la pointe de l'attaque, Chris Barral s'est ainsi offert un doublé, aux 22e et 46e minutes. D'abord d'une frappe à l'entrée de la surface, puis de la tête sur un centre frappé par Matteo Benini. Lui-même buteur passeur et buteur, samedi 10 novembre, puisque c'est bien Matteo qui avait ouvert le score (11'), en un contre un avec le gardien adverse.
Dans cette rencontre que les Villeneuvois ont dominé, sans jamais véritablement trembler malgré les deux buts encaissés, c'est le milieu de terrain Tom Coyot, à la 56e, qui allait donner toute son ampleur au résultat. Il reprenait une frappe de Jules Darré repoussée par le gardien de but védasien.

U9 : l'apprentissage n'est pas toujours facile...

Les deux équipes U9 étaient engagées sur un plateau au FC Pas-du-Loup, à Montpellier, et elles n'ont pas eu la partie facile, en particulier face au MHSC.
L'équipe 1, pas encore tout-à-fait réveillée, s'inclinait ainsi contre Pas-du-Loup, 1-2, dans son premier match, avant de l'emporter sans problème 3-1 contre Saint-Martin 3. "Le score aurait même dû être beaucoup plus lourd", estimait leur entraîneur, Christian Ramos. Dans le troisième match, en revanche, douche froide face au MHSC 2. "Ils nous ont fait la "misère", comme on dit dans le jargon footballistique." Les minots de l'USV sont défaits 1-5, logiquement tant le niveau des Montpelliérains était bien supérieur .
L'équipe 2  a de son côté essuyé trois revers, 0-3 contre Lemasson 2, malgré une bonne résistance, 0-4 contre MHSC 1, pour les mêmes raisons que l'équipe 1, et 0-1 contre Pas du Loup 2, un dernier score "très honorable".
 

 Les rencontres du 13 octobre

 

U15 féminines : premier match et premier succès en championnat

Les U15 féminines de l'USV jouaient, samedi 13 octobre, à Saint-Gely-du-Fesc leur premier match de la saison en championnat de District, avec un groupe assez similaire à celui de la rentrée du foot féminin, le week-end précédent, et un résultat de bon augure, une victoire sans partage, 4 -1.
Les filles sont bien rentrées dans la rencontre et ont ouvert le score sur un tir de Mélissa Fall, leur buteuse. Toujours assez dominatrices, elles ont doublé la marque sur un ballon en profondeur, que Romane Gil a bien accompagné. Elle récupérait le ballon et trompait la gardienne d’un tir du gauche, en angle fermé. Toujours en première mi-temps, Mélissa trouvait le poteau et Romane la barre sur de jolies frappes lointaines. A noter, dans les buts, de belles interventions de Chelsea Authebon, gardienne de fortune, qui malheureusement se blessait au doigt sur une frappe adverse.
 
Lylou clot le score sur penalty
En seconde période, l’équipe a subi davantage, sans doute un peu fatiguée par le manque de remplacements. Un but logique de Saint-Gély ramenait les joueuses locales à un but, mais finalement, d'une nouvelle frappe lointaine, Mélissa Fall redonnait deux buts d’avance aux jeunes Villeneuvoises.
L'USV n'en restait pas là et enfonçait le clou, un peu plus tard, aidée par son adversaire : Lylou transformait un penalty suite à une main. "Les filles peuvent savourer cette belle victoire à l’extérieur et être fières de l’état d’esprit affiché", se réjouissait leur entraîneur, Emmanuelle Podense, à l'issue de la rencontre. Un succès qui apportera de la confiance au groupe.
 

 Les rencontres des 6 et 7 octobre


Seniors : une victoire pour se mettre sur de bons rails

Les seniors villeneuvois, relégués en Départemental 4, le bas de l'échelle, après leur échec de l'an passé, n'ont pas démarré la saison avec les meilleures cartes en main. La relégation donc, un effectif réduit par rapport à la saison 2017-2018, qui ne permet plus de présenter deux équipes, un peu de retard à l'allumage, qui a contraint de déclarer forfait pour la première journée de championnat, à Sussargues le 23 septembre, et un coach absent, après une opération médicale qui va le tenir loin du banc quelque temps. Bref, un contexte pas simple.
Dans ces circonstances, le succès probant, dimanche 7 octobre, contre l'ASPTT Montpellier, 3-1, n'en est que plus méritoire et devrait mettre l'équipe fanion de l'USV sur de bons rails.  Faute d'entraîneur titulaire,  c'est donc Mickaël Briot qui était officiellement le coach, Rame Drahme acceptant gentiment de venir arbitrer et Alexandre Perea-Amat - le président, déjà sur le banc des U15 la veille - prenant part à la rencontre. "Les garçons ont fait un preuve de solidarité ; la plupart se connait très peu, ils avaient disputé une seule rencontre amicale ensemble", observait-il après coup.
 
