Union sportive villeneuvoise
1928 - 2018, 90 ans
400 avenue de Mireval 34750, Villeneuve-lès-Maguelone
04.67.47.25.49
 
 
 
 
 
 

Seniors 1 : petite fin

C'est un ultime forfait comme un triste point final. Depuis la catastrophe de Montarnaud, le 18 mars, l'équipe seniors 1 a bu le calice jusqu'à la lie, ne prenant plus le moindre point dans ce championnat départemental 2 dont elle jouait pourtant ce jour-là la première place.
Trois défaites et deux forfaits plus tard, dont le dernier contre Basses Cévennes ce dimanche 3 juin, et l'équipe une termine finalement au sixième rang au classement d'une compétition dont Montarnaud est justement le vainqueur, un point devant Cournonterral.
 
Relégation !
Ultime mauvaise nouvelle, elle est reléguée en Départemental 4 au jeu des bonus-malus appliqués par le District de l'Hérault en vertu des règles du fair-play... De quoi nourir beaucoup de regrets et pas mal d'amertume.
Maintenant, il va falloir reconstruire, rebâtir un projet sportif qui tirera les leçons de cet échec.

26/05/18. U17 : un festival de buts pour baisser le rideau

Ce furent les portes ouvertes, stade Joseph-Blanc, ce samedi 25 mai : quatorze buts, 8-6 pour les joueurs de Mamoudou Sall contre l'équipe visiteuse d'Aniane et cinq marqueurs différents. Vincent Le Ny et Mathis Jean-François une fois chacun et trois doublés pour Esteban Fouqueret, Thomas Marguin et Anthony David.
Il fallait bien cela pour redonner le sourire à ce groupe de U17 qui a essuyé quelques revers douloureux, notamment liés à la faiblesse en nombre de l'effectif - l'entraîneur jamais tout-à-fait sûr de disposer de onze joueurs -, les comportements inappropriés de certains que le coach a parfois dû sanctionner et l'absence cruelle d'un gardien. Dans les buts, ce fut souvent du bricolage que les garçons de l'US villeneuvoise ont payé cash, malgré les efforts des joueurs de champ qui se sont sacrifiés pour chausser les gants.
"C'était une création de catégorie et nous savions que ç’allait être très compliqué, avec un petit groupe et pas de gardien toute la saison, analysait Mamoudou Sall, à l'heure de tirer un bref bilan. Ceci dit je tiens à féliciter mes joueurs. Ils n'ont jamais abandonné et ont su rester mobilisés pour finir ce championnat, malgré les longues série de défaites. Il ne faut pas perdre de vue que trois équipes ont fait  forfait général" pour n'avoir pas eu ce courage.

05/05/18. C'était la der de Steve Vallier après six ans avec les U12

 Il reste encore les tournois, dont celui de Villeneuve-lès-Maguelone dans deux semaines. Mais il s'agissait bien, samedi 5 mai, du dernier match officiel de Steve Vallier aux commandes des U12, ce groupe d'enfants dont le sien, Antonin, qu'il a coachés durant six saisons. Et quel match ! Une pluie de buts pour une équipe qui en avait marqués peu dans cette dernière partie de la saison et un score de 4-4 contre le FC Sète sur le terrain de l'adversaire.
De ce "superbe match", l'entraîneur a retenu "la volonté et l'envie. On a été bon, pratiqué un jeu fluide, en passes, durant tout le match". Deux buts de Gianni Ouali et des réalisations de Hugo Giacometti et Aurélien Lorente ont sanctionné ces efforts, la marque étant de 1-1 à la mi-temps, après l'ouverture du score par l'USV. A nouveau deux fois devant après la pause et autant de fois repris, les petits Villeneuvois ont pris un quatrième but sur un contre, à une minute de la fin, avant de trouver les ressource pour égaliser. Conclusion : "Un nul mérité, mais on pouvait espérer mieux avec cette qualité de jeu."
 

05/05/18. U15 : le rideau tiré face à Frontignan, place aux tournois

Dernier match de la saison à domicile, pour les U15 de l'Entente Villeneuve-lès-Maguelone-Vic-la-Gardiole, et un match nul 2-2 contre une belle équipe, très joueuse, de Frontignan, que les locaux ont été capables de maîtriser grâce à un plan de jeu bien en place. Ce qui ne les empêchera pas de cultiver une pointe de regret.
Dominés en terme de possession de balle, les Villeneuvois ont en effet toujours mené au score, "grâce à notre envie et notre détermination", commentait le duo d'entraîneurs composé de François Serrano et Stéphane Tronel, avant de céder, notamment du fait d'un groupe affaibli. Les abscences nombreuses n'ont permis d'inscrire que douze joueurs sur la feuille de match et la fatigue a fini par payer, l'adversaire égalisant dans la dernière minute. "C'est un peu l'histoire de notre saison", philosophaient les deux coaches.
Les buteurs ? Enzo Livolsi et Roméo Yagi, mais le dernier mot aux entraîneurs : "Un grand bravo à l'ensemble du groupe, composé essentiellement de U14. Au joueurs de Vic, qui nous ont permis de compléter le groupe cette année, aux U13 de Bruno Livolsi, qui nous ont souvent dépannés, et aux parents, qui nous ont suivi toute la saison." Place aux tournois de Saint-Sulpice, Maurin et La Grande-Motte.
Les U15 ont mené deux fois au score, samedi.

05/05/18. Les U13 1 sur le podium final

La jolie saison des U13 de Bruno Livolsi, qui leur vaut la troisième place finale de leur championnat, eut mérité une ultime rencontre au score moins sévère : un revers 1-8. Les circonstances en ont décidé autrement, à la fois l'adversaire, l'AS Frontignan, véritable épouvantail de la poule qui aurait sans doute eu sa place en championnat interdistrict ; l'absence de deux joueurs annoncée le jeudi à l'entraînement, alors que l'effectif est déjà réduit ; la crise d'asthme de l'un des deux U12 appelés en renfort, qui l'empêchera quasiment de jouer.
Bref, si Tom Darré a sauvé l'honneur sur penalty, si l'entraîneur regrettait un manque de réalisme dans le dernier geste - "on aurait pu en mettre trois de plus, sans cela..." -, il voulait avant tout saluer son équipe et son partenaire sur le banc : "Je tiens à féliciter l'ensemble de mon groupe. Nous avons joué à neuf depuis le mois de février et nous étions jusque-là invaincus. Je veux également remercier Michaël Sagnes, mon entraineur-adjoint, qui a totalement contribué à la progression du groupe de part sa pédagogie et sa capacité à gérer un collectif lors des entrainements et des matchs."

05/05/18. Revers de fin de saison en U10

Ce ne sont pas les deux résultats  de ce 5 mai que Jean-Marie Ponsy et ses joueurs de la catégorie U10 garderont en mémoire. Plutôt le commentaire de l'exigent entraîneur villeneuvois, après cet ultime plateau 2017/2018, à Montagnac : "Une saison très satisfaisante."
Le coach et les jeunes Villeneuvois ont maintenant "quinze jours pour bien préparer le tournoi de Villeneuve" et oublier ce premier samedi de mai. Dans le village biterrois, l'USV a cédé 0-4 contre Mèze, défaite qui rappelle celle de la demi-finale de challenge de l'Hérault (1-3) contre ce même adversaire, et 2-4 face à Gignac. Dans ce match, les Villeneuvois ont été menés 0-4, avant qu'Amine Kara ne réduise l'écart en deuxième période par un doublé.

05/05/18. Les fillettes doivent avoir plus de gnaque !

Tout comme les U11, les "petites" avaient rendez-vous à Grammont, en compagnie de leurs entraîneurs Touraya Kayat et Jean-Marc Bérenguer, pour mettre un point final à leur saison sur une invitation de l'ASPTT Montpellier. Leur bourreau du premier match...
Les filles ne se sont pas "données à fond, sur le premier match en tous cas", analysait Touraya après coup. Défaites 0-6, les fillettes ont quitté la pelouse le moral en berne. "Même si l'équipe adverse était en partie composée de filles plus âgées et plus imposantes, les nôtres ont encore un esprit bébé et ne sont pas assez combatives", continuait la jeune femme.
Elles ont cependant trouvé la force de rebondir et de dominer les Basses Cévennes, club de Ganges et ses environs, 1-0, grâce à une but de Laly à  la 5e minute.
Enfin, dans les deux matchs restant, elles se sont inclinées contre Frontignan et Pignan, sur le même score de 0-1, face à des filles de leur gabarit et en se montrant plus battantes.
 

05/05/18. U11 : le MHSC, c'est dur à jouer !

Les U11 villeneuvois jouaient, samedi, leur dernier plateau de l'année sur les stades montpelliérains du domaine de Grammont. Deux matches, le premier contre les pensionnaires du lieu, les jeunes de l'école de football du MHSC, le second face à Gignac.
Rude premier match, perdu 0-7, sans qu'il y ait "rien à dire, constatait le coach assistant, Nicolas Coyot. On ne touche pas un ballon, ce n'est pas de notre niveau." Contre Gignac, en revanche, les jeunes Villeneuvois ont su revenir au score à deux reprises pour arracher le match nul, dans une ambiance pas vraiment détendue et des contestations incessantes de l'entraîneur et des joueurs adverses.
"On n'a pas eu la maîtrise du ballon", mais la solidité de l'équipe de l'USV et un excellent Ryad Ouni Nogaret dans les buts se sont conjugués aux opportunités saisies par Chris Barral puis Mattéo Bénini. Résultat final, 2-2, qui "clôture une très belle saison pour nos U11. Ils ont montré qu'ils étaient à leur place au niveau 1."

29/04/18. USV 2 : des buts, de l'engagement

Ce dernier dimanche des vacances, la réserve recevait l'Avenir castriote. Après une défaite au match aller, les Villeneuvois avaient à cœur de se rattraper et de confirmer leur progression.
Menés 0-2 sur des contre-attaque éclair au bout de dix minutes de jeu, les jaunes et bleu on trouvé les ressources pour revenir au score grâce à deux superbes coups francs d'Eray Ozgan. Pourtant, contre le cours du jeu, les visiteurs réussirent à reprendre l'avantage. Dylan Couderc permettait alors aux deux équipes de revenir à égalité et Rudy Zaimi donnait l'avantage à son équipe pour la première fois de la rencontre, grâce à une tête bien placée sur corner.
 
égalisation de Castries contre le cours du jeu
4-3 à la mi-temps, un match ouvert bien que trop viril dans certaines interventions des joueurs : pendant la seconde période, l'entraîneur villeneuvois Alexandre Polo, qui avait dû endosser le rôle d'arbitre central, en vint plusieurs fois à rappeler à l'ordre des joueurs des deux équipes et dut même demander aux deux capitaines de calmer leurs coéquipiers afin que le match se déroule dans de bonne conditions.
A quinze minutes de la fin, les Castriotes égalisaient sur corner grâce à un cafouillage dans la défense, contrariant des Villeneuvois qui avaient largement dominé le match. 4-4, score nul, mais "le plus important pour nous était de montrer que nous pouvions jouer, créer du jeu et être performant en le faisant, martelait Alexandre Polo. Pour ma part, ce match était particulier ; arbitrer sa propre équipe est toujours compliqué et je sais que je n'ai pas pu guider mon équipe autant que désiré. Le plus important est que le match se soit bien déroulé."
La suite le 13 mai à Saint-Martin.
 
A noter, le forfait de l'équipe une de l'USV, qui a payé cher ses écarts à Montarnaud devant la commission de discipline du district de l'Hérault. Les détails seront publiés en rubrique "Les actualités" dans le courant de cette semaine.

01/05/18. Les U17 ont la tête sous l'eau

"Manque de sérieux et d'implication." La sanction est brève et sévère, celle de l'entraîneur Mamoudou Sall à l'endroit de ses joueurs, inscrits dans une spirale de défaite dont ils avaient pourtant, à Maurin ce mardi 1er mai, l'occasion de s'extraire.
En témoignait, ce score de 1-0 en leur faveur à la pause, sur un but inscrit par un Lattois contre son camp, alors que les U17 villeneuvois n'avaient jamais été mis en danger. Au lieu de cela, l'USV succombait 1-3 sur trois buts encaissés en seconde période. Certes avec l'aide des poteaux, mais cela n'explique pas tout, loin s'en faut, regrettait le coach : "Mon équipe a oublié  les fondamentaux du football..."
 

01/05/18. U12 : brouillons et perdus

Les U12 de Steve Vallier et Dylan Couderc n'avaient pas la tête au "travail", ce mardi 1er mai, qui ont succombé 0-4 contre une bonne formation, mais pas un épouvantail pour autant, même si elle était ici renforcée par deux défenseurs de l'équipe 1. Les Villeneuvois n'avaient-ils pas tenu tête à cette équipe 1 en finale du challenge de l'Hérault ?
L'entente Montferrier-Saint-Clément s'est promenée pendant une heure, a frappé souvent, n'a pas été mise en danger par des Villeneuvois brouillons, en manque de plans de jeu et qui se sont souvent débarrassés du ballon sous la pression de leurs adversaires, sans pratiquement la moindre occasion de marquer. Match à oublier, qui n'est pas le reflet de leur saison ni de leur niveau.

