Union sportive villeneuvoise
1928 - 2018, 90 ans
400 avenue de Mireval 34750, Villeneuve-lès-Maguelone
04.67.47.25.49
 
 
 
 
 
 

 Les rencontres des 10 et 11 novembre

 
 

Seniors : en mode alternatif, l'USV obtient un nul valeureux

Que faut-il retenir ? Une équipe en mode on-off, avec une mi-temps loupée et une seconde période aboutie qui leur offre un nul, 4-4, inespéré 45 minutes plus tôt  ; ou ce nul justement méritoire, par la vaillance montrée sur le terrain ? Le nouvel entraîneur des seniors de l'USV, Nicolas Bellon, a fait son choix : "Je suis fier du groupe et des valeurs montrées cet après-midi, il faut les féliciter !"
Arrivé il y a seulement quinze jours, le coach par intérim - il supplée l'indisponibilité de Roger Mikart - en est encore à découvrir son groupe. Ce dimanche, il avait composé une équipe de quatorze joueurs, avec l'objectif de confirmer le succès obtenu avant la coupure des vacances scolaires, contre l'ASPTT.

Des ajustements pertinents et un succès manqué d'un rien
L'US villeneuvoise jouait cette fois le leader, une autre formation montpelliéraine, l'AS Garosud. Et elle n'a pas fait une si mauvaise période, en dépit du résultat à la mi-temps, 0-4. Elle a surtout payé son manque d'automatismes et de communication, encaissant quatre buts, score que son coach jugeait après coup "très sévère au vu de la physionomie de la rencontre. On a été puni sur trois erreurs et on a été peu en réussite sur nos trois ou quatre occasions de but."
En seconde période, l'entraîneur demandait à ses joueurs de continuer à avancer et de faire abstraction de cette première mi-temps casquette. "Il fallait provoquer la chance et ils l'ont bien fait." L'USV revenait ainsi rapidement à 2-4 en quinze minutes, grâce à un but de Tristan Lima-Magalhaes et un penalty d'Erdogan Azak. Dans la foulée, le coach procédait à quelques ajustements, quitte à prendre des risques, et ses joueurs étaient récompensés en revenant à 4 partout. Ils manquaient même le but de la victoire à la 89e minute.

U15 : Deux buts d'avance et finalement le nul...

L'USV a concédé le nul, 3-3, samedi 11 novembre, à domicile contre Pignan. Concédé, car ce match était non seulement à la portée des U15 villeneuvois mais largement dominé par eux, du moins en première mi-temps.
Les joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel ont râté beaucoup trop d'occasions, qui leur auraient permis de gagner sereinement et largement le match. En outre, alors qu'ils menaient 3-1 à la mi-temps, ils ont laissé un adversaire jugé "bien plus faible" par le duo d'entraîneurs revenir dans la partie et égaliser, à cinq minutes de la fin.
 
Le podium provisoire qui s'échappe
Une "reprise difficile après un mois sans match ", donc et un constat : "Il va falloir bien travailler pour gagner ce genre de match sans difficulté". Au classement, les U15 avaient une opportunité de grimper sur la deuxième marche du podium, au lieu de quoi ils demeurent au cinquième rang, "à l'affût".
Les buteurs du jour : Anthony Commeinhes par deux fois et Lucas Romero.

U10 : la bonne série continue

A Cournonterral, la bonne série des U10 de Jean-Marie Ponsy et Stéphane Arbod s'est poursuivie par deux succès. L'un large contre les locaux, 7-0, le second plus compliqué, 3-2, face aux Dockers de Sète.
Dans la première rencontre, des doublés de Gabin Mordin et Anthony Arbod et des réalisations de Madi Bekassi, Nathan Antoine et Kaïs Benaoui n'ont laissé aucune chance aux hôtes de l'US villeneuvoise. Le second match fut en revanche plus équilibré et très mal débuté par les jeunes de l'USV.
 