Le doublé de Rémi Oriol
Après une première occasion de Erdogan Azak, qui passait juste à côté, le Villeneuvois trouvait, d'un joli centre du côté droit, son attaquant, Rémi Oriol, qui marquait d'une reprise de volée du gauche (5e). Les actions dangereuses se succédaient dans le camp montpelliérain, mais les Villeneuvois échouaient à les mener au bout, cela ne rentrait pas. De l'autre côté, le gardien de l'USV était sollicité une seule fois et stoppait la frappe.
La sortie d'Erdogan Azak avant la pause aurait pu gripper la machine, mais l'USV était bien en place et s'installait dans la moitié de terrain de l'ASPTT dès la reprise. Le break était fait à la 70e, sur un corner direct de Tristan Lima Magalhaes. Et cinq minutes plus tard, Rémi Oriol, en renard des surfaces, récupérait un ballon et portait la marque à 3-0. A la 82e, l'ASPTT combinait et réduisait le score, après que Lucas eut repoussé la première frappe, mais sans remettre en cause une "victoire encourageante", commentait Alex Perea-Amat.
 
ASPTT - USV en photos
 

Féminines : une rentrée sans enjeu

Samedi 6 octobre, avait lieu la rentrée du foot féminin, sur les terrains de l'AS Maurin à Lattes,  pour les U15 et les U13 de Villeneuve-lès-Maguelone. Avec, notamment, une équipe U15 composée à 80 % des mêmes joueuses que la saison dernière.
L'entraîneur, Emmanuelle Podense, avait pour objectif de voir où en étaient ses filles et d'intégrer les nouvelles. Le résultat est "mitigé", analysait-elle, avec un match nul 1-1 pour démarrer la matinée, grâce à un but de Mélissa Fall, puis un second match très compliqué. Face à une belle équipe de la Clermontaise, l'USV s'inclinait sur un score lourd, 0-5, qui agaçait particulièrement son coach.
 
Sursaut d'orgueil 
Après une petite explication avec Sylvain Sanna, l'entraîneur adjoint, "où le manque d'envie des filles a été pointé du doigt", les Villeneuvoises, piquées au vif, avaient une belle réaction pour finir par une victoire 1-0 contre le Gazélec Saint-Martin (Montpellier), avec un but une fois encore de Mélissa. 
Pour les U13, une matinée qui se termine par un bon nul 0-0, face à Sussargues, après deux revers étriqués.
Les U15 ont dominé leurs rivaux de Saint-Aunès, glanant leurs premiers points à l'extérieur.
 

U15 : bien installés dans le haut du tableau

Les Villeneuvois ont remporté leur deuxième succès de la saison, ce samedi 6 octobre, en allant s'imposer sur le terrain de Saint-Aunès, 2-1. Une victoire qui les positionne au cinquième rang de leur poule de Division 3, après la large victoire à domicile contre Saint-Jean-de-Védas (6-0) et le revers enregistré à l'extérieur, à Lavérune (1-3).
Le match a rapidement souri aux joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel, suppléés ce samedi par Fabien Cabanes et Alexandre Perea-Amat. Dès la 15e minute, Anthony Commeignes partait en profondeur et glissait le ballon sous le gardien. A la 35e, Saint-Aunès revenait dans le match sur une amabilité des Villeneuvois : un ballon cafouillé par la défense jaune et bleu atterrissait dans les crampons de l'attaquant local, qui marquait d'un plat du pied. Cela n'allait pas durer. Quatre minutes plus tard, à la 39e, l'intenable Anthony remettait l'USV dans le sens de la marche. Il gagnait son duel face au dernier défenseur, éliminait le gardien et, sur la ligne de sortie de but, parvenait à redresser du gauche et diriger le ballon dans le but vide.

Une pluie d'occasions
Ce 2-0 à la mi-temps n'était pourtant pas le reflet d'un début de partie largement dominé par l'USV. Anthony Commeignes avait manqué de justesse à trois reprises et le gardien de Saint-Aunès faisait de son côté un très gros match, repoussant de nombreuses tentatives villeneuvoises ; ce qu'il continuerait à faire en seconde mi-temps.
Durant celle-ci, Arthur Tronel-Peyroz trouvait la barre sur une frappe limpide et Luck Fabre le poteau, dans son duel avec le gardien de Saint-Aunès. Le gardien villeneuvois n'était pas en reste, avec un arrêt déterminant à la 72e, qui assurait la victoire des siens.

U10 : premiers pas convaincants en foot à 8

Ce n'est pas un passage si évident : découvrir la pratique du football à huit, en venant des matches à quatre dans le champs plus un gardien des catégories débutants. Mais les U10 villeneuvois semblent avoir assimilé rapidement les leçons de leur duo d'entraîneurs ; en témoignent les deux succès acquis, samedi 6 octobre, à Loupian.
Lors du premier match, l'USV a remporté une large victoire, 7-1, contre la Pointe-Courte de Sète, avec des doublés signés Kaïs Beneaoui, Mahydine Charef et Anthony Arbod, Gabin Mordin complétant le score. Dans la seconde rencontre de la matinée, contre Loupian, les petits Villeneuvois prenaient l'ascendant dès la 2e minute, grâce à Noa Bartolini, d'un joli lob, et enfonçaient le clou huit minutes plus tard. Anthony Arbod perforait la défense adverse et marquait d'un joli tir croisé. Score final 2-0, plus rien n'étant marqué par la suite.
"L'équipe est en nette progression", commentaient les deux coachs, Stéphane Arbod et Jean-Marie Ponsy, "contents du jeu fourni pour des débuts en foot à huit".