14/04/18. Pas de finale pour les U10

Le samedi des congés scolaires de printemps, les U10 jouaient leur place en finale du challenge de l'Hérault de la catégorie. Deux rencontres à disputer sur le terrain de Pignan, qui a malheureusement vu les jeunes garçons de Jean-Marie Ponsy buter sur la dernière marche, après avoir dans un premier temps balayé leur hôte du jour.
Pignan écarté sur le score sans appel de 3-0, l'USV devait encore se défaire de Mèze pour imiter les U12, finalistes de ce même challenge départemental 2018 dans leur classe d'âge. Lors de ce match décisif, après avoir encaissé un but dès la première minute, l'équipe a su revenir au score sur une belle frappe de Yanis Cans, en début de seconde période, sans cependant dominer des Mézois plus forts dans l'impact. Et c'est sur deux contres dans les cinq dernières minutes que le joli parcours des Villeneuvois a logiquement pris fin, 1-3 score final.

28/04/18. U15 : l'œil se porte déjà sur l'an prochain

Si les enfants étaient en vacances durant quinze jours, ce n'était pas le cas des joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel. Les U15 de l'entente Villeneuve-Vic-la-Gardiole ont joué deux rencontres, le 14 avril contre le leader de cette poule D, le Stade balarucois, puis ce samedi 28 avril contre Aniane, également sur le podium.
Le résultat apparaît négatif, si l'on s'en tient aux tableaux d'affichage, 0-1 et 2-2. Il ne l'est pas si l'on considère que les Villeneuvois, cinquièmes, jouaient contre deux formations mieux classées et n'ont cédé que d'un but sur corner face à Balaruc-les-Bains, comme à l'aller, et ont obtenu le nul en scorant deux fois contre le troisième, le club de la vallée de l'Hérault. Avec des joueurs en "majorité de première année", fait remarquer le duo d'entraîneurs, lequel se projette déjà sur la prochaine saison.

Incorporer des U13 1 prometteurs

"L'équipe a mis beaucoup d'engagement et la manière pour faire douter les leaders, analysent François Serrano et Stéphane Tronel. Cela n’a pas suffit, mais ça laisse malgré tout, comme pour tous les matches perdus contre les premiers, beaucoup d'espoirs et de motivation pour l'an prochain, avec l'apport des joueurs de Bruno Livolsi. Ils vont petit à petit incorporer notre groupe, pour préparer la saison à venir."
Avant cela, il reste un match à jouer, samedi, face à l'équipe 2 de l'AS Frontignan, classée un rang derrière les joueurs de l'entente, avant de clore cette longue saison le 26 mai face à Nézignan lors d'une 21e rencontre (le FC Mèze est forfait général). Deux rencontres pour conforter ce cinquième rang.

14/04/18. Tournoi de la Peyrade : les U13 en finale, les U12 s'en sortent par le haut

Les équipes U12 et U13 de l'Union sportive villeneuvoise étaient toutes deux engagées sur le même front, ce samedi : le tournoi de Frontignan-La Peyrade. Mais ce fut avec des fortunes diverses, notamment liées au fait qu'il s'agissait essentiellement d'équipes formées de joueurs nés en 2005, quand nos petits U12 sont des 2006 et leur meneur de jeu, Anderson Annex, un 2007.
Alors, si les uns sont allés en finale, les autres ont basculé dans le tableau de consolante à l'issue du premier tour, avant d'aller... presque au bout.
 
Les U12 gagnent la petite finale de la ligue Europa
Trois rencontres et trois revers sur le plus petit des scores, 0-1, ont émaillé le premier tour des 12 ans villeneuvois. Ils ont appris à leurs dépens que dominer n'est pas marquer et moins encore gagner, face à Saint-Jean-de-Védas 1, Gigean 1 et La Peyrade 1.
Reversés en ligue Europa, ils affrontaient en début d'après-midi le club de Villeveyrac, qu'ils dominaient... 1-0, sur un but de Jonathan Commeignes, renfort pour la journée. Il débordait la défense avant de crocheter le gardien. Dans la foulée, l'USV affrontait le FC Sète 2 pour une place en finale, manquée malgré le match nul 0-0, les joueurs de Steve Vallier s'inclinant dans la séance de tirs aux buts.
Restait à disputer la petite finale, dans laquelle, Villeneuve dominait l'éternel rival La Peyrade 1, sur le score inévitable de 1-0, équipe qui les avait pourtant dominés le matin.
 
Les U13 finalistes de la ligues des champions
Impériaux U13 en phase de poule ! Trois matches pour une première place, à la faveur de deux succès et d'un nul. Les joueurs de Bruno Livolsi ont joué deux formations sétoises, le FC Sète 2(0-0) et les Dockers (1-0, Tom Darré) et écarté Mèze de leur chemin (1-0, Luck Fabre), pour accéder aux quarts de finale.
Face à  Alignan-du-Vent, ils s'imposaient une nouvelle fois sur un but signé Tom Daré sur penalty et une seconde réalisation de Mohamed Ramdani (2-0), avant de retrouver le FC Sète en demi-finale, mais l'équipe une cette fois. Tom et Mohamed y allaient une nouvelle fois de leur but (2-1), qualifiant leur équipe pour la finale.
L'aventure s'arrêtait malheureusement là, contre Saint-Jean-de-Védas, 0-1. "On est tombé sur une équipe habituée à évoluer au niveau interdistrict, mais on a joué avec nos valeurs et notre courage. Avec Mickael, mon adjoint, on ne peut qu'être fier de nos joueurs et nous espérons faire mieux lors de notre prochain tournoi ", commentait l'entraîneur de l'USV. Ce sera à domicile, les 19 et 20 mai prochains.
Les U13 de Bruno Livolsi.
Les U12 de Steve Vallier.

14/04/18. Challenge de l'Hérault : les U10 manquent la marche vers la finale

"Quel dommage !" La réaction de Jean-Marie Ponsy, à l'issue de la demi-finale du challenge de l'Hérault en catégorie U10, disputée ce samedi matin à Pignan. Les petits joueurs du coach villeneuvois ont manqué la dernière marche vers la finale dans une formidable bagarre : vainqueur facile de Pignan 3-0, l'USV a buté contre Mèze dans le match décisif.
Dans cette rencontre, les Villeneuvois ont encaissé un but dès la première minute, mais ils ont su revenir au score en deuxième mi-temps, sur une belle frappe de Yanis Cans, avant de subir la loi d'un adversaire meilleur dans l'impact. Mèze marquait sur deux contres  dans les cinq dernieres minutes et l'emportait logiquement 1-3.
Un revers qui n'enlève rien au joli parcours des 10 ans et qui vient s'ajouter à la qualification en finale du même challenge décrochée par les 12 ans. 
 

07/04/18. Challenge de l'Hérault : cette finale qui n'en fut pas une

Quelle drôle d'idée. Quelle drôle d'idée que de faire jouer plusieurs tours aux équipes U12 du département, huitième de finale, quart et demi-finale, de nourrir la légitime fierté des enfants de s'être qualifiés, pour les priver de l'ultime affrontement : une finale réduite à un plateau sans saveur, sans enjeu sportif et sans vainqueur, mal comprise par tous.
En niveau 1, les U12 de Steve Vallier n'ont jamais été favoris durant cette longue compétition hivernale, notamment contre des équipes d'Elite. Mais ils avaient arraché courageusement leur place parmi les huit meilleures formations 12 ans de l'Hérault, aux côtés des représentants des plus grands clubs : le MHSC, Lattes, Castelnau-le-Crès, AS et US Béziers, FC Sète et Entente Montferrier-Saint-Clément. Et ils se réjouissaient de jouer la finale à Grammont, ce samedi, motivés par leur entraîneur.
 
Les "invités" du Challenge U13
Au lieu de cela, pas de classement, cinq matches selon un tableau qui ne leur a pas offert un prestigieux affrontement avec Montpellier Hérault, rencontre qui les aurait pourtant récompensés, et le sentiment de n'avoir pas terminé cette histoire.
Etrangeté encore : les huit formations U12, présentées comme des invitées de la finale du Challenge U13, n'ont pas exactement bénéficié des mêmes égards que leurs aînés. Qu'il s'agisse de la tenue - pas de jeu de maillots coloré pour les U12 -, du déjeuner ou de la compétition elle-même, bien réelle pour les grands. Ce que les enfants, pas aveugles, n'ont pas manqué de remarquer. Curieux, décidément.
Reste le sport. Les petits n'ont pas su tirer leur épingle du jeu et se sont inclinés cinq fois, notamment à cause d'une entame de journée en mode diesel. Sans quoi, Montferrier-Saint-Clément (0-2) et l'US Béziers (0-1, déjà battue précédemment) eurent été à leur portée. Lattes ne l'était pas (0-4), l'As Béziers (0-2) et le FC Sète (0-1) non plus : les Villeneuvois ne se sont pas créé d'occasion.

07/04/18. Double revers pour les U11

Les U11 avaient deux matches à jouer, ce samedi, à l'occasion d'un plateau accueilli sur les installations du RO Agde. Deux rencontres jouées avec beaucoup d'application, "de la qualité dans la circulation du ballon, mais un manque de sérénité dans les zones décisives", analysait l'entraîneur, Michaël Llorente.
Les petits Villeneuvois ont encaissé deux défaites, la première 0-2 contre Agde, puis 1-3 lors du second affrontement, contre Fabrègues. A noter que le but de l'USV a été inscrit par le jeune Yanis Cans, à la 20e minute, lui qui évolue habituellement en U10 et qui marque  là pour la première fois avec ses aînés.
 

07/04/18. Les U10 sur leur lancée !

La bonne série continue pour les U10 de l'USV, qu'encadre le trésorier du club, Jean-Marie Ponsy. Même s'ils ont appris à leurs dépens que dominer n'est pas gagné, ce samedi matin.
"Toujours ce manque d'efficacité", regrettait l'exigeant éducateur à l'issue du premier match, contre Maurin, que ses joueurs ont totalement maîntrisé, mais sans trouver le chemin des filets adverses : 0-0.
Dans le second en revanche, Cournonsec a subi la loi des 10 ans villeneuvois, 2-1, grâce à deux réalisations du serial buteur Salvatore Gentile et de Thomas Espert. L'adversaire parvenant toutefois à réduire le score en toute fin de partie. Le même Thomas qui remportait le lendemain la course d'1 km des boucles de Maguelone, en compagnie de Nolann Guiraudon et Mathéo Galbert !
 

U17 : USV - Balaruc, le diaporama

07/04/18. Les U17 réduits à dix...

Pas facile d'entretenir l'espoir d'un résultat lorsqu'on ne parvient pas à composer une équipe de onze joueurs. Dans une mauvaise série, les U17 de l'USV ont enterré leurs ultimes chances de finir en milieu de tableau, en accueillant Juvignac avec seulement dix noms sur la feuille de match, un suspendu certes, mais surtout trop d'absents.
L'équipe visiteuse, quatrième au classement, n'en demandait pas tant, qui a inscrit trois buts en première mi-temps, trois de plus après la pause : 0-6.
 

07/04/18. Elles marquent trop peu

Un plateau "dans la lignée des précédents", commentaient sobrement Touraya Khayat et Jean-Marc Bérenguer, à propos du déplacement des benjamines du club sur le complexe sportif de Frontignan. Une manière de dire qu'elles continuent leur difficile apprentissage du football, marqué ce samedi par deux nuls mais deux revers.
Opposée à Frontignan (0-0), puis Sussargues (0-4), Clapiers (0-2) et Pignan (1-1), la formation U8-U11 féminine de l'école de foot villeneuvoise n'a malheureusement réussi à marquer qu'une fois, par Julie Rul (7e) lors du dernier match.
"Les filles ne sont pas assez dynamiques, constatait leur éducatrice, et perdent leurs moyens face aux autres joueuses. Trop d'occasions manquées, pratiquement toujours à l'arrêt à la réception du ballon : encore beaucoup de points à travailler."
Jean-Marc Bérenguer tenait lui à faire ressortir  trois joueuses, Myriam Chaouch, Maeva Montel et Elya Gaubert, dans un collectif qui "n'a pas encore intégré l'esprit de compétition."
 
 

31/03/18. U17 : contre-performances...

Après une période favorable, en début d'année, les U17 sont retombés dans une mauvaise série et viennent d'enchaîner des revers contre Sète, Lodève, Gignac et, ce samedi 31, contre Balaruc-les-Bains, 2 - 4.
"Mes joueurs n'ont pas été avares d'efforts sachant que nous avons évolué tout le match sans remplaçant. C'est dommage, car le score ne reflète pas du tout le match : nous leurs donnons deux buts en première mi-temps suite à des erreurs évitables", regrettait l'entraîneur, Mamoudou Sall.

La septième place reste jouable

Contre le vent, la première partie du match fut de fait très difficile et l'USV rentrait aux vestiaires sur le score de 1-3, grâce à un but d'Anthony Zicaro face aux trois encaissés. Une frappe victorieuse de Lucas Remettre en début de deuxième mi-temps (2-3) redonnait espoir aux 17 ans villeneuvois, mais le manque de concentration juste après ce but anéantissait leurs chances de résultat.
Leur match en retard encore à jouer et la proximité des équipes dans la seconde moitié du classement peut leur laisser entrevoir malgré tout la septième place finale.