Surpris d'entrée
Entrés tambour battant dans la partie, les Dockers de Sète inscrivaient un but dès la première minute de jeu. L'égalisation ne tardait pas, Madi Bekassi venant conclure une jolie contre-attaque. L'USV râtait l'occasion de prendre l'avantage quelques minutes plus tard, Anthony Arbod manquant un penalty.
L'USV faisait finalement la décision grâce au même Anthony, qui se rachetait d'une belle frappe de loin, avant de se mettre hors de portée d'une reprise de Kaïs Benaoui sur un centre en retrait de Khim Rostand. La réduction du score par Sète à la dernière minute ne changeait rien.

U15 féminines : un nul qui a des airs de victoire

A voir la joie des filles au coup de sifflet final, on aurait pu croire à la victoire. Une joie qui fait chaud au coeur, de ce coeur que les joueuses d'Emmanuelle Podence ont mis à se battre pendant toute la durée du match, terminé sur un nul 2-2, contre le FC Maurin.
Menées  au score à la mi-temps, contre le cours du match, les Villeneuvoises ont relevé la tête et investi le camp adverse durant toute la seconde période. Une-mi temps à sens unique, des occasions incalculables, mais les Villeneuvoises butaient sur la gardienne adverse, en état de grâce. En refusant la défaite et en multipliant les efforts, leur envie a fini par payer.
 
La seconde mi-temps écourtée
Dans un premier temps, une frappe magnifique de Mélissa Fall trouvait la lucarne. Puis un penalty, toujours de Mélissa, repoussé une première fois par la gardienne maurinoise, était finalement envoyé au fond des filets par la même tireuse.
Il restait quelques minutes à jouer, mais la partie était écourtée suite à l'attitude agressive des visiteuses. "Bien que malmenées verbalement par leurs adversaires à la mi-temps et à la fin du match, les filles ont livré une sacrée partie et peuvent sortir la tête haute", se réjouissait Emmanuelle Podence, en regrettant l'image du football renvoyée par son adversaire du jour.
 

U13 : un carton pour commencer la phase 2

Après leur succès en match amical (4-2) mercredi à Maurin, qu'ils visiteront officiellement cette fois samedi 17, les U13 villeneuvois entamaient la phase 2 de leur championnat à Vailhauquès. Dans cette poule de niveau 1, le village proche de Grabels est sans doute le petit Poucet de la compétition. Ils en sont ressortis largement vainqueurs, 7-1, satisfaisant leur duo d'entraîneurs.
"Nous avons bien entamé ce nouveau championnat, se félicitait Bruno Livolsi, certes contre une équipe faible mais qui a joué avec ses valeurs. Cela nous met en confiance pour la suite de la compétition", ajoutait-il, quand son adjoint Medj Ouali soulignait que, "sur un terrain difficile, en stabilisé, l'équipe avait bien mis en place son jeu et fait circuler la balle, les objectifs fixés." 

Des combinaisons travaillées à l'entraînement
C'est à Antonin Vallier qu'il est revenu d'ouvrir la marque sur une action travaillée, jeudi, à l’entraînement. Le même avant-centre de l'USV qui inscrira le troisième but sur un tir renvoyé par le gardien. Entre temps, Aurélien Llorente avait marqué le but du 2-1, avec un grand sang-froid, Yacine Nor, Vsevolod Babych, Hugo Giacometti et Enzo Comte y allant chacun du leur. Enzo d’un frappe puissante à l’exterieur de la surface, Vsevolod d'une reprise de la tête pleine lucarne sur un centre frappé par le premier.
L'équipe aurait même pu agraver le résultat, avec un peu  plus de réalisme devant le but adverse, plusieurs tirs n'étant pas cadrés.

U11 : une victoire et un revers à Mauguio-Carnon

Les joueurs de Michaël Llorente avaient deux matches à jouer, samedi. Contre leur hôte, l'entente Mauguio-Carnon-Lansargues, ils s'imposent 2-1, mais s'inclinent 1-3 face à Poussan.