U11 : un succès,
un revers,
pour
un bilan neutre

L'équipe U11 de l'Union sportive villeneuvoise avait un long déplacement au programme de ce samed 6 octobre, sur la pelouse du club de Saint-Martin-de-Londres, tout-à-fait au nord de Montpellier. Elle en est revenue avec un bilan "neutre", d'une victoire et d'une défaite.
Les joueurs de Michael Llorente ont dominé l'équipe locale sur le score de 1-0, avant de s'incliner face à l'autre formation présente sur ce plateau, l'AS Maurin. Une défaite aussi étriquée que le succès précédent, 1-2, laissant deviner le faible écart qui séparait l'USV et ses adversaires du jour.
Cette première phase se poursuivra samedi 13 à domicile.

U8-U9 : des plateaux à Mauguio-Carnon

Nombre de petits Villeneuvois avaient rendez-vous à la plaine des jeux de Mauguio-Carnon, samedi 6 octobre, à l'occasion de deux plateaux, pour la première journée de la première phase. D'un côté les deux formations U8 (photo) de Geoffrey Pioch et Julien Cavailles, de l'autre les U9 entraînés par Christian Ramos.
Les U8 de Julien ont cédé face au Montpellier MHSC, ceux de Geoffrey se sont imposés. Dans les deux cas, les enfants se sont montrés  très prometteurs sur le placement et le respect des consignes des coachs, se félicitaient ceux-ci.
 
La remontada des U9 (1)
En U9, les treize joueurs ont également permis de présenter deux équipes. L'équipe 1, confrontée d'entrée au MHSC, a fourni une prestation plus qu'honorable en résistant vaillamment, mais elle s'est inclinée en fin de match sur le score de 0-3. Opposée pour le deuxième match à Mauguio 1, elle se reprenait et offrait un festival offensif, qui lui permettait de l'emporter sur le score de 5-2. Enfin, la troisième rencontre, face à Maurin, était marquée par une entame difficile, l'équipe menée 0-2 avant une remontada mémorable qui scellait une nouvelle victoire 3-2.
L'équipe 2, quant à elle, demarrait doucement son premier match contre Montpellier Pas-du-Loup et s'inclinait 0-3. Deuxième rencontre encourageante contre Mauguio C, avec une nouvelle défaite mais sur le score étriqué de 1-2. Ils ne pouvaient pas en rester là et se remontaient le moral en gagnant 3-0 contre Maurin B.
 
Les U8 disputaient, à Mauguio, leur premier plateau.
 

 Les rencontres du 29 septembre

 

U13 : en route vers le niveau 1, après la Toussaint

Le groupe U13, nouvellement coaché par Bruno Livolsi après des années sous la conduite bienveillante de Steve Vallier, a obtenu le premier résultat positif de cette nouvelle saison, pour l'US villeneuvoise, en assurant sa présence en niveau 1. L'équipe s'est pour cela extraite d'un groupe qualifié de "relevé"  par son entraîneur, avec quatre victoires, une défaite et un nul probants.
Les Villeneuvois ont battu Montbazin à deux reprises, 2-0 et 4-1, dominé Frontignan sans coup férir, 3-2 et 5-2, ne s'inclinant que contre Fabrègues (0-1), avant d'obtenir un bon nul (0-0) contre cette équipe, lors de la dernière journée. Au total, 14 buts marqués et 6 encaissés, avec quatre buteurs : Aurélien (7), Pablo et Enzo (3) et Martin Spanneute (1).
 
Un entraîneur "sous le charme"
"Concernant la troisième journée, samedi 29 septembre, commente Bruno Livolsi, sur le premier match contre Frontignan, après avoir mené 2-0, nous avons été rejoints au score par une équipe adverse vaillante. Mais nous avons fait preuve de détermination et le groupe a repris l'avantage avec trois buts sur des actions travaillées, le jeudi, à l'entraînement !"
Lors du dernier match, contre Fabrègues, les Villeneuvois jouaient la première place, à la condition de s'imposer. Mais les locaux se montraient dominateurs sur l'ensemble de la rencontre : "Mon groupe a su répondre au combat. Les joueurs se sont comportés comme de véritable guerriers et se permettront de côtoyer le niveau 1 après la Toussaint. On n'est qu'au mois d'octobre, mais je suis déjà sous le charme de ces enfants, qui progressent de semaine en semaine."
 
Les Villeneuvois se sont imposés à deux reprises contre Frontignan, notamment sur le terrain de Montbazin.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'actualité

Le calendrier de l'USV 2019 à la vente
L'Union imprime son désormais traditionnel calendrier, avec la photo de chaque équipe. A accrocher dans la chambre des enfants, à offrir aux grands-mères pour Noël et à proposer aux voisins pour faire la promo du club ! Plus d'infos en page Les actualités.