31/03/18. Les U15 obtiennent un nul satisfaisant à Servian

Les U15 de l'entente Villneneuve-Vic-la-Gardiole ont offert une belle prestation chez le 4e du championnat, Servian, quittant la pelouse sur un match nul 4 - 4. "Ça s'annoncait chaud, mais nous avons vu un super match de foot !", souriait l'entraîneur adjoint, Stéphane Tronel.
Face à une équipe très joueuse, les Villeneuvois ont démarré le match comme il le fallait : bien en place au milieu du terrain et derrière. Et ce sont eux, par l'intermédiaire de Sarah Accofer, qui ouvraient le score à la 10e minute sur un corner direct. Servian égalisait cinq minutes plus tard, mais l'USV reprenait l'avantage sur une superbe action personnelle d'Alexis Navarro. Il passait toute la défense en revue.
 
Anthony Commeignes double buteur
Servian n'est cependant pas la première équipe venue. Jouant la montée, ses joueurs redoublaient d'efforts pour revenir au score à la 30e minute, mais cédaient une nouvelle fois sur un penalty d'Anthony Commeignes, obtenu pour une faute sur Alexis Navarro fauché dans la surface.
Après quelques changements pour essayer, contre le vent, de tenir le score, c'est Servian qui renversait la tendance en cinq minutes : 3-3 puis 4-3. Mais à l'image de leur saison, les jeunes Villeneuvois ne lâchaient rien et, à cinq minutes de la fin du match, Anthony Commeignes décalait Roméo Yaghi, qui débordait et lui adressait un centre parfait : 4-4, score final !

31/03/18. U13 : la marche avant est réenclenchée

Les U13 ont effacé d'un coup trois matches nuls, samedi 31. Et préparé de la meilleure des façons la dernière rencontre de la saison en championnat contre le leader de cette poule A, Frontignan, avec lequel ils partagent ce matin la première place provisoire.
Ce samedi, l'équipe de Bruno Livolsi s'est imposée 3-2 contre Mèze, dans des circonstances pourtant particulières puisque le coach villeneuvois a dû s'appuyer sur quatre renforts venus de l'équipe U12, des garçons auteurs des trois buts de l'USV. "Je tiens à féliciter mes quatre joueurs première année, disait-il. Ils ont fait forte impression dans tous les domaines. Et mes deuxième année, qui n'étaient que six du fait de nos blessés et absents. Mention spéciale à Luck Fabre, homme du match !"

Le triplé des renforts U12

Le premier but est venu d'une passe lumineuse de Mohamed Ramdani pour Gianni Ouali, qui s'imposait face au gardien. Le deuxième est l'oeuvre d'Aurélien Lorente, après un corner rentrant de Mohamed repoussé magnifiquement par le gardien adverse. Mais Aurélien avait suivi... Le troisième, enfin, était signé Pablo Le Ny, sur un corner de Luck mal dégagé par la défense adverse.
Dans l'intervalle, Mèze avait réduit la marque sur corner, Paco Mazet relâchant le ballon dans ses propres but, avant de se rattraper sur deux arrêts de grande classe sans lesquels l'issue du match eut été différente. Mais c'est bien Mèze qui inscrivait le dernier but, encore une fois sur corner et sur un mauvais renvoi.
"Cette victoire se faisait attendre après ces trois derniers matchs nuls, commentait Bruno Livolsi. Aujourd'hui, mes joueurs avaient les crocs, ils ont montré ce qu'est un compétiteur : un joueur qui ne lâche rien et qui s'ait jouer avec ses qualités. Dernière journée de championnat le 6 mai contre le futur champion, Frontignan, mais nous avons plus d'un mois pour nous préparer à l'exploit chez nous devant notre public !"
 

31/03/18. Premier tournoi pour les U8

Les U8 villeneuvois ont disputé ce samedi 31 mars, pour Pâques, le premier tournoi de leur jeune carrière de footballeur. Un apprentissage à la "dure" dans une compétition renommée, les garçonnets ayant quitté les terrains de l'entente Saint-Clément-Montferrier sans rencontrer le succès en sept matches joué.
Ce n'était toutefois pas là l'essentiel pour leur éducateur, Alexandre Polo, qui désirait avant tout les "récompenser de leur saison. Qu'importent les résultats".
 
MHSC, Nîmes, etc.
Peu impressionnés par certains grands noms régionaux, tels que le MHSC, Nîmes Olympique ou encore l'AS Béziers, et des équipes venues des quatre coins de l'Hexagone, qu'ils ont croisés, "nos petits Villeneuvois ont joué avec le cœur chacun de leurs matches, se félicitait-il. Même si les résultats n'ont pas été au rendez-vous, les U8 ont développé leur jeu et n'ont pas à rougir de leur prestation."
Ils auront l'occasion de faire mieux au tournoi de Celleneuve, à Montpellier, où ils retrouveront leurs copains de la catégorie U9.
Les U8 avaient reçu le renfort moral d'Hugo Giacometti, frère de Noah, à droite, et joueur U12.
 

31/03/18. Les filles dans une mauvaise passe

Les U11-U15 villeneuvoises traversent une très difficile période, pas simple à gérer pour le moral. Les filles viennent d'encaisser trois défaites sévères, la dernière ce samedi 31 en match en retard. 1-15 sur le terrain de l'AS Béziers, après 0 - 9 face à La Clermontaise et 0 - 17 à Agde.
"Le score final est lourd, constatait leur entraîneur, Emmanuelle Podence, mais il démontre le fossé entre les équipes en tête de classement et les autres. Les filles n'ont jamais baissé les bras malgré la lourdeur du score et peuvent sortir la tête haute."

clelsea authebon sauve l'honneur
Ce match difficile du fait de la différence de niveau s'est trouvé plus compliqué encore par le vent très fort, qui a rendu le football impraticable. Bien en place, les Villeneuvoises ont tenu tête à cette équipe de Béziers leader du championnat pendant quinze minutes, avant de concéder un but. Les locales, avec le vent en leur faveur, ont ensuite scoré six fois en première période, "parfois par naïveté ou par inexpérience", analysait la coach.
En deuxième mi-temps, l'USV a réussi à ouvrir sa marque sur une percée balle au pied de Chelsea Authebon. Elle a remonté tout le terrain avant d'aller défier la gardienne adverse pour l'honneur.
 

28/03/18. Les U12 butent sur Frontignan

La défaite des U12 en match en retard, mercredi 28 mars contre Frontignan (0-1), n'est pas une très bonne affaire. Les joueurs de Steve Vallier, combatifs en première mi-temps, moins en vue en seconde période, ont manqué sur leur pelouse une occasion de se rapprocher du podium et restent dans la seconde partie du classement.
Ils auront une nouvelle occasion de remonter dans le haut du tableau à la faveur du second match qu'il leur reste à rattraper, sur la pelouse de l'Entente Saint-Clément-Montferrier 4, en principe le 1er mai, puis sur le terrain du FC Sète 4, le 5 mai, à l'occasion de la dernière journée.

en finale du challenge de l'hérault le 7 avril
Deux déplacements mais deux calibres différents : les Saint-Clémentais sont clairement à leur portée, tandis que les Sétois promettent un match très équilibré. Si l'USV s'impose à Saint-Clément, cette dernière rencontre sera sans doute décisive pour une troisième place au championnat en fin de saison, Castelnau-Le Crès et Fabrègues apparaissant un cran au-dessus.
En attendant, il y aura une finale de challenge de l'Hérault à jouer, le 7 avril, à Grammont, dans le cadre du Festival foot U13. Les petits Villeneuvois auront affaire à du "lourd", puisqu'à leurs côtés sont qualifiés les U12 des plus importants clubs du département, tous classés au niveau supérieur : l'AS Lattes 2, l'US Béziers 3, le FC Castelnau-Le Crès 3, l'Entente Saint-Clément-Montferrier 3, l'AS Béziers 3, le FC Sète 2 et le Montpellier-Hérault SC 3.

25/03/18. Seniors 1 : leur destin ne dépend plus d'eux

Après le sabordage désastreux de Montarnaud une semaine plus tôt, des écarts dont les conséquences ne sont pas encore pleinement connues, la Une de l'Union sportive villeneuvoise accueillait, dimanche 25, l'AS Inter Montpellier. Un club de La Croix-d'Argent, rival pour le titre et l'accession et désormais leader de cette poule de Départemental 3, qui s'est imposé par quatre buts au stade Joseph-Blanc (2-4).
 
Le match
40 secondes de jeu, 0-1 : Montpellier Inter surprend l’USV d’une passe en profondeur à l'attention de son n°11. A l’entrée de la surface, il ajuste le portier villeneuvois Geoffrey Derout d'une frappe en pleine lucarne.
25e, 1-1 : l'ouverture du score donne un coup de fouet aux locaux, qui prennent le jeu à leur compte et finissent par concrétiser leurs belles actions collectives. Eray Ozgan égalise d’un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-reprise de volée.
32e, 2-1 : Lévèque, servi par Mathieu Rodrigues, se fend d'un lob parfait du plat du pied, qui place les Villeneuvois devant à la pause, après une excellente première mi-temps.
50e, 2-2 : l’USV est revenue sur la pelouse avec l’intention de marquer un troisième but et de faire le break, mais, malheureusement, Geoffrey Derout remet les visiteurs dans le coup sur une faute de main.
53e, 2-3 : une seconde erreur du gardien de Villeneuve-lès-Maguelone redonne la main à l'AS Inter et oblige l'USV à courir après le score.
90e, 2-4 : les locaux ont poussé sans concrétiser et encaissent un quatrième but en fin de match.
 
L'analyse de l'entraîneur
Fabien Cabanes :"Les incidents du week-end précédent ont certainement laissé des traces.
En tant que coach, j’ai un sentiment partagé entre celui d’avoir fait ce qu’il fallait techniquement pour l’équipe et celui d’être victime des erreurs individuelles dues au niveau  : faiblesse mentale de mes joueurs, la semaine passée ; erreurs du gardien qui ne pardonnent pas ,ce week end.
"Je ne peux pas reprocher quoi que ce soit à mon gardien, car c’est un poste ou l’erreur est fatale et je tiens à rappeler qu’il nous a fait gagner le match à Cournonterral, le 25 février. Ceci étant dit, en tant que coach de cette équipe, j’assume l’échec et je peux reprocher peu de choses à mes joueurs. Ils ont selon moi tout donné et montré de belles choses sur ce mois de mars et sur la saison en général."
 
La situation au championnat
Fabien Cabanes :"Nous n'avons plus notre destin entre nos mains, mais il reste quatre matchs et rien n'est fini, dans la mesure où il reste seize points à prendre et douze à perdre pour toutes les équipes du championnat. On n'a plus rien à perdre."
L'USV 1 occupe la quatrième place du classement, avec 50 points.  un de moins que Saint-Georges-d'Orques et Montarnaud, cinq de retard sur le nouveau leader. Un classement avec un match en moins (17 joués contre 18 aux deux premiers), mais il s'agit du AS Montarnaud-US villeneuvoise du 18 mars. Qui paraît promis à une défaite 0-3 après l'arrêt de l'arbitre.
Il faudra aussi intégrer les bonus-malus appliqués à chaque équipe par le District et calculés au nombre de cartons infligés durant la saison. L'USV risque de tomber du mauvais côté.

25/03/18. Seniors 2 : "Enfin une première victoire !"

"Enfin une première victoire !"  Cela ressemble à un cri du coeur, celui d'un entraîneur et de ses joueurs, soulagés, ce dimanche en début d'après-midi, d'en avoir fini avec une interminable succession de revers, onze depuis l'entame de ce championnat Départemental 4. Après de trop longues semaines où les seniors 2 peinaient à transformer leur domination, les hommes d'Alex Polo ont enfin réussi à concrétiser, s'imposant 2-1 sur leur pelouse du stade Louis-Blanc face à l'US Mauguio-Carnon 3.
Après avoir encaissé un but vers la 20e minute de jeu sur une contre-attaque menée par l'un des deux ailiers melgoriens, les Villeneuvois n'ont jamais baissé les bras et n'ont eu de cesse d'insister dans leur volonté de gagner ce match. De retour des vestiaires et après un réajustement, Florian Vass ouvrait le score à la 65e minute en lobant le gardien, suite à une ouverture de Manuel Brosse. Résistant aux assauts de leurs adversaires, les bleu et jaune maintenaient un pressing haut et profitaient d'une récupération de Zackaria Dahi, qui lançait Antoine Screve dans la profondeur. Samy Nadal Kessas coupait la trajectoire et ajustait le gardien à bout portant.
"Nous avons eu raison d'y croire encore et encore.  Les gars sont remontés et comptent bien continuer sur cette lancée. Et je sais qu'ils peuvent le faire !", clamait le coach, positif comme il  l'est depuis le début.
Alexis Atzori, ravi !
 
Jérôme Labourayre, rincé !