U13 filles : premiers pas maladroits

"Un premier match décevant." Telle était l'analyse de Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer, après la défaite des petites à Sussargues, 1-5, à l'occasion de leur premier match officiel de la saison, en Excellence. "Sur les cinq buts, on aurait pu en éviter trois."
Elles étaient ainsi menées 1-4 à l'issue de la première mi-temps, notamment sur plusieurs mauvaises relances de leur part, offrant des cadeaux à l'équipe adverse. Seule une faute d'une joueuse de Sussargues avait permis de ne pas rentrer aux vestiaires avec une bulle, Célia Rossignol transformant le penalty à la 15e minute.
En seconde mi temps, l'USV encaissait un but supplémentaire, inscrit contre son camp par une de ses joueuses, mais, surtout, "les filles ne comprennent pas l'importance du positionnement et courent dans tous les sens, regrette le duo d'éducateurs. Qui ajoute : on a quand même un handicap avec une joueuse U9 et deux U10."
 
Dans les vestiaires, les U12 et leur entraîneur ont laissé éclater leur bonheur.
Très mauvaise entame des fillettes, qui ont mieux tenu en seconde période.
 

U12 : du potentiel offensif à revendre

Autre entame de championnat réussie, en niveau 2, celle des U12, qui avaient pas mal souffert depuis le début d'année, alors que l'effectif avait connu le niveau 1 les saisons précédentes. Accueillant Saint-Jean-de-Védas, les joueurs de Mikaël Sagnes se sont imposés 4-2, faisant étalage de leur pouvoir offensif.
A la pointe de l'attaque, Chris Barral s'est ainsi offert un doublé, aux 22e et 46e minutes. D'abord d'une frappe à l'entrée de la surface, puis de la tête sur un centre frappé par Matteo Benini. Lui-même buteur passeur et buteur, samedi 10 novembre, puisque c'est bien Matteo qui avait ouvert le score (11'), en un contre un avec le gardien adverse.
Dans cette rencontre que les Villeneuvois ont dominé, sans jamais véritablement trembler malgré les deux buts encaissés, c'est le milieu de terrain Tom Coyot, à la 56e, qui allait donner toute son ampleur au résultat. Il reprenait une frappe de Jules Darré repoussée par le gardien de but védasien.

U9 : l'apprentissage n'est pas toujours facile...

Les deux équipes U9 étaient engagées sur un plateau au FC Pas-du-Loup, à Montpellier, et elles n'ont pas eu la partie facile, en particulier face au MHSC.
L'équipe 1, pas encore tout-à-fait réveillée, s'inclinait ainsi contre Pas-du-Loup, 1-2, dans son premier match, avant de l'emporter sans problème 3-1 contre Saint-Martin 3. "Le score aurait même dû être beaucoup plus lourd", estimait leur entraîneur, Christian Ramos. Dans le troisième match, en revanche, douche froide face au MHSC 2. "Ils nous ont fait la "misère", comme on dit dans le jargon footballistique." Les minots de l'USV sont défaits 1-5, logiquement tant le niveau des Montpelliérains était bien supérieur .
L'équipe 2  a de son côté essuyé trois revers, 0-3 contre Lemasson 2, malgré une bonne résistance, 0-4 contre MHSC 1, pour les mêmes raisons que l'équipe 1, et 0-1 contre Pas du Loup 2, un dernier score "très honorable".
 

 Les rencontres du 13 octobre

 

U15 féminines : premier match et premier succès en championnat

Les U15 féminines de l'USV jouaient, samedi 13 octobre, à Saint-Gely-du-Fesc leur premier match de la saison en championnat de District, avec un groupe assez similaire à celui de la rentrée du foot féminin, le week-end précédent, et un résultat de bon augure, une victoire sans partage, 4 -1.
Les filles sont bien rentrées dans la rencontre et ont ouvert le score sur un tir de Mélissa Fall, leur buteuse. Toujours assez dominatrices, elles ont doublé la marque sur un ballon en profondeur, que Romane Gil a bien accompagné. Elle récupérait le ballon et trompait la gardienne d’un tir du gauche, en angle fermé. Toujours en première mi-temps, Mélissa trouvait le poteau et Romane la barre sur de jolies frappes lointaines. A noter, dans les buts, de belles interventions de Chelsea Authebon, gardienne de fortune, qui malheureusement se blessait au doigt sur une frappe adverse.
 