24/03/18. Les U17 n'en étaient pas si loin

Il y a de quoi nourrir des regrets, mais aussi des espoirs. Des regrets car les U17 villeneuvois ont tenu le match et la victoire dans leurs mains jusqu'à la soixantième minute, avant que les deux ne leur échappent. Des espoirs parce que perdre 2-3 contre le leader de cette poule de troisième division n'a rien d'indécent quand on navigue depuis le début de saison dans la seconde partie du classement et qu'on en a pris sept à l'aller. Il y a de bonnes choses à retirer d'une première mi-temps très agréable et efficace.
"Docteur Jekill and Mister Hyde, commentait d'ailleurs Mamoudou Sall, leur entraîneur, à la sortie des vestiaires. Ils sont capables pour certains de s'en moquer comme de s'engager pleinement comme aujourd'hui."
L'USV a mené deux fois au score. Sur un but d'Anthony Zicaro, d'abord, effacé très rapidement par les joueurs de l'AS Gignac, puis sur un joli débordement de Kylian Romero côté gauche, dont le centre-tir lobait le gardien et retombait devant le second poteau sur le pied victorieux d'Esteban Fouqueray.
 
Deux buts encaissés en cinq minutes
2-1 à la pause pour les locaux, qui méritaient de mener au vu de leur prestation, mais qui allaient lâcher prise au tournant du premier quart-d'heure de la seconde période. En cinq minutes, ils ne parvenaient pas à empêcher un contre ni une frappe de faire trembler les filets deux fois, négociant mal les quelques occasions qu'ils se créaient ensuite et finissant à dix la rencontre.
Pour s'être permis un geste d'humeur qui lui avait valu un carton jaune en première mi-temps, après une faute non sifflée en sa faveur, le capitaine et défenseur central de l'USV, Vincent Le Ny, voyait l'arbitre brandir une seconde fois le jaune et donc le rouge sur une faute commise par lui sur le n°9 gignacois. Uniquement des regrets cette fois.
 
Les U17 ont fait preuve de solidarité, cette fois.

24/03/18. Le derby U15 échoit à Mireval

Il y avait un peu plus qu'un match ordinaire dans cette rencontre entre les 15 ans de Mireval et l'US villeneuvoise, samedi. Un derby d'abord, Mireval "cernée" par l'entente Villeneuve-lès-Maguelone/Vic-la-Gardiole née cette saison dans la catégorie, mais aussi une lutte pour la prééminence locale, le cinquième recevant le premier.
Malgré une grosse entame de match, l'USV ne sera pas parvenue à renverser la hiérarchie, s'inclinant 2-3 au final. Les jaune et bleu ont mené 1-0 au bout de vingt minutes de jeu sur une belle action d'Axel Cartier concrétisant leur domination, mais Mireval égalisait rapidement. Qu'importe, l'équipe restait concentrée, empêchait le leader de développer son jeu et Anthony Commeignes marquait le but du 2-1... Avantage anéanti sur un joli mouvement, à cinq minutes de la pause, par Mireval. 2-2.
Le discours du coach, François Serrano, à la mi-temps était de "continuer à être solide au milieu, en sachant que le premier qui marquera gagnera le match". Malheureusement, c'est Mireval qui fut la première à trouver le fond des filets. Les ados villeneuvois ont tout donné jusqu'à la fin du match, en vain, sortant du terrain la tête haute.
 
Les U15 ont mené deux fois au score.
 

24/03/18. U13 : le coach en mal de joueurs

2-2 à Gigean : buts de Luck Fabre sur coup-franc excentré, expédié dans la lucarne opposée, et de Tom Darré, sorti vainqueur d'un face-à-face avec le gardien adverse sur une passe lumineuse de Mohamed Ramdani. Des gestes de qualité, un nul à l'extérieur, a priori pas de quoi broyer du noir, samedi, à l'issue du match joué par les U13 1 à Gigean.
Et pourtant, Gigean est un mal-classé et l'entraîneur villeneuvois Bruno Livolsi est inquiet. Il doit composer avec un groupe "affaibli par les absences et les blessures", qu'il complète par des U12 un an plus jeunes quand ils sont disponibles. Et il constate : "Nous n’arrivons pas à mettre en place ce que nous travaillons aux entraînements."
Samedi, son équipe a réalisé une très bonne entame durant les quinze premières minutes. "On mène 2-0, puis on s’éteint au fil du match et on subit dans tous les domaines. Encore une fois, un grand Paco Mazet dans les buts nous a permis de rester invaincus dans ce championnat serré." L'USV y occupe le troisième rang, après cinq matches joués.

18/03/18. Jour de naufrage pour les seniors Villeneuvois

Cet après-midi du dimanche 18 mars 2018 va laisser des traces. Profondes et coûteuses pour le club, amères pour ses dirigeants, navrantes sportivement et en terme d'image pour l'équipe.
Les seniors 1 ont laissé sur la pelouse de Montarnaud leurs espoirs de titres, écorné leur crédit et l'un d'entre eux pourrait bien ne plus jamais porter les couleurs de l'Union sportive villeneuvoise si les faits qui lui sont reprochés, s'en être pris physiquement à l'arbitre, sont avérés. Sans parler de rejouer au ballon, la sanction du district s'annonçant à la hauteur de la gravité présumée de l'acte.
On ne touche pas un arbitre, on respecte ses décisions, sa fonction et les règles du jeu que l'homme en noir incarne. Parce que certains de ses éléments l'ont oublié, dimanche à Montarnaud, l'équipe fanion a quitté le terrain avec au moins deux cartons rouge, plusieurs jaunes, match arrêté sur décision de l'arbitre - le risque est grand qu'il soit donné perdu - et un joueur soupçonné d'avoir commis l'irréparable et qui devra en assumer les conséquences. Notamment vis-à-vis de ses équipiers.
 
Une ambition devenue une illusion
Rien de cela n'était nécessaire, rien de cela n'est défendable. Que l'équipe fut réduite à dix ou pas. Que le but refusé ait offert ou pas la victoire aux Villeneuvois et consacré leurs intentions de jeu, leur domination en première période, leur courage face aux assauts adverses en deuxième mi-temps. Que ça se passe à la 90e ou n'importe quand. Que la victoire soit synonyme ou pas d'une position au classement, à quatre journées de la fin, qui aurait conforté l'ambition de titre et d'accession au Départemental 2.
Le juge de ligne a levé son drapeau et l'arbitre de champ a refusé le but pour hors-jeu. L'USV allait quitter Montarnaud avec un nul 1-1 qui n'hypothéquait rien. Pour avoir perdu son sang froid, elle en est repartie la tête dans le trou, ses ambitions sans doute devenues des illusions.
 
des cartons rouge et l'irréparable
Que s'est-il passé ? Jusqu'à cette 90e minute, rien de particulier, sauf un manque de réalisme qui aurait permis aux Villeneuvois d'arriver à la pause avec plus d'un but d'avance. Sauf un trop plein d'engagement de Rudy Zaimi qui lui valait deux jaunes, le second synonyme d'expulsion. Le football, rien de plus. Réduite à dix, l'USV était rattrapée au tableau de marque sur une action un peu confuse, durant laquelle son gardien, Geoffrey Derout, relâcha le ballon, qui finit propulsé dans le but par un joueur adverse.
Et puis l'histoire dérapa alors que rien dans le déroulé du match jusque-là sans souci ne laissait présager cela. Depuis le banc, Cédric Leriche reprochait à l'arbitre la qualité de sa prestation : jaune. L'entraîneur Fabien Cabanes sortait de sa zone technique pour réclamer des explications à l'arbitre qui venait de refuser le second but et entrait sur le terrain : jaune. Assis sur le banc, Talel Ayachi adressait à son tour des mots déplacés à l'arbitre : rouge. Et un joueur dont on taira le nom (des suites judiciaires étant possibles) commettait l'inadmissible.
Il faudra du temps pour effacer tout ça. Et les dernières semaines de cette saison vont être très longues. L'entraîneur Fabien Cabanes veut encore croire l'accession possible, pour que tout ne soit pas gâché.
21.03.2018
 
 

18/03/18. U15 : Le quintuplé d'Anthony !

Cela n'arrive pas tous les jours et ça mérite bien le titre de ce papier : Anthony Commeignes s'est offert un quintuplé, dimanche à Gigean, pour apporter la victoire 5-2 aux siens après un début de match pourtant compliqué pour les joueurs de François Serrano et Stéphane Tronel-Peyroz.
Pour cette reprise après deux semaines d'interruption, les joueurs de l'entente Villeneuve-Vic-la-Gardiole, sixièmes, étaient menés 0-2 après dix minutes de jeu, par des Gigeanais classés à l'avant-dernier rang de cette poule D de troisième division.
 
Le derby contre Mireval en perspective
Après cette entame loupée, les joueurs ont cependant bien réagi, secoué par un solide discours du coach à la mi-temps. "Avec de l'envie, tout est possible et la réaction du groupe a construit notre victoire, analysait le duo d'entraîneurs, les cinq buts d'Anthony concrétisant le travail de chacun."
Le week-end prochain, place au derby contre Mireval (derby à double titre puisque Villeneuve et Vic sont toutes deux voisines de Mireval), pour prouver que "nous sommes là et que tout nos efforts, surtout ceux des enfants et leur sérieux aux entraînements, nous permettent d'aller chercher mieux en cette fin de saison." Le défi sera de taille : Mireval n'est autre que le leader et compte quinze points d'avance (deux matches en plus) sur l'USV.
 
Le succès 5-2 des U15 à Gigean.

18/03/18. Les "grandes" boivent la tasse

Cela a ressemblé à une noyade pour un "score catastrophique", commentait Emmanuelle Podence. Ses filles ont sombré, dimanche matin, sur le terrain du RO Agde. Une équipe de haut de tableau qui n'a jamais cessé de jouer, quand bien même elle menait déjà quatre buts à rien après seulement huit minutes de jeu. Les U15 agathoises sont bien à leur place en tête de ce championnat de district (poule A, où les Villeneuvoises apparaissent au neuvième rang), avec un goal average soigné : 17 buts inscrits, aucun encaissé ce dimanche.
L'écart était trop élevé, la marche trop haute entre les deux équipes. En première période, Agde a enchaîné les frappes, les centres dans une relative tranquilité et si l'USV a relevé la tête après la pause, encaissant moins de buts, elle a pris dans cette affaire un coup sur la caboche.
Il va falloir mettre ça de côté, la Clermontaise se présentant à Villeneuve-lès-Maguelone dès ce mercredi 21, à 15h30.
 

18/03/18. Les U17 dans leurs travers

Le commentaire de Mamoudou Sall était aussi bref que clair, à l'issue du revers 2-5 de son équipe, dimanche à domicile contre Lodève : "Une défaite amplement méritée, très significative du manque de sérieux de mes joueurs et de leur propension à tendre le bâton pour se faire battre..."
A la mi-temps, la messe était dite, les Villeneuvois menés trois buts à zéro dans une relative passivité, sans repli défensif, que les harangues du capitaine ou les premiers changements opérés par l'entraîneur ne parvenaient pas à juguler. Dans ce match, l'USV a concédé trois penalties, en a encaissé deux, ainsi qu'un corner rentrant aidé par le vent.
Bref, difficile de voir du positif dans cette rencontre, qui suit un sérieux revers à Sète la semaine précédente. Même pas dans la réduction du score par Lucas Remettre et Esteban Fouqueray. L'USV plafonne au neuvième rang avant d'accueillir le leader, Gignac, ce week-end. A l'aller, le score avait été de 3-10 en faveur des joueurs de la vallée de l'Hérault.

Les U12 défieront l'élite héraultaise en finale du Challenge de l'Hérault !

C'était l'une des deux affiches du week-end : le déplacement des U12 à Béziers, en demi-finale du Challenge de l'Hérault pour une qualification que Steve Vallier avait ambitionnée dès le début de la saison. "Mon objectif pour la saison 2017-2018 était une participation à la finale du challenge et voir l'équipe jouer en niveau 1 toute l'année", rang qui est le sien depuis trois ans. "C'est fait !", pouvait-il se féliciter.
Pour le niveau 1, c'était acquis depuis décembre, après avoir manqué d'un souffle une place en Elite, les Villeneuvois terminant cinquièmes de leur poule quand les quatre premiers étaient qualifiés. Pour la finale du Challenge, l'objectif était ambitieux face à des adverses justement pensionnaires du championnat Elite pour la plupart. L'USV devait en découdre avec l'AS Béziers, puis le Gallia club de Lunel et l'AS Lattes, dans une sorte de mini-championnat à quatre.
 
Une finale à huit disputée sur une journée
Retour, avec les commentaires de l'entraîneur. Première rencontre, AS Béziers 1-USV 0 : "On méritait mieux sur ce match, au minimum le nul." Deuxième match, Gallia 1-USV 0 : "On manque d'envie et de réalisme malgré de nombreuses occasions pour nous. Trop de loupés."  Troisième affrontement : AS Lattes 0-USV 1 : "Un match énorme de notre part contre les favoris du groupe. Mes joueurs n'ont rien lâché, but de Gianni Ouali, Enzo Comte remarquable dans les buts"
Béziers ayant gagné ses trois oppositions et les trois autres équipes ayant enregistré une victoire et deux revers, c'est donc grâce à l'exercice des jongles en mouvement que la seconde place qualificative a été attribuée. Le principe : chaque joueur de chaque équipe (douze passages par formation) doit se déplacer vers le but en jonglant, avant de frapper au but à la volée. On additionne le temps des joueurs, éventuellement diminué de bonifications pour but marqué ou alourdi de pénalités pour un ballon tombé.
A ce petit jeu, c'est encore Béziers qui en sortait vainqueur, en 40 secondes, devant les Villeneuvois, en 2 minutes, puis Lattes (3 minutes et 18 secondes) et Lunel (3 minutes et quarante secondes). Villeneuve qualifiée, c'est désormais un grand... challenge qui s'offre aux petits de l'USV, contre des formations d'excellent niveau. Sept matches à jouer en une journée de compétition et de fête !

17/03/18. U13 : nul concédé mais invincibilité préservée

En marquant une fois, pour Mohamed Ramdani, et un triplé pour Baptiste Perez, les deux garçons ont offert samedi 17 aux U13 un nul qu'ils n'avaient pas forcément justifié sur la pelouse. C'était en tout cas l'opinion de leur entraîneur Bruno Livolsi, à l'issue de ce 4-4 à domicile contre Valras-Sérignan, au cours duquel ils ont été menés au score à trois reprises.
"L’équipe adverse méritait mieux que ce résultat, estimait le coach villeneuvois, par ce qu’ils ont démontré dans tous les domaines au détriment de mes joueurs. On est passé complètement à travers. Pourtant, on s’était bien préparé cette semaine, avec deux entraînements et un match amical", largement gagné face à Lattes-Maurin.

"On est passé complètement à travers"

La partie, ce samedi, a d'ailleurs mal débuté, par un but contre son camp de Mohamed à la suite d'un corner de l'entente biterroise... Lequel Mohamed se rattrapait d'une frappe du gauche, pour l'égalisation. L'USV en profitait pour prendre l'avantage, avant d'encaisser deux buts sur une mauvaise relance puis une contre-attaque.
Dans ce match "fou", avec des cadeaux de part et d'autre, ce sont d'ailleurs deux erreurs de 
relance qui donnaient le quatrième but à chaque formation. "On reste invaincu dans ce championnat", philosophait néanmoins Bruno Livolsi.
 

17/03/18. Les U10 marquent beaucoup !

Encadrés par leur coach, Jean-Marie Ponsy, les U10 avaient rendez-vous à Balaruc-les-Bains pour une double confrontation contre Gigean (3-3) et Balaruc (3-0) qui, si la série d'invincibilité continue, laissera une pointe de regret.
Lors de leur premier match, les jeunes Villeneuvois ont mené 3-1, grâce à un triplé de Salvatore Gentile, après avoir encaissé un but dès la première minute, un centre de Yanis Cans pour Salvatore ayant dans un premier temps ramené les deux équipes à égalité. Malheureusement, Gigean ne renonçait pas et marquait deux fois, la seconde à la dernière minute.
"C'est vraiment dommage", soupirait l'entraîneur de l'USV, bien plus souriant après le second affrontement. Damine Dahi, Yanis Cans et à nouveau Salvatore Gentile, déchaîné sur son coté droit, ont fait le show pour assurer un large succès sur l'équipe locale.
 

17/03/18. Les petites dans un mauvais jour

Coach des "petites", en déplacement à Jacou samedi, Touraya Khayat est un peu "déçue" par la prestation de ses U8-U11, trois fois battues pour un match nul au cours des quatre rencontres jouées. Elles ont succombé contre Jacou (0-1), Abeilhan (0-2) et Béziers (0-1), obtenant un 0-0 contre l'ASPTT Montpellier. Une matinée blanche côté buteuses...
"Elles se sont laissées aller la plupart du temps, regrettait la jeune femme. Quelques rares actions qui n'ont rien donné, de jolis arrêts de la part de nos deux gardiennes, qui ont tenté de se défendre au mieux, mais les filles ont encore trop de difficultés à frapper et ne sont pas encore disciplinées", constatait-elle. Des axes de travail pour les prochains entraînements !

17/03/18. U8-U9 : plaisir et progrès

Ce week-end les U8/U9 se rendaient au FC Pas-du-Loup, à Montpellier, pour leur rendez-vous du samedi matin. Les U9 ont ouvert le bal par une victoire 4-1 contre l'une des trois équipes de Pignan, avant que la machine ne se grippe face aux deux autres formations pignanaises présentes sur ce plateau.
Résultat, deux défaites 0-2, 1-2, notamment par manque d'altruisme devant le but alors que la volonté de construire était là. Mais "les petits se sont amusés. Ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes et essaient au mieux d'appliquer ce qu'on leur apprend. Le plus important dans ces catégories reste la notion de plaisir", observait l'entraîneur, Alexandre Polo.
Alors que deux d'entre eux avaient renforcé l'équipe U9, les U8 ont enchaîné deux victoires et un nul, ce samedi matin, dans la foulée de leurs aînés. "Les garçons ont montré de belles choses", se sasfaisait Geoffrey Pioch, traduisant les progrès de l'ensemble du groupe et son application.
 

11/03/18. Senior 1 : premier revers et mauvaise opération comptable

Voilà une rencontre où tout se sera très mal goupillé pour les Villeneuvois, qui se sont compliqué la tâche dans leur quête d'accession. Dans la lignée d'un premier trimestre 2018 que l'USV a du mal à digérer, ce revers (3-4) contre Montpellier Arceaux met un terme à l'invincibilité des bleus et jaunes en Départemental 3 et leur coûte leur place de dauphin au classement provisoire.
A l'origine de cette défaite, un premier but encaissé dans les premières minutes, sur un centre en retrait, puis un second but dans ce même premier quart-d’heure, à la suite d’un ballon aérien mal apprécié par la défense centrale. Cette charnière, bien diminuée par la sortie sur blessure du pilier Cédric Leriche, a plié alors qu'elle était le point fort de l'équipe jusque-là : elle n'avait pris que onze buts en quinze journées avant cette rencontre.
Peu avant la demi-heure, les Villeneuvois réagissaient sur une action d’école. A la suite d’une touche dans leur camp, les joueurs faisaient courir le ballon, créaient le décalage et, à la réception du centre d’Anthony Baudumont, Azak Erdogan concluait l’action d’une jolie volée (1-2 à la pause).
 
Deux week-ends décisifs se dessinnent
La reprise allait malheureusement être aussi délicate que l'entame de match. Déjugeant son juge de touche qui avait signalé un hors-jeu, l'arbitre laissait filer l’attaquant des Arceaux, qui s’en allait crucifier le gardien de l'USV, Geoffrey Derout (1-3).
Les locaux ne baissaient pas les bras, Loic Pénas s'offrait un petit festival dans la surface adverse et frappait en force pour redonner espoirs à son équipe (2-3, 60e). Espoir trop vite anéanti. "Erdo", habitué à jouer devant, se retrouvait en position défensive et offrait un ballon à l’attaquant adverse en voulant le remettre à son gardien. Le joueur de Montpellier ne se faisait pas prier et enfonçait le clou (2-4), un penalty de Loic Pénas ne suffisant pas à remettre en cause un score alors acquis aux visiteurs...
Dans le même temps le leader de la poule, Montarnaud, s’est aussi incliné et Montpellier Inter en a profité pour se positionner en dauphin au classement. La "première" va rencontrer ces deux équipes lors des deux prochains week-end ; sans doute le tournant de la saison pour la montée.

11/03/18. S2 : le premier succès leur échappe en seconde période

Les week-ends se suivent et se ressemblent, malheureusement pour l'équipe 2 de l'USV, qui recevait ce dimanche le deuxième du championnat départemental 4, Clapiers. Un match dont le score, 2-4, ne reflète que mal les débats car si la défaite fut au bout, la ressemblance avec les matchs précédents s'arrête là.
La réserve s'est montrée "conquérante", se félicitait l'entraîneur, Alexandre Polo, à l'image de Kevin Nguyen Gia Bao. Après une première période largement à leur avantage, les Villeneuvois rentraient au vestiaire sur un score positif (2-1) et un doublé de Rudy Zaimi, sur une déviation en profondeur de son entraîneur-joueur puis sur une action individuelle.
Cependant, dans un match où l'engagement était plus que marqué, les organismes ont subi et à douze hommes, puis onze suite à une blessure, faire tourner pour laisser tout le monde récupérer était impossible. L'USV voyait s'envoler ses espoirs de première victoire de la saison en encaissant trois buts en seconde mi-temps. "Les progrès se voient, martèle le coach, toujours positif. Il nous à être réguliers aux entraînements et dans nos intentions et ne pas baisser les bras, sans quoi nous nous condamnons."

11/03/18. U19 : sept !

Sept buts, ça fait du bien au moral et tant pis si celui de Lunel-Viel en a été plombé, en quittant Villeneuve, dimanche.
Les U19 de Julien Massif ont mis fin à une série difficile de trois défaites, dont l'élimination en Coupe d'Occitanie, en prenant la mesure d'un mal classé (7-1) dans cette poule A de 2e division. Ils sont toujours solidement installés à la quatrième place avec un match en retard sur le 5e et la perspective d'accrocher le podium dans la lutte avec Sussargues-Castries, que les Villeneuvois croiseront lors de l'avant-dernière journée.

11/03/18. Lourd revers et fin de série pour des U17 tétanisés

Mamoudou Sall, leur entraîneur, a parlé d'une "peur" qui a dominé son équipe durant toute la rencontre, pour tenter d'expliquer la lourde défaite 2-7 encaissée sur le terrain des Dockers de Sète par les U17 villeneuvois.
Les juniors du club étaient pourtant dans une spirale positive, après avoir enregistré trois victoires consécutives, mais ils sont retombés dans leurs travers : le manque de cohésion entre les lignes, de la maladresse et un manque de combativité face à une équipe qui n'a jamais relâché la pression. "On ne peut pas gagner un match sans gagner de duel, regrettait le coach, ce dimanche 11 mars. On va vite se remettre au travail."
A la mi-temps, les Sétois avaient déjà marqué quatre fois, sur coup-franc et sur deux mauvais dégagements, notamment. Un cinquième but suivait après la reprise, avant que Lucas Remettre ne réduise la marque (1-5) après avoir erpiqué dans l'axe depuis son côté gauche. Thomas Marguin inscrivait le second but des Villeneuvois, qui en avaient encore pris dans cette seconde période.

10/03/18. U13 : trois buts mais le nul

Ils sont toujours invaincus , bien campés en milieu de tableau avec un match en retard sur leurs adversaires. Mais il y avait forcément un peu de déception ce samedi 10 mars du côté des joueurs de Bruno Livolsi, compte tenu de la physionomie de ce match nul 3-3 concédé à Gignac.
Concédé, car le vent a tourné à dix minutes de la fin, l'égalisation de Gignac après une touche villeneuvoise jouée dans le camp des locaux, alors que l'USV menait 3 à 2 ; concédé car un ultime face à face attaquant-gardien aurait encore pu leur offrir le succès.
Retenons l'essentiel : du coeur pour une équipe qui a joué sans remplaçant, le seul qu'elle présentait s'étant blessé pendant l’échauffement, et une constante volonté d'aller de l'avant manifestée par trois buts alors qu'elle fut deux fois menée au score. Le premier sur un coup-franc tiré par Luck Fabre, repris de la tête par Tom Darré : la frappe est arrêtée d'une superbe manchette du gradien, mais Mohamed Ramdani marque du gauche. Tom inscrit un penalty pour le 2-2, puis ajuste le gardien d'un magnifique lob (3-2) sur un coup-franc d’Alex Lavaud mal renvoyé par le gardien adverse.
"La fatigue s’est faite ressentir après ces deux semaines de coupure et avec seulement un entraînement cette semaine, estimait l'entraîneur. Mais nous avons fait preuve de courage et nous avons failli obtenir une victoire qui aurait récompensé la combativité du groupe."
 

10/03/17. U11 : légitimes au niveau 1

Les U11 se déplaçaient à Sète, ce samedi, pour deux matches à jouer contre Agde (2-1) puis Gigean (1-2), pour un bilan jugé "très, très positif", par l'entraîneur adjoint, Nicolas Coyot. Ses joueurs ont fait montre d'une "énorme combativité ! Beaucoup de beau jeu, en passes", traduisant la qualité du travail de Michael Llorente, le coach,  à l'entraînement. "On montre qu'on a largement la légitimité pour être en niveau 1 !"
Contre Agde, les jeunes Villeneuvois ont eu la possession du ballon durant tout le match, dominant largement leur adversaire. C'est donc à contre-courant du jeu qu'ils encaissaient un but en début de deuxième mi-temps, menés 0-1 avec dix minutes restant à jouer. L'USV égalisait rapidement par Mathéo Benini, de la tête sur corner, et à deux minutes de la fin, c'est Chris Barral qui concluait une belle action collective.
Le second match, face à une très bonne équipe de Gigean, ne tournera cette fois pas à l'avantage des joueurs du duo Llorente-Coyot, malgré une partie équilibrée. Un but encaissé en fin de première mi-temps, "de façon pas totalement imméritée", une égalisation après une intense pression mise sur l'équipe adverse grâce au pied de Rafael Da Silva Viera, mais le nul qui s'envolait à trois minutes de la fin...