Lylou clot le score sur penalty
En seconde période, l’équipe a subi davantage, sans doute un peu fatiguée par le manque de remplacements. Un but logique de Saint-Gély ramenait les joueuses locales à un but, mais finalement, d'une nouvelle frappe lointaine, Mélissa Fall redonnait deux buts d’avance aux jeunes Villeneuvoises.
L'USV n'en restait pas là et enfonçait le clou, un peu plus tard, aidée par son adversaire : Lylou transformait un penalty suite à une main. "Les filles peuvent savourer cette belle victoire à l’extérieur et être fières de l’état d’esprit affiché", se réjouissait leur entraîneur, Emmanuelle Podense, à l'issue de la rencontre. Un succès qui apportera de la confiance au groupe.
 

 Les rencontres des 6 et 7 octobre


Seniors : une victoire pour se mettre sur de bons rails

Les seniors villeneuvois, relégués en Départemental 4, le bas de l'échelle, après leur échec de l'an passé, n'ont pas démarré la saison avec les meilleures cartes en main. La relégation donc, un effectif réduit par rapport à la saison 2017-2018, qui ne permet plus de présenter deux équipes, un peu de retard à l'allumage, qui a contraint de déclarer forfait pour la première journée de championnat, à Sussargues le 23 septembre, et un coach absent, après une opération médicale qui va le tenir loin du banc quelque temps. Bref, un contexte pas simple.
Dans ces circonstances, le succès probant, dimanche 7 octobre, contre l'ASPTT Montpellier, 3-1, n'en est que plus méritoire et devrait mettre l'équipe fanion de l'USV sur de bons rails.  Faute d'entraîneur titulaire,  c'est donc Mickaël Briot qui était officiellement le coach, Rame Drahme acceptant gentiment de venir arbitrer et Alexandre Perea-Amat - le président, déjà sur le banc des U15 la veille - prenant part à la rencontre. "Les garçons ont fait un preuve de solidarité ; la plupart se connait très peu, ils avaient disputé une seule rencontre amicale ensemble", observait-il après coup.
 
Le doublé de Rémi Oriol
Après une première occasion de Erdogan Azak, qui passait juste à côté, le Villeneuvois trouvait, d'un joli centre du côté droit, son attaquant, Rémi Oriol, qui marquait d'une reprise de volée du gauche (5e). Les actions dangereuses se succédaient dans le camp montpelliérain, mais les Villeneuvois échouaient à les mener au bout, cela ne rentrait pas. De l'autre côté, le gardien de l'USV était sollicité une seule fois et stoppait la frappe.
La sortie d'Erdogan Azak avant la pause aurait pu gripper la machine, mais l'USV était bien en place et s'installait dans la moitié de terrain de l'ASPTT dès la reprise. Le break était fait à la 70e, sur un corner direct de Tristan Lima Magalhaes. Et cinq minutes plus tard, Rémi Oriol, en renard des surfaces, récupérait un ballon et portait la marque à 3-0. A la 82e, l'ASPTT combinait et réduisait le score, après que Lucas eut repoussé la première frappe, mais sans remettre en cause une "victoire encourageante", commentait Alex Perea-Amat.
 
ASPTT - USV en photos
 

Féminines : une rentrée sans enjeu

Samedi 6 octobre, avait lieu la rentrée du foot féminin, sur les terrains de l'AS Maurin à Lattes,  pour les U15 et les U13 de Villeneuve-lès-Maguelone. Avec, notamment, une équipe U15 composée à 80 % des mêmes joueuses que la saison dernière.
L'entraîneur, Emmanuelle Podense, avait pour objectif de voir où en étaient ses filles et d'intégrer les nouvelles. Le résultat est "mitigé", analysait-elle, avec un match nul 1-1 pour démarrer la matinée, grâce à un but de Mélissa Fall, puis un second match très compliqué. Face à une belle équipe de la Clermontaise, l'USV s'inclinait sur un score lourd, 0-5, qui agaçait particulièrement son coach.
 