10/03/18. Les U12 renversent la situation !

L'affaire était pourtant mal embarquée pour les joueurs de Steve Vallier, ce samedi après-midi et après plus d'un mois sans jouer. Et pourtant.
0-1 après le premier quart temps, sur une frappe pas forcément dangereuse mais qui a trompé le gardien villeneuvois, Kilian Silini, sur un mauvais rebond. Puis 0-2 à l'issue du troisième quart-temps, quand sur un coup-franc repoussé par le même Kilian, l'attaquant de Pignan propulsait le ballon dans les filets de l'USV.
 
Trois buts en moins de dix minutes
Avec seulement quinze minutes encore à jouer, la messe semblait dite. Et pourtant, c'est sur le score de 3-2 que les petits villeneuvois se sont imposés finalement face à l'AS Pignan, pour continuer leur remontée au classement de ce championnat U12 niveau 1, grâce à un doublé de Gianni Ouali et un but signé Aurélien Lorente.
Le premier était marqué par Gianni en position d'avant-centre, sur une passe en profondeur. Puis le même frappait le poteau et la balle revenait dans les pieds d'Aurélien, qui offrait à cet instant l'égalisation 2-2 aux siens. Avant que Gianni, une nouvelle fois, ne transforme le penalty de la victoire, après une main adverse dans la surface de réparation.
Voici l'USV cinquième, mais à égalité de points avec le FC Sète et Castelnau-Le Crès, aux troisième et quatrième rangs ! 
 

10/03/18. U15 filles : un nul heureux
face à Alignan-du-Vent

A la pause, Emmanuelle Podence avait commencer à imaginer une issue moins favorable que ce résultat nul 1-1, "dont on se contentera finalement", au vu des vagues qui avaient submergé la moitié de terrain villeneuvoise en première mi-temps.
La reprise a en effet été "très compliquée" ce samedi matin pour des U15 féminines "qui n'ont pas du apprécier de jouer à 11h !", souriait leur entraîneur et ont subi la loi de leur adversaire durant toute la première période. Les joueuses d'Alignan ont multiplié les occasions et auraient sans doute mérité de mener à la pause par deux ou trois buts d écart. Au lieu de quoi, les filets villeneuvois n'avaient en définitive tremblé qu'une seule fois.
La deuxième mi-temps était plus équilibrée, Alignan baissant un peu physiquement, et c'est finalement sur un corner et sur une des rares occasions de l'US villeneuvoise durant cette période que Célia Rossignol parvenait à égaliser.

25/02/18. L'équipe Une est toujours dans la course à l'accession

La machine est relancée et c'est un "gros match", dixit Fabien Cabanes, qui aura remis l'USV sur de bons rails, après la frustration de trois scores nuls et neuf points vendangés. Ce dimanche 25, les seniors 1 sont allés s'imposer à l'extérieur, 1 - 0, pour solder leur dernier match en retard sur la pelouse de Cournonterral, grâce à un but de Loïc Penas.
A la 21e, une déviation du milieu de terrain villeneuvois Sacha Harraga entraînait une main d'un défenseur du Red Star, dans sa surface, que Loïc Penas transformait en ouverture du score. L'USV en profitait pour maintenir son adversaire sous pression, manquant d'aggraver la marque par deux fois, Loïc Penas (32e) et Eray Ozgan (40e) échouant dans leur tentative.
 
à un points du leader Montarnaud
La seconde période fut bien plus compliquée, sur un terrain très dur et bosselé, avec une équipe adverse solide et très équilibrée. "J'ai dû faire deux changements tactiques pour bien défendre, car nous avions du mal à développer notre jeu", expliquait l'entraîneur après coup. Lequel ajoutait : "J'ai retrouvé mon équipe ce week end, dans l'impact, dans l'état d'esprit, mais surtout solidaire et prête à affronter n'importe qui !"
Dimanche, l'USV 1 a renoué avec la victoire et est revenue à un point du premier, Montarnaud, à égalité du nombre de rencontres jouées désormais : quinze. Une bonne affaire, un peu d'air sur les quatrième (Saint-Georges-d'Orques) et cinquième (Montpellier Arceaux 2) du classement de ce Départemental 3, même si l'AS Montpellier Inter file le train des Villeneuvois. Elle est troisième à seulement deux longueurs.
Prochain rendez-vous le 11 mars, à domicile, face aux Arceaux.

25/02/18. Coupe d'Occitanie :
l'aventure a pris fin pour les U19

Il aurait fallu un nouveau résultat de haut niveau pour continuer l'aventure en quart de finale, aux côtés des sept autres meilleures formations de 19 ans de l'ex-région Languedoc-Roussillon. Mais les joueurs de Julien Massif n'en ont peut-être pas les moyens en ce moment, qui pourront cependant se féliciter de deux choses : leur beau parcours dans cette Coupe d'Occitanie et un adversaire mieux classé contre lequel ils n'ont pas démérité.
A Montagnac, les Villeneuvois ont marqué deux fois, dont un splendide coup-franc en ouverture du score, qui s'est joué du mur et du gardien. Cela n'a pas suffi contre une formation de première division, cinquième de sa poule et victorieuse 4 - 2, et renvoie l'USV à ses difficultés de février en championnat.
Ce troisième revers en autant de semaines va devoir être évacué alors que se profile la venue du FC Lavérune, dimanche 4 mars à 15h. Une équipe totalement à leur portée, au bilan victoires-défaites très défavorable.

18/02/18. Troisième nul consécutif pour une senior 1 en plein doute

"Mon groupe est en manque de confiance." L'analyse de Fabien Cabanes, à l'issue de la rencontre disputée dimanche à l'extérieur contre la réserve de Pignan est sans ambiguité : ça coince dans les crânes des Villeneuvois, qui, sans inscrire de but, ont concédé un troisième match nul consécutif et lâché du terrain au championnat.
L'USV avait perdu au profit de Montarnaud, la semaine passée, le leadership du Départemental 3 où elle était jusque-là solidement installée. La voilà désormais troisième, avec 44 points mais un match en retard sur ses rivales Montarnaud, en tête avec 49 points, et Montpellier Inter, 46 points, mais surtout avec une attaque en berne quand les autres marquent et gagnent. Un but en trois rencontres.
 
Se relancer à cournonterral, dimanche
"Mon sentiment est plutot mitigé, continuait l'entraîneur, entre être l'équipe invaincue de la poule et le fait que nous n'arrivons plus à gagner des matches qui sont pourtant largement à notre portée."  Dimanche, la défense fut ainsi solide, comme à son habitude, mais le milieu de terrain en manque de créativité, "donc très moyen, et notre attaque quasiment stérile. Nos gars se mettent peut-être une trop grosse pression en voyant l'objectif se rapprocher."
A l'heure du debriefing, Fabien Cabanes n'évacuait pas sa responsabilité d'entraîneur : "Quand ça ne marche pas, il faut changer quelque-chose. Avec mon adjoint, Julien Soares, nous n'avons pas joué toutes nos cartes et nous sommes persuadés que l'équipe est capable de renouer rapidement avec la victoire". Dès dimanche ? En tout cas l'occasion est belle, à l'occasion du dernier match à rattraper, à 15h à Cournonterral. Une formation actuellement classée septième.
 

18/02/18. Les seniors 2 dans le tunnel

Il y a eu ce nul, la semaine passée, qui sonnait comme un espoir. Mais la chute a été rude, dimanche 18 à Montpellier, contre la "3" du Petit-Bard, pour des seniors 2 battus sur le score de 0-7 et qui ont "perdu" leur coach, joueur pour l'occasion.
En raison d'un grand nombre d'absences (blessure, raison familiale, maladie, etc.), le groupe s'est présenté sans remplaçant, face à un adversaire qui a profité de la présence de joueurs des équipes 1 et 2 dans ses rangs. Alexandre Polo blessé - déchirure à la cuisse -, l'USV s'est retrouvée à dix et la solidarité qui avait sa force il y a huit jours a cette fois "cruellement manqué. Ces deux semaines de repos nous feront à tous du bien...", philosophait le coach.

17/02/18. Deux de chute pour les U19

Mauvais samedi soir pour l'équipe U19 de Julien Massif et deux de chute après le revers inattendu de la semaine passée. Cette fois, c'est Sussargues-Castries qui s'est imposée 1-0  aux dépens des Villeneuvois, toujours quatrièmes au classement mais qui se sont compliqué la tâche dans la quête du podium. Sussargues reste devant, Gignac a deux matches en retard et Frontignan est quasiment hors de portée.
A noter qu'un quatrième match était programmé ce samedi 17, que n'auront pas eu le plaisir de jouer les U17 de Mamoudou Sall. Marsillargues n'a pas jugé utile de se déplacer et la rencontre a été donné gagnée aux Villeneuvois 3-0. Quatre points toujours bon à prendre et une gentille remontée au classement !

11/02/18. Un nul pour les senior 1 et le classement se resserre

C'est un nul, 1-1, qui peut laisser sur sa faim et autoriser à "nourrir des regrets, observe Fabien Cabanes, l'entraîneur de l'équipe senior 1, même si l'on reste invaincu"  et fort de huit succès contre cinq nuls en treize journées.
Des regrets car les Villeneuvois ont eu des ballons pour faire la décision, face aux Montpelliérains de Mercure Paillade, des regrets car le classement s'est singulièrement resserré, ce week-end. L'AS Inter de Montpellier, club de La Croix-d'Argent victorieux des Basses-Cévennes, à Ganges, en a profité pour recoller, tandis que la 2 de Montarnaud allait infliger un 5-1 au dernier, Gignac... La situation se corse, après ces deux nuls consécutifs, même si les Villeneuvois ont joué un match de moins que l'AS Inter : Montarnaud 2 a pris la tête du classement et compte elle-aussi un match en moins.
 
Trois poteaux et un bon gardien
L'USV a pourtant ouvert le score à la 25e, sur une déviation de son n°9, Azak Erdogan (alias Erdo) : Théo Lévèque ajustait une superbe reprise de volée au premier poteau. Les locaux manquaient de doubler la marque juste avant la pause, le même Théo Lévèque échouant dans son face à face avec un gardien adverse qui a souvent brillé ce dimanche.
Ainsi, en deuxième période, les Villeneuvois, nettement dominateurs, ont-ils buté sur lui à plusieurs reprises quand ils ne trouvaient pas trois fois les poteaux... Des occasions manquées que Villeneuve allait chèrement payer. Dans le dernier quart-d'heure, La Paillade égalisait en contre-attaque.
 
Les images d'US villeneuvoise - Montpellier Paillade Mercure

11/02/18. Senior 2 : de "vrais" points

Enfin de "vrais "points, pour les joueurs de seniors 2, après une longue série de revers forcément difficile à vivre. De "vrais" points, car neuf des onze que comptait l'USV 2 jusqu'alors étaient liés à des défaites. Bref, ce "premier match de la saison sans prendre de but", soulignait l'entraîneur Alexandre Polo, 0-0 contre le FC Prades-le-Lez ce dimanche 11 février, fait du bien à la tête. D'autant plus qu'il a été acquis avec du caractère.
Réduits à dix durant une mi-temps, le coach chaussant les crampons pour venir en aide à son équipe, les Villeneuvois ont su rester soudés, sur une pelouse désagréable à jouer. "C'est un nul au mental, qui nous a prouvé que malgré les difficultés, nous y arriverons. Certains spectateurs nous ont même dit que notre jeu était plaisant à regarder", commentait l'entraîneur après coup, optimiste pour le prochain match. L'affaire reste compliquée : Prades est le principal rival de l'USV pour le maintien, un succès aurait forcément été le bienvenu.

11/02/18. U19 : y avait-il mieux à espérer ?

Les U19, qui restaient sur un succès remarquable en coupe, une semaine plus tôt, ont cette fois bu la tasse, en s'inclinant sur le score de 1-6 contre le CIO Courchamp-Vidourle, une entente de l'est héraultais bâtie autour des clubs de Boisseron, Saint-Christol ou encore Villetelle. Une défaite sans discussion contre un adversaire qui était pourtant classé juste derrière l'US villeneuvoise et qui présentait un bilan médiocre, exactement inverse à celui des locaux : trois victoires pour cinq défaites.
Bref, il va falloir sortir la tête du seau, d'autant que dans cette poule A de deuxième division, les rivaux des joueurs de Julien Massif, pour l'instant quatrièmes du classement, ne vont pas les attendre. Ce week-end, Gignac et Frontignan, tous deux classés devant, se sont imposés et seule Sussargues-Castries a chuté, à Gignac précisément.
 

10/02/18. Un succès, deux revers pour les U8

"C'est vraiment plaisant de voir de si jeunes joueurs comprendre ce qu'ils font et ne pas appliquer bêtement ce que leur suggère l'éducateur. S'ils continuent à s'impliquer de cette manière leur progression sera impressionnante", estimait Geoffrey Pioch, le jeune coach-assistant des U8, à l'issue du plateau disputé, samedi, par les garçonnets.
Malgré de nombreuses absences, les U8 ont produit du jeu, montré leurs progrès et engrangé un succès pour deux défaites.
Ils s'inclinent face à Montpellier Petit-Bard lors du premier match, 1-4, mais les dominent ensuite, 3-2, perdent enfin contre Saint-Gély-du-Fesc, 0-1., là où un nul s'offrait à eux avec un peu plus de réalisme dans la finition.

10/02/18. U11 2 : dur

Sur un terrain très gras et avec beaucoup de vent, l'équipe U11 2 n'a pas fait mieux que deux revers, lors du plateau organisé à Paulhan. "Les petits ayant pris du plaisir à jouer", malgré tout, notait l'éducateur, Michaël Llorente.
Le premier match, contre Paulhan, s'est conclu par une défaite 8-1 malgré un beau but en solitaire signé Mathéo Bénini. Lors de la seconde rencontre, les jeunes pousses de l'USV s'inclinaient 5-0 face à un adversaires très conquérant et difficile à jouer.

10/02/18. Les U11 1 chutent contre plus forts qu'eux

Week-end compliqué pour les U11 1, qui participaient à un plateau, à Mèze, ce samedi 10, et affrontaient une formation locale et un club biterrois. Avec un bilan de deux défaites, qui ne faisait pas débat : "Dans l'ensemble rien à dire, ce n'était pas à notre portée", analysait  le coach assistant, Nicolas Coyot.
Les Villeneuvois ont raté leur entame contre Mèze, encaissant deux buts en sept minutes. Ils revenaient à 2-1 avant la mi-temps, sur un but de Hugo Da Silva Viera, mais "on n'existe pas.
On est dépassé et on perd finalement logiquement 1-5."
Les premiers instants du second match, contre Béziers, révèlent la différence de niveau entre les deux équipes et la large supériorité des Biterrois. Bien en place, se battant et ne lâchant rien, les joueurs de l'USV encaissent certes trois buts, mais montrent de bien meilleures choses qu'au premier match. Un nouveau but de Hugo Da Silva Viera sanctionne ces efforts. Score final 1-3.

10/02/18. U13 1 :
ils
sont costauds !

En l'absence de Bruno Livolsi, retenu, c’est Julien Massif, le coach des U19 qui a accompagné les U13 à Mèze, pour un plateau du challenge de l'Hérault. Une équipe handicapée par plusieurs indisponibilités - blessures - de longue durée, qui avait reçu le renfort de deux U12, au repos ce week-end. En l'occurrence Hugo Giacometti et Lino Serraye.
En dépit de son absence, la voix de leur entraîneur a dû raisonner dans la tête des joueurs, qui ont terminé premiers à la différence de but, de ce troisième tour. Avec une victoire contre Marseillan 3-0 (but de Baptiste Perez et doublé de Tom Darré), un nul 1-1 contre Mèze (but de Baptiste Perez) et une victoire contre Sète, 1-0, sur une frappe de Lino Serraye, justement.
"On conserve notre dynamique du moment et les vacances vont nous permettre de recharger les batteries", envisageait l'entraîneur, après coup.

10/02/18. Les U17 enchaînent à Saint-Félix-de-Lodez : 5-1

Dans la foulée de leur succès au mental à Aniane, la semaine passée, les U17 s'imposent une seconde fois à l'extérieur, 5-1, confirmant leurs progrès, l'apaisement des tensions au sein d'un effectif qui, jusqu'alors un peu juste en nombre, se découvre des capacités de rotation et de nouveaux appétits. Au grand plaisir de Mamoudou Sall, qui n'a pas toujours rigolé durant le premier trimestre. "Dans des conditions difficiles, avec beaucoup de vent, sur un terrain petit et bosselé, nous avons su nous adapter et effectuer un match sérieux, commentait-il. L’objectif était de rentrer dans une bonne dynamique, afin que mes joueurs engrangent de la confiance pour les prochaines échéances." C'est chose faite.
Saint-Félix-de-Lodez était bon dernier, mais les garçons l'ont pris avec humilité, même s'ils ont encaissé le premier but de la partie, leur gardien Rame Dahmane ébloui par le soleil. Anthony Zicaro allait remettre l'affaire d'aplomb, d'un doublé. D'abord sur penalty après une faute sur Mathis Jean-François (20e), ensuite (35e) sur un centre d'Esteban Fouqueray... lui-même auteur de son doublé (50e et 70e). Le premier d'un ex-handballeur dont c'est la première année de licence, des buts marqués sur un débordement et un face à face gagné contre le gardien. Restait à Clément Picard à clore la marque à la 87e.
Seul bémol, un carton jaune.

10/02/18. LEs petites en mode alternatif

Le plateau du samedi 10 février s'est déroulé à domicile, pour les fillettes de la catégorie U8-U11, six équipes y participant : Villeneuve, Sussargues, Pignan, Jacou, Abeilhan, Frontignan et les Basses-Cévennes (Ganges). Et le résultat est contrasté, un succès, un nul et deux défaites, comme les commentaires du duo d'entraîneurs. Selon Jean-Marc Bérenguer : "Nos filles sont très vaillantes, mais indisciplinées quant à la conservation de leur poste. On note toutefois une nette progression malgré leurs deux défaites." Pour Toutaya Khayat, "les petites prennent plaisir à jouer et nous ont régalés. Elles savent garder la tête haute malgré un effectif réduit."
Leurs résultats, à l'issue des quatre matches : l'USV est battue par Sussargues (0-1), obtient un nul contre Pignan, 1-1, avec un but de Myriam Chaouch (7e), qui donne la victoire (4e) à Villeneuve contre Jacou, 0-1. Défaite face à Abeilhan, 0-1.

10/02/18. les filles font le yoyo, en U15

 Une lourde défaite, un succès facile et maintenant un nul qui les fuit en toute fin de match, pour un second revers, 2-1 à Maurin. Les filles font le yoyo, en ce début de championnat U15, malgré leur gnaque, leur détermination à ne "rien lâcher". Laquelle faisait dire à Emmanuelle Podence qu'elles "n'ont pas à rougir" de leur prestation. 
Ce match à l'extérieur fut d'ailleurs très indécis jusqu'au bout. L'USV démarrait bien, même si en contre-attaque les Maurinoises se montraient dangereuses à deux reprises. Kelya Pelaez était vigilante et repoussait par deux fois leurs assauts. Du coup, c'est Assia Nadal-Kessas qui ouvrait la marque pour les filles d'Emmanuelle Podence, sur un ballon en profondeur. Elle était même à deux doigts de doubler la mise, frappant trop précipitamment au but.
Dans cette première mi-temps enlevée, plusieurs frappes de Sarah Accofer auraient également mérité de terminer au fond des filets, mais au lieu de cela, c'est maurin qui égalisait sur un ballon surprenant toute l'équipe. 1-1 à la mi-temps, le vent se levait et obligeait les filles à subir. Et à cinq minutes de la fin, Maurin finissait par marquer le but de la victoire d'une frappe moyenne.

10/02/18. Un large succès pour les 15 ans du duo Serrano-Tronel

Une victoire contre la Pointe-Courte à domicile, 5-0. De quoi donner le sourire à François Serrano et Stéphane Tronel, ce samedi, et confirmer leurs ambitions de grimper tranquillement dans cette poule D de troisième division. Deux entraîneurs qui soulignaient à l'issue du match le "sérieux" de leurs joueurs et la qualité de leur "implication, notamment dans les entraînements".
Dans cette rencontre assez musclée, que les U15 ont prise au sérieux, compte-tenu du classement correct de leur adversaire (8e, avec quatre succès pour six revers), les Villeneuvois ont fait la différence en ptremière mi-temps, menant déjà deux buts à rien. Anthony Commeigne s'est offert, ce samedi, un doublé, Roméo Yaghi, Axel Cartier et Thomas Godefroix inscrivant chacun un but.
"L'aventure continue"  et les garçons se remettent dans le sens de la marche, après le revers encaissé la semaine passée dans les ultimes secondes.

10/02/18. U9 : presque un carton plein

Ils étaient restés sur un samedi très mitigé, à Villeneuve-lès-Maguelone, mais ils ont clairement renversé la vapeur.
Les garçons d'Antoine David se déplaçaient à Maurin, ce samedi matin, pour un plateau qui leur offrait pour adversaires les équipes du FC Maurin, de Saint-Gély-du-Fesc et les Montpelliérains du Petit-Bard. Les seuls qui leur auront résisté, au final.
Les U9 ramènent en effet de chez les voisins maurinois un succès sans bavure contre les locaux, 4-0, une victoire un peu plus délicate, 2-1, face aux Saint-Gillois et un nul sur le score de 1-1 contre le Petit-Bard. Soit un total de sept réalisations à mettre au crédit d'Amine Dahi, Nathan Antoine, Noa Bartolini et Anthony Arbot.

10/02/18. les U10 continuent leur série

Même verdict que la semaine passée, un nul et une victoire, pour l'équipe U10 encadrée par Jean-Marie Ponsy, satisfait de cette "bonne série qui continue". Mais avec un succès plus éclatant encore que le 4-1 enregistré contre Montagnac. Cette fois, Frontignan est rentré chez lui avec neuf buts dans la musette.
Les garçons accueillaient donc ce samedi, au stade Joseph-Blanc, le voisin frontignanais, battu 9-1, et l'entente Florensac-Pinet, autre club du bassin de Thau, pour un match d'ouverture à l'issue duquel l'entraîneur regrettait plusieurs occasions manquées. Amine Kara aura permis de tenir un score de parité, 1-1, avant que les buteurs se défoulent durant la seconde rencontre.

04/02/18. Les seniors toujours aux commandes de leur poule de D3

En concédant le match nul, 0-0, dimanche 4 février sur un stade Joseph-Blanc bosselé pas très agréable à jouer, l'équipe senior 1 de l'USV a préservé son invincibilité - huit victoires et quatre nuls - et sa place de leader en championnat Départemental 3 (poule B). Un leadership qui ne tient cependant qu'à un goal average favorable (+4), face à la réserve de l'AS Montarnaud, les deux formations affichant le même nombre de points, quarante, et le même nombre de match joués, douze.
Les Villeneuvois ont pourtant eu des occasions, trois, franches, d'ouvrir le score. C'est Rudy Zaimi qui échoue à la 32e dans un face à face avec le gardien adverse, puis Loïc Penas, huit minutes plus tard, dont la frappe à bout portant est stoppée par un arrêt réflexe du portier montarnéen sur sa ligne. C'est enfin Théo Lévèque, qui voit sa reprise de volée passer à quelques centimètres des montants adverses, pour la seule occasion d'une deuxième mi-temps hachée par des fautes de part et d'autre. Dommage, il y avait peut-être une opportunité, ce dimanche.
 

04/02/18. Coupe d'Occitanie U19 : un exploit pour une place en huitième

Le match s’annonçait difficile, quatre divisions séparant les U19 villeneuvois de Canet, 5e en Excellence. Mais le mot d'ordre était "n’avoir aucun regret" et pour avoir fièrement joué leur coup, les locaux n'en auront pas !
Respectant les consignes de jeu, bien en place et très solides défensivement, les joueurs de Julien Massif trouvaient le chemin du but dès la 20e minute. Le buteur maison, Azedine Bouajaj, alias Soso, était lancé dans la profondeur et trompait le gardien d’un plat du pied gauche croisé ! Le coach l’avait dit, "notre arme sera le contre".
Les locaux tenaient bon jusqu’à la mi-temps. En deuxième période, l'USV gérait son avance en mettant le pied sur le ballon, mais toujours concentrée, tactiquement et défensivement, et s'imposait 1-0. "Je suis très content, très heureux pour ce groupe, souriait Julien Massif à l'issue du match. Il mérite réellement de belles choses. J'ai vu de vrais guerriers aujourd’hui, des garçons qui n’avaient rien à perdre, avec un esprit conquérant ! J’espère recevoir une autre Excellence au prochain tour."
 

04/02/18. Pas de miracle à Maurin pour les seniors 2

Déplacement à Maurin et, malheureusement, nouvelle défaite sévère, 5-0, pour des seniors 2 toujours dans une situation compliquée dans leur groupe de Départemental 4. Ils restent derniers et relégables
De ce match particulier, joué sans arbitre officiel et du coup arbitré par les dirigeants locaux, il est ressorti un blessé, Mamoudou Sall, à la 35e, de la colère et de la frustration. "On essaye de produire du jeu, mais quand les équipes, en face, jouent à kick and run tout le match, c'est compliqué, regrettait l'entraîneur, Alexandre Polo. Nous restons confiants, notre travail et notre amour du beau jeu paieront".
A noter les présences ce dimanche 4 février d'Antoine Scrève, qui rejoint l'effectif afin de dynamiser le groupe, et de Léo Peris-Reuter.