Sursaut d'orgueil 
Après une petite explication avec Sylvain Sanna, l'entraîneur adjoint, "où le manque d'envie des filles a été pointé du doigt", les Villeneuvoises, piquées au vif, avaient une belle réaction pour finir par une victoire 1-0 contre le Gazélec Saint-Martin (Montpellier), avec un but une fois encore de Mélissa. 
Pour les U13, une matinée qui se termine par un bon nul 0-0, face à Sussargues, après deux revers étriqués.
Les U15 ont dominé leurs rivaux de Saint-Aunès, glanant leurs premiers points à l'extérieur.
 

U15 : bien installés dans le haut du tableau

Les Villeneuvois ont remporté leur deuxième succès de la saison, ce samedi 6 octobre, en allant s'imposer sur le terrain de Saint-Aunès, 2-1. Une victoire qui les positionne au cinquième rang de leur poule de Division 3, après la large victoire à domicile contre Saint-Jean-de-Védas (6-0) et le revers enregistré à l'extérieur, à Lavérune (1-3).
Le match a rapidement souri aux joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel, suppléés ce samedi par Fabien Cabanes et Alexandre Perea-Amat. Dès la 15e minute, Anthony Commeignes partait en profondeur et glissait le ballon sous le gardien. A la 35e, Saint-Aunès revenait dans le match sur une amabilité des Villeneuvois : un ballon cafouillé par la défense jaune et bleu atterrissait dans les crampons de l'attaquant local, qui marquait d'un plat du pied. Cela n'allait pas durer. Quatre minutes plus tard, à la 39e, l'intenable Anthony remettait l'USV dans le sens de la marche. Il gagnait son duel face au dernier défenseur, éliminait le gardien et, sur la ligne de sortie de but, parvenait à redresser du gauche et diriger le ballon dans le but vide.

Une pluie d'occasions
Ce 2-0 à la mi-temps n'était pourtant pas le reflet d'un début de partie largement dominé par l'USV. Anthony Commeignes avait manqué de justesse à trois reprises et le gardien de Saint-Aunès faisait de son côté un très gros match, repoussant de nombreuses tentatives villeneuvoises ; ce qu'il continuerait à faire en seconde mi-temps.
Durant celle-ci, Arthur Tronel-Peyroz trouvait la barre sur une frappe limpide et Luck Fabre le poteau, dans son duel avec le gardien de Saint-Aunès. Le gardien villeneuvois n'était pas en reste, avec un arrêt déterminant à la 72e, qui assurait la victoire des siens.

U10 : premiers pas convaincants en foot à 8

Ce n'est pas un passage si évident : découvrir la pratique du football à huit, en venant des matches à quatre dans le champs plus un gardien des catégories débutants. Mais les U10 villeneuvois semblent avoir assimilé rapidement les leçons de leur duo d'entraîneurs ; en témoignent les deux succès acquis, samedi 6 octobre, à Loupian.
Lors du premier match, l'USV a remporté une large victoire, 7-1, contre la Pointe-Courte de Sète, avec des doublés signés Kaïs Beneaoui, Mahydine Charef et Anthony Arbod, Gabin Mordin complétant le score. Dans la seconde rencontre de la matinée, contre Loupian, les petits Villeneuvois prenaient l'ascendant dès la 2e minute, grâce à Noa Bartolini, d'un joli lob, et enfonçaient le clou huit minutes plus tard. Anthony Arbod perforait la défense adverse et marquait d'un joli tir croisé. Score final 2-0, plus rien n'étant marqué par la suite.
"L'équipe est en nette progression", commentaient les deux coachs, Stéphane Arbod et Jean-Marie Ponsy, "contents du jeu fourni pour des débuts en foot à huit".

U11 : un succès,
un revers,
pour
un bilan neutre

L'équipe U11 de l'Union sportive villeneuvoise avait un long déplacement au programme de ce samed 6 octobre, sur la pelouse du club de Saint-Martin-de-Londres, tout-à-fait au nord de Montpellier. Elle en est revenue avec un bilan "neutre", d'une victoire et d'une défaite.
Les joueurs de Michael Llorente ont dominé l'équipe locale sur le score de 1-0, avant de s'incliner face à l'autre formation présente sur ce plateau, l'AS Maurin. Une défaite aussi étriquée que le succès précédent, 1-2, laissant deviner le faible écart qui séparait l'USV et ses adversaires du jour.
Cette première phase se poursuivra samedi 13 à domicile.