03/02/18. les U17 sont désormais d'aplomb

Ils n'avaient pas gagné depuis le 7 octobre et subi quelques douloureux revers, végétant dans les profondeurs du classement. Ce temps est peut-être terminé, pour les U17, qui, en se forgeant enfin une cohésion d'équipe, ont aussi trouvé le chemin de la victoire, 4-3, à Aniane, contre le 7e du classement.
Menée 1-0 après quinze minutes sur un terrain dégradé où produire du jeu relevait de la gageure, "l’équipe a su se mobiliser pour arracher la victoire", se félicitait Mamoudou Sall, l'entraîneur : "L'envie de bien faire et le travail payent !" Les joueurs ont été portés par le triplé de Clément Picard (30e, 35e et 65e minutes), Mathis Jean-François offrant la victoire aux siens d'une frappe croisée imparable, à la 85e.
Le score serré, la tension en fin de match ont conduit à la distribution par l'arbitre de trois cartons jaunes, dont deux aux Villeneuvois.

03/02/18. Diminués, les U11 s'en sortent bien

Ce samedi, les U11 jouaient à Gignac leur premier plateau au niveau 1, mais avec une équipe très remaniée : seulement huit joueurs et un mélange d'habitués de l'équipe 1 et de joueurs de la 2, forfait samedi. Avec au final une défaite (0-1) et un succès (2-1) : "Compte tenu des nombreux absents, un bilan très satisfaisant, estimait le coach assistant, Nicolas Coyot. On a été très combatif, on a toujours fait l'effort pour essayer de bien construire."
Durant le premier match contre Cazouls, les bleu et jaune ont cherché leurs marques, un peu cafouillé leur jeu, logiquement menés 1-0 à la mi-temps. Cueillis à froid par un but sur corner en début de deuxième période - corners qui seront une source de danger pendant tout le match -, les joueurs de Michaël Llorente, combatifs, reprenaient espoir avec un but de Rafael Da Silva-Viera à la 20e minute.
Ils allaient pousser jusqu'au bout, sans parvenir à égaliser, mais attaquaient la seconde rencontre contre Gignac avec une confiance restaurée. Des garçons combatifs, bien en place, de bons enchaînements, de la vitesse devant et l'USV ouvrait logiquement le score à la 8e, sur une belle chevauchée de Hugo Da silva-Viera. L'égalisation de Gignac intervenait à nouveau sur corner à l'orée de la seconde période, mais  les joueurs repartaient de l'avant et Chris Barral interceptait le ballon dans la surface adverse, marquant à deux minutes du terme le but victorieux.

03/02/18. Le premier succès des U12 en troisième phase

Après une excellente première phase et une solide deuxième, un démarrage difficile dans leur nouveau championnat avait marqué le début d'année 2018 des U12 de Steve Vallier : défaite à domicile contre Castelnau-le-Lez et à Fabrègues. Mais les voilà relancés, en ayant disposé largement, 3-0, de leurs meilleurs ennemis de Frontignan-La Peyrade, ce samedi, sur un terrain médiocre et par un vent fort.
Sans être étincelants et toujours pénalisés par leurs difficultés dans la finition, les Villeneuvois menaient 2-0 à la pause. Un corner rentrant d'Anderson Annex poussé du pied dans le but par Martin Spanneut, puis une frappe d'Enzo Comte, détournée, qui lobbait le goal frontignanais.
Malmenés dans le troisième quart-temps, les U10 de l'USV manquait le 3-0 lorsqu'une frappe lointaine d'Anderson allait tutoyer la lucarne droite, troisième but qui venait finalement dans un quatrième quart-temps plus maîtrisé, signé Gianni Ouali.

03/02/18. U10 : il y a "du mieux"

"Du mieux ce week-end", observait ce samedi Jean-Marie Ponsy, l'éducateur des U10 qui, en déplacement à Gignac, ont ramené un nul et une large victoire.
Le nul, c'est un 0-0 contre l'équipe locale, grâce à deux arrêts réflexes du gardien, Dylan Grégoire. L'équipe aurait pu l'emporter en fin de match, sur trois occasions franches.
La victoire, c'est un 4-1 contre Montagnac. Amine Kara ouvrait le score au bout de deux minutes, sur une passe de Salvatore Gentile, le jeune garçon inspiré par le nouveau maillot frappé du logo de Bella Napoli, le restaurant de son papa, désormais sponsor de l'USV ! Deux minutes plus tard, Amine était victime d'une faute dans la surface de réparation, pour un penalty qu'il transformait lui-même. Gentile ajoutait un troisième but à la 10e minute,  sur un coup franc joué vite par Yanis Cans, le quatrième intervenant avant le la mi-temps par Loïs Lamothe.
 

03/02/18. A Vias, des U13 au mental !

Ils étaient menés 1-0 à la mi-temps, ils ont joué à neuf, dont un malade, mais les U13 ont su retourner le match à leur avantage, ce samedi, à Vias. Des joueurs salués par leur entraîneur, Bruno Livolsi : "Grosse satisfaction, nos efforts aux entraînements payent !"
Après une longue relance à la main du gardien, Paco Mazet, c'est Baptiste Perez qui remettait les siens dans le sens de la marche, en égalisant sur un face à face. Tom Darré pouvait alors leur offrir  la victoire, après que Baptiste se soit démené sur le côté : il s'arrachait et centrait pour Tom qui, contournant un défenseur et le gardien, trouvait le chemin des filets !
"Un match de titans, de guerriers, s'enthousiasmait le coach, avec un gros mental. On a su conserver le score malgré deux minutes de jeu en trop."

03/02/18. Les fillettes malmenées

Les U8-U11 coachées par Touraya Khayat avaient rendez-vous à Abeilhan, ce samedi 3, pour un plateau les opposants aux locales, à Clapiers et à l'Union sportive des Basses-Cévennes, venue de Ganges. "Beaucoup de maladresse sur ce plateau, commentait l'éducatrice après la prestation mitigée de ses joueuses. Il y a encore un effet "grappe" autour du ballon, mais les petites, malgré le score, s'accrochent toujours jusqu'au bout".
Il en ressort deux revers contre Clapiers (0-1) et Basses-Cévennes (0-2), pour un match nul face à Abeilhan, 1-1, sur un but de Suzie Latrasse.
 

03/02/18. Elles en passent 8 au petit-bard !

Les U15 d'Emmanuelle Podence étaient restées sur une lourde défaite lors de leur première journée de championnat, mercredi, face à une solide équipe de l'ASPTT Montpellier. Elles ont fait mieux que renverser la vapeur, ce samedi 3, sur un score fleuve, 8-2, mais cette fois en leur faveur, face à une autre formation du Clapas, le Petit-Bard.
Après une entame de match catastrophique et un but encaissé dès la 1re minute de la partie, les filles se sont vite reprises et ont par la suite déroulé leur football. Un doublé de Maeva Filipe, un autre de Mélissa Fall, puis des buts signés Manon Vallier,  Romane Gil et Assia Nadal-Kessas ont assuré ce joli et prometteur succès.
 
 

03/02/18. LES U8-U9 restent bredouilles

Trois matches, deux défaites et un nul, ce samedi pour des U8-U9, qui accueillaient un plateau sur le stade Joseph-Blanc, où figuraient le Petit-Bard, le Stade Lunaret, Vailhauquès, Bouzigues et Saint-Aunès.
Le bilan paraît sévère et pourtant, "on observe beaucoup de mieux dans le jeu, estimait Geoffrey Pioch, qui encadrait ce samedi les petits. Les garçons font de plus en plus tourner le ballon et on peut désormais voir de vraies séquences de passes, dans un état d'esprit remarquable."

03/02/18. U15 : dans les dernières minutes, le nul s'échappe...

Le match aura basculé à la 85e, dans ce deuxième affrontement contre Gignac : après un match aller un peu agité, c'est un but entaché d'une main qui aura décidé du sort de la rencontre, une défaite 1-2.  Une grosse déception pour les  U15, qui ont tout donné, et pour leur coach François Serrano : "On voulait faire quelque chose aujourd’hui, pour jouer la montée mais rien n'est perdu. Il reste encore dix journées et on reste à l'affut. On ne lâchera pas."
Menés à 1-0 malgré une bonne première mi-temps, les bleu et jaune changeaient de tactique pour aller chercher l'égalisation, qu'ils obtenaient à la 70e sur un but de Lucas Romero, suite à un coup-franc bien tiré par Alexis Navarro. La victoire était à portée de main, mais ce fait de jeu non sifflé les privait au moins du match nul et les laissait en milieu de tableau.

31/01/18. Dur moment pour les U15 filles

Les U15 de Villeneuve ont passé un moment difficile, mercredi 31 janvier, en match en retard. Les filles se déplaçaient à Grammont, sur le terrain de l'ASPTT Montpellier, pour affronter l'équipe 2 des postiers, bien supérieure et renforcée par des joueuses de niveau ligue.
La bonne première mi-temps marquée par le triplé inscrit par Sarah Accofer pour l'USV, contre quatre buts côté montpelliérain, n'a pas empêché les Villeneuvoises de prendre la vague ensuite, s'inclinant finalement sur le score de 12-3. "Elles ont craqué physiquement, puis moralement", témoignait le président du club, Alex Perea-Amat.
 

28/01/18. U19 : quatre points sans fatigue

Les U19 restent solidement installés sur le podium de la poule A de deuxième division, même sans jouer. Les joueurs de Julien Massif ont engrangé quatre points en profitant du forfait de Saint-André-de-Sangonis pour la rencontre programmée ce dimanche 28 janvier. Score officiel : 3-0.
A la troisième place du classement, les Villeneuvois comptent cinq points d'avance, mais un match en plus, sur Gignac, partageant avec l'équipe de la vallée de l'Hérault le même nombre de défaites, deux, mais un goal average moins favorable.

27/01/18. Les U12 malheureux à Fabrègues

Après leur revers initial, 4-0, contre Castelnau-le-Lez, les U12 de Steve Vallier ont succombé sur le score de 2-1, à Fabrègues, un peu sévèrement.
Cueillis dès l'entame de la rencontre, manquant encaisser un deuxième but que le poteau gauche arrêtait, les Villeneuvois paieront jusqu'au bout leur difficulté à entrer immédiatement dans la partie, échouant à égaliser dans le deuxième quart temps, après une séquence de domination marquée par plusieurs corners. Un penalty arrêté par le gardien fabréguois, qui sera encore l'auteur d'une superbe sortie, en un contre un, un match qui se rééquilibrait en deuxième mi-temps et un but assassin sur une relance menée en quelques secondes par Fabrègues décidaient du vainqueur. Le but de Martin Le Bourhis à l'ultime seconde n'y changeait rien, mais validait la qualité du jeu villeneuvois et les efforts des enfants.
 

27/01/18. Les "petites" trouvent le rythme

"On est sur la bonne voie", jugeait Touraya Khayat, l'entraîneure des U8-U11 villeneuvoises, à l'issue des quatre matches disputés samedi 27, à Sussargues. Pourtant, la jeune femme et son équipe ont dû composer avec un effectif réduit au strict minimum puisque privé de remplaçante après un désistement de dernière minute. Mais "elles se sont bien débrouillées, elles ont su se battre jusqu'au bout !"
Le rendez-vous se solde par une victoire 1-0 contre les Arceaux, sur un but de Laly Montel inscrit à la 7e minute. Puis deux matchs nuls contre Frontignan et Abeilhan, sur le même score de 1-1, des buts à deux reprises signés Suzy Latrasse et au même instant du match, la 5e minute ! Et enfin, un revers face à l'hôte, Sussargues, 0-2.

27/01/18. A Cournonsec, les U10 tiennent le ballon, en vain

Leur domination dans la possession du ballon, la qualité du jeu de passe et des enchaînements n'auront pas suffi pour faire la différence, côtés U10, à l'occasion du plateau organisé à Cournonsec. Les Villeneuvois, en manque de percussion en attaque, devaient affronter successivement le FC Sète puis l'équipe locale, et les deux matches se sont soldés par deux défaites.
Face aux Sétois, les élèves de Jean-Marie Ponsy s'inclinent 1-0, sur un but encaissé en contre-attaque. Contre Cournonsec, malgré le penalty inscrit par Thomas Espert, qui a permis de réduire le score, les bleu et jaune s'inclinent 2-1, encaissant notamment un coup-franc.

27/01/18. Les U15 s'installent en milieu de tableau

Douze matches joués, six victoires, une place en milieu de tableau, les U15 font leur route sereinement et ont tout aussi solidement dominé les Dockers de Sète, samedi 27. Des rivaux du jour classés trois rangs derrière eux. Mais la sérénité et la cohésion, ça se travaille.
Samedi, les entraîneurs, François Serrano et Stéphane Tronel, avaient prévu un avant-match solide, entre repas, jeux de cartes et musique, avant de prendre le chemin de Vic-la-Gardiole pour affronter des Sétois qui auront tenu jusqu'à la 55e minute avant de céder deux fois. En première mi-temps, Villeneuve se créait deux occasions franches, notamment sur un contre un de Sarah Accofer avec le gardien adversaire, mais c'est Anthony Commeigne qui allait sceller le succès de l'USV en scorant aux 55e et 72e minute.
Score final 2-1.
"On continue à grappiller sur les équipes qui sont devant nous", se félicitait Stéphane Tronel.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'actualité

Stage de Toussaint : 58 stagiaires réunis pour quatre jours
Proposé au prix de 100€ pour quatre journées, le stage de football et futsal programmé du 22 au 26 octobre 2018 a alterné football et futsal. Petit retour en image en page Actualités.