U8-U9 : des plateaux à Mauguio-Carnon

Nombre de petits Villeneuvois avaient rendez-vous à la plaine des jeux de Mauguio-Carnon, samedi 6 octobre, à l'occasion de deux plateaux, pour la première journée de la première phase. D'un côté les deux formations U8 (photo) de Geoffrey Pioch et Julien Cavailles, de l'autre les U9 entraînés par Christian Ramos.
Les U8 de Julien ont cédé face au Montpellier MHSC, ceux de Geoffrey se sont imposés. Dans les deux cas, les enfants se sont montrés  très prometteurs sur le placement et le respect des consignes des coachs, se félicitaient ceux-ci.
 
La remontada des U9 (1)
En U9, les treize joueurs ont également permis de présenter deux équipes. L'équipe 1, confrontée d'entrée au MHSC, a fourni une prestation plus qu'honorable en résistant vaillamment, mais elle s'est inclinée en fin de match sur le score de 0-3. Opposée pour le deuxième match à Mauguio 1, elle se reprenait et offrait un festival offensif, qui lui permettait de l'emporter sur le score de 5-2. Enfin, la troisième rencontre, face à Maurin, était marquée par une entame difficile, l'équipe menée 0-2 avant une remontada mémorable qui scellait une nouvelle victoire 3-2.
L'équipe 2, quant à elle, demarrait doucement son premier match contre Montpellier Pas-du-Loup et s'inclinait 0-3. Deuxième rencontre encourageante contre Mauguio C, avec une nouvelle défaite mais sur le score étriqué de 1-2. Ils ne pouvaient pas en rester là et se remontaient le moral en gagnant 3-0 contre Maurin B.
 
Les U8 disputaient, à Mauguio, leur premier plateau.
 

 Les rencontres du 29 septembre

 

U13 : en route vers le niveau 1, après la Toussaint

Le groupe U13, nouvellement coaché par Bruno Livolsi après des années sous la conduite bienveillante de Steve Vallier, a obtenu le premier résultat positif de cette nouvelle saison, pour l'US villeneuvoise, en assurant sa présence en niveau 1. L'équipe s'est pour cela extraite d'un groupe qualifié de "relevé"  par son entraîneur, avec quatre victoires, une défaite et un nul probants.
Les Villeneuvois ont battu Montbazin à deux reprises, 2-0 et 4-1, dominé Frontignan sans coup férir, 3-2 et 5-2, ne s'inclinant que contre Fabrègues (0-1), avant d'obtenir un bon nul (0-0) contre cette équipe, lors de la dernière journée. Au total, 14 buts marqués et 6 encaissés, avec quatre buteurs : Aurélien (7), Pablo et Enzo (3) et Martin Spanneute (1).
 
Un entraîneur "sous le charme"
"Concernant la troisième journée, samedi 29 septembre, commente Bruno Livolsi, sur le premier match contre Frontignan, après avoir mené 2-0, nous avons été rejoints au score par une équipe adverse vaillante. Mais nous avons fait preuve de détermination et le groupe a repris l'avantage avec trois buts sur des actions travaillées, le jeudi, à l'entraînement !"
Lors du dernier match, contre Fabrègues, les Villeneuvois jouaient la première place, à la condition de s'imposer. Mais les locaux se montraient dominateurs sur l'ensemble de la rencontre : "Mon groupe a su répondre au combat. Les joueurs se sont comportés comme de véritable guerriers et se permettront de côtoyer le niveau 1 après la Toussaint. On n'est qu'au mois d'octobre, mais je suis déjà sous le charme de ces enfants, qui progressent de semaine en semaine."
 
Les Villeneuvois se sont imposés à deux reprises contre Frontignan, notamment sur le terrain de Montbazin.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'actualité

Stage de Toussaint : 58 stagiaires réunis pour quatre jours
Proposé au prix de 100€ pour quatre journées, le stage de football et futsal programmé du 22 au 26 octobre 2018 a alterné football et futsal. Petit retour en image en page Actualités.